FOOTBALL : LE RETOUR DIFFICILE DES LILLOISES EN D1 FEMININE SOUS L’OEIL DE HERVE RENARD

LOSC Paris FC féminines
Hervé Renard, Patrick Robert et Rachel Saidi en discussion après le match (photo JMD/Sports 5962)

Début difficile des Lilloises en D1 Arkéma. Les féminines du LOSC s’incline en effet 0-4 au Stadium de Villeneuve-d’Ascq face au Paris FC, lors de cette première journée de 1è division féminine. La note aurait pu être encore plus salée si Elisa Launay n’avait sauvé plusieurs fois la situation face aux équipières de Gaëtane Thiney. Le sélectionneur national Hervé Renard (un ancien du LOSC) assistait à ce premier match de championnat 2023-2024, qui marque le retour du LOSC en D1.

Ce premier match de championnat se jouait sur le terrain synthétique du stade annexe au Stadium de la MEL. Cela une semaine après le match… de rugby entre l’Olympique Marcquois et Arcachon. Invité surprise: Hervé Renard siégeait dans la petite tribune aux côtés du président Patrick Robert, mais aussi de Alexsandro. Le défenseur brésilien du LOSC, suspendu, n’avait en effet pas fait le déplacement à Rennes.

Cinq ans après l’ère Jérémy Descamps (auquel Dominique Carliez et Rachel Saidi ont succédé l’année de la descente), les jeunes femmes du LOSC retrouvaient la D1 Arkéma. A part la gardienne Elisa Launay (et Rachel Saidi), aucune joueuse en fait n’étaient là à l’époque. Et pour beaucoup, ce retour dans l’élite constituait une découverte.

LOSC Paris FC féminines
L’entrée des joueuses au stade annexe (photo JMD/Sports 5962)

La classe de Gaëtane Thiney

Les Lilloises vont rapidement découvrir le fossé qui sépare les deux divisions. Les Parisiennes emmenées par l’emblématique Gaëtanne Thiney (37 ans) mettent en effet d’emblée la pression sur le but de Launay. Et les occasions se succèdent dans les seize mètres lillois. Jusqu’au moment où Clara Matéo trompe la gardienne du LOSC d’un superbe tir dans la lucarne. Le Paris FC mène 1-0 après un quart d’heure de jeu.

La première mi-temps s’apparente ainsi à une attaque-défense. Les rouges ne parviennent pas à mettre le pied sur le ballon ni à franchir la ligne médiane. Il faut ainsi attendre la 34è minute pour voir Julie Rabanne placer un premier tir. Juste avant un sauvetage au pied de Elisa Launay face à Mathilde Bourdieu. Celle-ci fait bien des misères à la défense nordiste, tout comme Gaëtane Thiney.

Et logiquement, cette dernière confirme la domination parisienne en marquant sur un service de Matéo (44è). 2-0: ce sera le score au repos. Les Lilloises ont totalement subi durant cette première période à sens unique.

Le 2è but parisien marqué par Gaëtane Thiney

« Nos joueuses sont dans le tunnel », dit le speaker du LOSC juste avant le retour des joueuses sur le terrain. Il ne croyait pas si bien dire… Car la seconde mi-temps débute comme la précédente, aves les féminines du Paris FC qui confisquent le ballon et presse sur le but du LOSC, où Elisa Launay multiplie les arrêts. Mais la défense tient mieux et l’écart reste stable.

LOSC Paris FC féminin
Les joueuses du LOSC ont souffert face au Paris FC (photo JMD/Sports 5962)

Les sauvetages de Elisa Launay

Mais malgré leur courage, les joueuses du LOSC cèdent une 3è fois à la 78è minute. La défense rouge perd un ballon « chaud » dans la surface. La puissante Louna Ribadeira le récupère et trompe Elisa Launay sans opposition: 3-0 à 12 minutes de la fin.

L’inéluctable se produit. Un 4è but parisien, marqué à nouveau par Gaëtane Thiney, toujours alerte, dans les dernières secondes du temps règlementaire. Les 6 minutes supplémentaires vont ainsi sembler bien longues aux Lilloises. Celles-ci auraient pourtant pu sauver l’honneur si le coup franc de Julie Rabanne n’avait pas trouvé le poteau.

Finalement, sans surprise, Paris FC s’impose 0-4 face au LOSC. Le manque d’expérience a certainement coûté cher. Mais les féminines de Lille ne jouent pas encore dans la même cour que ce genre d’équipes.

Rachel Saidi faisait d’ailleurs une analyse réaliste de cette lourde défaite après le coup de sifflet final. « Nous n’avons pas affiché le niveau souhaité. Nous sommes tombés sur une très belle équipe. La marche était trop haute pour nous. Déçues aussi pour le contenu. On a senti des joueuses crispées par l’enjeu. »

Vidéo Dailymotion Sports 59/62. La réaction de Rachel Saidi après le match

Rendez-vous donc dans quinze jours à Dijon. Un adversaire plus à la portée du promu lillois.

Retrouvez aussi l’interview de Elisa Launay, la gardienne du LOSC, sur Dailymotion SPORTS 59/62.

La feuille de match

LOSC – PARIS FC  : 0-4 (0-2). 1è journée de D1 féminine

Terrain annexe du Stadium de Villeneuve-d’Ascq. Pelouse synthétique. Temps doux et couvert. Environ 300 spectateurs.

Arbitre  : Mme Daupeux. Buts  : Mateo (14e), Thiney (45e, 88e), Ribadeira (79e). Avertissements à la Lilloise Paprzynski (27e) et à la Parisienne Sissoko (90e)

LOSC  : Launay  ; Laplacette, Mbala, El Chad, Ollivier (Johnson, 78e) ; Paprzycki (Boilesen, 78e), Lelarge (Bamenga, 59e)   ; Rabanne (cap), Pian, Boucly (Ribeyra, 78e)  ; Azzaro (Roux, 59e). Remplaçantes non entrées en jeu  : Devleeschauwer, Beitz (g). Entraîneur : Rachel Saidi.

Paris FC: C.Nnadozie; J.Soyer, C.Ould Hocine, T.Sissoko, A.Abdullina; D.Corboz, K.Korosec, G.Thiney (cap); C.Matéo, L.Fleury, M.Bourdieu. Entr: Sandrine Soubeyrand

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1643 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. France Portugal féminines à Valenciennes

Les commentaires sont fermés.