FOOTBALL : UN MATCH NUL EQUITABLE DANS LE DERBY LENS-LILLE (1-1)

Derby Lens Lille
Le tifo géant dans la tribune Delacourt (photo JMD/Sports5962)

Le RC Lens et Lille OSC se neutralisent lors du derby du Nord (1-1) disputé samedi en fin d’après-midi au stade Bollaert-Delelis, à nouveau à guichets fermés. Chaque équipe a eu sa mi-temps. Le public a assisté à un duel plaisant, dans une ambiance extraordinaire, à l’issue d’un match disputé dans un bon esprit. Aucun incident entre supporters des deux camps. Bref, une soirée quasiment parfaite.

Le derby du Nord arrive encore à nous surprendre. Pour cette 118ème édition de Lens-Lille, le club recevant et les supporters ont fait fort. On a ainsi vu les trois tribunes Marek-Xercès, Trannin et Delacourt habillées de tifos géants tous plus beaux les uns que les autres. Au moment de l’entrée des joueurs sur la pelouse, dans une ambiance exceptionnelle, le stade Bollaert-Delelis était devenu une oeuvre d’art à ciel ouvert que les 37 974 spectateurs présents n’oublieront pas. Pas plus que l’hommage vibrant rendu dans la foulée à la mémoire de Just Fontaine, décédé cette semaine à l’âge de 89 ans.Le décor d’un grand moment de football était planté. Place au jeu, et au spectacle.

Une première mi-temps à sens unique

« Mon équipe ne doit pas jouer avec le frein à main. Je veux que mes joueurs se lâchent », avait notamment annoncé Franck Haise en conférence de presse avant le derby Lens-Lille. Le manager lensois a été entendu puisque les Sang et Or partent à l’assaut du but de Lucas Chevalier dès les premières minutes.

Un début de match qui commence par un coup dur côté lillois. Tiago Djalo se blesse lors d’une intervention sur Adrien Thomasson. Le défenseur portugais doit sortir. Le Brésilien Alexsandro le remplace dès la 13ème minute.

Devant, les assauts lensois se poursuivent. Loïs Openda notamment se montre dangereux à deux occasions sur le côté gauche (16è, 20è). Mais ses tirs échouent une fois dans le petit filet. L’autre fois sur la parade de Chevalier. Les Dogues sont littéralement asphyxiés durant cette première demi-heure où Brice Samba n’a rien à faire.

Il faut ainsi attendre la 37ème minute pour voir la première action lilloise. Le tir de Jonathan Bamba est détourné par Samba. Mais l’attaquant lillois était hors-jeu.

Lucas Chevalier s’est montré déterminant sur les tirs de Lens (photo JMD/Sports5962)

Les Lensois poursuivent leur pression. Rarement les Lillois ont été autant dominés cette saison. Et la défense lilloise finit par craquer à la 41ème minute. Sur un coup franc de Angelo Fulgini, José Fonte détourne le tir de la tête dans le but de son gardien, Lens mène logiquement 1-0, juste avant une intervention décisive de Chevalier sur Openda, encore signalé hors-jeu.

Un derby Lens Lille très intense

La première mi-temps se termine sur ce score mérité de 1-0 pour le RC Lens. 45 minutes (+2) que l’on n’a pas vu passer tant le rythme était intense. Les Artésiens se sont montrés plus dangereux même si la possession de balle était du côté lillois. Et surtout plus réalistes: un tir cadré, un but.

Sur le banc du LOSC, Tiago Leal remplace Paulo Fonseca, suspendu. Mais ce dernier est venu au vestiaire durant le repos donner ses instructions. Ce qui explique sans doute que les Dogues se montrent plus pressants à la reprise. Dans les tribunes l’ambiance reste exceptionnelle. On se croirait dans un match au sommet de Premier League. Mais le millier de supporters lillois présents dans le parcage ne parvient pas à se faire entendre.

Le réveil lillois en 2ème période

Sur la pelouse, Lens joue alors en contre. Celui-ci de Seko Fofana à la 57ème minute aurait pu être décisif si le milieu ivoirien ne s’était pas montré trop gourmand en tirant, au lieu de centrer pour un partenaire démarqué. Ce second acte est plus équilibré. Et le LOSC va finalement trouver l’ouverture à la 69ème minute. Samba intervient deux fois sur des tirs de Bamba et Rémy Cabella. Mais il n’y a personne pour repousser le tir de Jonathan David, qui marque son 16ème but en championnat. Lille égalise logiquement (1-1) en faisant preuve aussi de réalisme.

