JOCELYN GOURVENNEC AU LOSC : UN BRETON QUI AIME LE NORD

Gourvennec présenté au LOSC devant le dogue
Olivier Létang et Jocelyn Gourvennec au domaine de Luchin photo JMD)

Jocelyn Gourvennec a été présenté à la presse par le LOSC mercredi matin . Nommé lundi soir, le nouvel entraîneur du LOSC est rentré des Pays-Bas, où il a dirigé ses deux premiers entraînements lors du premier stage de préparation. Il a rencontré les journalistes, nombreux pour cette première conférence de presse, aux côtés du président Olivier Létang.

Ce rendez-vous médiatique a duré quarante minutes. D’emblée, Olivier Létang, très souriant, a expliqué que le recrutement de Gourvennec pour remplacer Christophe Galtier n’était pas un choix par défaut. » On avait défini plusieurs critères pour le choix du coach. Le premier, c’était un coach dynamique, avec de l’envie et beaucoup d’énergie. C’est un métier qui pompe beaucoup d’énergie. On voulait un coach qui soit fédérateur, manager, avec de la personnalité. On voulait un coach qui ait la capacité de travailler avec un staff, avec une organisation qui travaille bien et qui a déjà fait ses preuves. Nous voulions aussi un coach qui ait la capacité à ‘intégrer et à développer des jeunes joueurs. On voulait un coach qui parle français, qui ait une expérience de la ligue 1 et au niveau européen ».

La référence à Gérard Houiller

Jocelyn Gourvennec a en effet disputé la Coupe de l’UEFA et la Ligue des Champions comme joueur, mais aussi comme entraîneur, sortant même L’En Avant Guingamp de la phase de poules en Europa League. » Peu de clubs français l’ont réalisé ces dernières saisons. » Visiblement, le Breton coche toutes ces cases. Olivier Létang, pour justifier encore plus son choix, a fait référence à Gérard Houiller qui avait désigné Gourvennec comme un entraîneur d’avenir. Et de fixer tout de suite son objectif: qualifier tous les ans le LOSC pour une Coupe d’Europe.

Le président lillois a également affirmé avoir été très sollicité pour la succession de Christophe Galtier, mais n’avoir réellement rencontré que quatre candidats.

Olivier Létang et Jocelyn Gourvennec à leur arrivée (photo Frédéric Vandenboogaerde)

Jocelyn Gourvennec, tout aussi à l’aise s’est exprimé ensuite, avec pondération, mais sans faire de révélation particulière. Que retenir de cette première prise de parole du nouvel entraîneur du LOSC ?

 » Entre les Bretons et les gens du Nord, nous avons des valeurs communes« 

Jocelyn Gourvennec, nouvel entraîneur du LOSC

Son arrivée au LOSC. Après avoir rendu hommage à Christophe Galtier, qu’il a connu comme entraîneur adjoint quand il jouait à Marseille, l’ancien entraîneur de Guingamp et Bordeaux qu’il s’était engagé après plusieurs jours de discussions « pleines de franchise.  »

Stand-by sur le mercato

Sur l’accueil plutôt frais de certains supporters lillois sur les réseaux sociaux, Gourvennec a réagi sans acrimonie. » Je suis Breton. J’ai des connaissances et de la famille dans le Nord. Ce que je peux dire, c’est qu’il y a beaucoup de similitudes entre les gens de ces deux régions. Il y a deux valeurs qui reviennent. C’est à la fois l’humilité et le respect du travail. « 

« Quant on est entraîneur, on est toujours très exposé. Je veux consacrer mon énergie à des choses sur lesquelles je peux agir: bien représenter le club, le management de l’effectif, du vestiaire, du staff et la préparation des matches ».

Gourvennec en conférence de presse
Jocelyn Gourvennec a semblé à l’aise devant les media (photo Frédéric Vandenboogaerde)

L’effectif de la nouvelle saison. Sur ce point, c’est Olivier Létang qui a répondu. » On ne vendra pas tout l’effectif comme j’ai pu le lire. Nous aurons des discussions à ce sujet un peu plus tard ». Jocelyn Gourvennec a esquivé la question en évoquant plutôt la période de deux ans qui a suivi son départ de Bordeaux (il a été consultant TV et passé un diplôme de manager du sport à Limoges). Il s’est contenté de parler de « continuité« .

«  Il y a une obligation de résultats, c’est évident. Et après il y les moyens. Dans nos discussions avec le président, le mot qui est revenu le plus souvent: on est là pour gagner, gagner, gagner ! C’est une constante.« 

Les leçons de l’échec à Bordeaux

L’expérience bordelaise. Durant cette présentation au LOSC, Jocelyn est revenu sur son passage à Bordeaux, qui s’est mal terminée au bout de 19 mois. » On dit souvent que le mieux est l’ennemi du bien. C’est du dosage, et là, je pense que je gérerai un peu différemment les choses, Avec plus de précision et en étant plus fin dans la construction. »

Relancer la formation. Satisfait d’avoir passé avec succès l’examen de la DNCG, le gendarme financier du football français vendredi, Olivier Létang a évoqué un changement de stratégie face à la crise actuelle. » Il faut qu’on trouve des solutions. Quant vous n’avez plus de joueurs qui sortent du centre de formation depuis 5 ans, vous êtes en difficulté. »

La Ligue des Champions. En tant que joueur, Gourvennec a joué une demi-finale avec le FC Nantes. » C’est une compétition particulière qui n’a pas d’équivalent. C’est quelque chose d’exceptionnel. Le LOSC en a joué 7. Ce sera la 8ème la saison prochaine. L’objectif sera de représenter le LOSC avec beaucoup de fierté, de prendre un maximum de points. On ne peut jamais planifier un parcours… »

Le timing.  » Les échéances vont arriver vite avec le Trophée des Champions (le 1è août). Le groupe n’est pas au complet aujourd’hui. Les joueurs qui ont joué l’Euro vont revenir, les Turcs dès lundi, les Portugais durant le 2ème stage au Portugal. On va retrouver les joueurs petit à petit et on n’aura pas beaucoup de temps pour resynchroniser tout le monde. Mais l’atout c’est qu’il y a une base de joueurs déjà là ».

Avec un premier objectif: le Trophée des Champions, l’occasion de gagner un nouveau titre. Jocelyn Gourvennec tout comme Olivier Létang, espère retrouver très vite les supporters du LOSC en nombre au stade Pierre-Mauroy pour le premier match à domicile le 15 août face … Nice, le club désormais entraîné par son prédécesseur Christophe Galtier.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 178 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Altercation Xeka Djalo au LOSC durant le match à Courtrai
  2. LOSC Trophée des champions ouvre la saison avec PSG

Les commentaires sont fermés.