Lens continue à subir en 2ème mi-temps dans ce derby face à Lille. Et Brice Samba intervient plusieurs fois à bon escient. Mais le public croit au but quand Fofana frappe à bout portant à la 81ème minute. Au-dessus. Samba lui, réussit encore une parade décisive sur un tir de à la 90ème minute. Le gardien lensois préserve le point du match nul dans une seconde mi-temps cette fois dominée par le LOSC. Samba a sans nul doute été le meilleur joueur de son équipe, dans cette rencontre où les deux gardiens français se sont mis en valeur. Il est plus que jamais candidat à l’équipe de France après cette performance.

Vidéo SPORTS 59/62 – SportBuzz. Brice Samba devant la presse après le derby Lens-Lille

Le derby du Nord se termine finalement sur ce score équitable de 1-1. Chaque équipe a eu sa mi-temps. Il y a du jeu, une ambiance magnifique et surtout pas d’incidents entre supporters. La fête était belle, même si le résultat n’avantage personne, dans l’optique de la course à l’Europe. Les deux équipes restent sur leur position au classement général.

La feuille de match

RC Lens – LOSC: 1-1 (1-0)

26ème journée de Ligue 1
Samedi 4 mars 2023 (17h) – Stade Bollaert-Delelis – 37 967 spectateurs
Arbitre : M. Letexier

Buts :  Fonte (40′ csc) pour le RCL ; David (69′) pour le LOSC

Avertissements : André Gomes (2′), Fonte (27′), André (44′), Alexsandro (90′) pour le LOSC ; Fofana (23′), Gradit (90′) pour le RCL

RC Lens :  Samba – Gradit, Danso, Haïdara – Frankowski, Abdul Samed, Fofana (c.), Machado (68′) – Sotoca (Pereira Da Costa, 76′), Openda, Thomasson

Entraîneur : Franck Haise

LOSC :  Chevalier – Gudmundsson , Fonte (c.), Djalo (Alexsandro, 13′), Weah – André, André Gomes (Zhegrova, 70′) – Cabella, Angel (Baleba, 87′) , Bamba – David (Bayo, 86′)

Entraîneur : Paulo Fonseca

Les réactions

Franck Haise, manager du RC Lens. « Si on regarde ce match avec objectivité, le match nul est logique. Chaque équipe a posé des problèmes à l’autre avec différents points tactiques. Chacun a essayé de répondre. C’est pourquoi pour moi c’était un gros match, en terme d’intensité et de qualité. Il y avait vraiment beaucoup de belles choses. Et c’était aussi tactiquement très intéressant. »

Adrien Thomasson, défenseur du RC Lens. « Sans avoir eu beaucoup d’occasions franches, nous avons eu la main mise sur la première mi-temps. On a fait des choses de qualité. On les a beaucoup gêné. Je pense qu’ils s’attendaient à ce qu’on joue différemment. Après, il faut reconnaître que c’est une très bonne équipe. Le coach est de grande qualité aussi. Il a su modifier des choses à la mi-temps et on a été un peu plus gênés. Honnêtement, le nul est mérité. »

Jorge Maciel, entraîneur adjoint du LOSC. « En 2ème mi-temps, l’équipe a fait un match plein. En première mi-temps pas du tout. Chaque équipe a eu sa mi-temps. Mais si on regarde les occasions que nous avons eu, je pense que le LOSC aurait pu gagner. Mais le score est logique car nous avons raté la première mi-temps. »

Lucas Chevalier, gardien du LOSC. « On va se contenter de cela. C’est vraiment pas mauvais, même si en première mi-temps nous n’avons proposé absolument rien. Lens a mis une grosse intensité. On n’a pas joué notre jeu, tout simplement. En 2ème mi-temps, nous avons respecté les consignes. Eux se sont fatigué. Ils ont reculé. Ce sont des choses à rectifier pour la suite. »

Retrouvez les réactions intégrales de Franck Haise, Jonathan David, Adrien Thomasson et Lucas Chevalier sur Dailymotion Sport Buzz.

FIN DE SAISON POUR TIAGO TJALO

Tiago Djalo est « out » pour la suite de la saison (archives JMD/Sports5962)

Blessé en début de match, le défenseur lillois Tiago Djalo a ensuite passé des examens médicaux. Lundi après-midi, le service de presse du LOSC annonçait le diagnostic. Le central portugais souffre d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, qui nécessitera une intervention chirurgicale. La saison 2022-2023 de Tiago Djalo est d’ores et déjà terminée. Un vrai coup dur pour Lille avant cette dernière partie de saison.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1643 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Equipe de France Samba sélectionné

Les commentaires sont fermés.