LIGUE 1: LE LOSC TENU EN ECHEC PAR LE DERNIER, BORDEAUX

LOSC Bordeaux
LOSC Bordeaux deux clubs aux ambitions opposées (photo JMD/Sports 5962)

Une fois de plus le LOSC a été tenu en échec sur sa pelouse par un mal-classé, Bordeaux. Les Girondins pourtant réduits à dix très tôt arrache le match nul (0-0) face au LOSC à l’issue d’un match à sens unique. Un duel marqué par trois buts refusés pour hors-jeu pour les Lillois.

C’était la reprise après la trêve internationale. Ce LOSC – Bordeaux comptait pour la 30è journée de Ligue 1. Ce duel à priori disproportionné s’annonçait pourtant comme un piège pour Lille qui a vu, une fois de plus une dizaine de ses joueurs partir en sélection. Et revenir plus ou moins frais pour reprendre la routine du championnat. Face à la lanterne rouge le LOSC devait s’attendre à jouer contre un mur.

Ceci expliquait la composition de l’équipe alignée par Jocelyn Gourvennec. Jonathan David était ainsi sur le banc car il était à peine rentré de son périple américain. Burak Yilmaz rentré dès lundi après la pitoyable élimination de la Turquie en barrage était au contraire titulaire aux côtés du jeune Isaac Lihadji peu habitué à ce genre d’honneur. Le fragile Renato Sanches était également préservé en restant sur le banc des remplaçants. Tout comme les deux « renforts » de l’hiver Hatem Ben Arfa et Edon Zhegrova dont on se demande toujours pourquoi ils ont été recrutés vu leur faible temps de jeu.

36 000 spectateurs assistaient à LOSC-Bordeaux (photo Sports 59/62)

Kwateng expulsé à la 35è minute

Les Dogues manquent une énorme occasion d’emblée. Sur un coup franc de Jonathan Bamba, Yilmaz reprend une première fois. Gaëtan Poussin, qui suppléait Benoît Costil dans les buts girondins, repousse. Amadou Onana reprend à son tour mais rate le cadre au grand dam de Zeki Celik qui semblait mieux placé.

L’arbitre Bastien Dechepy distribue déjà les premiers cartons jaunes dans un match fermé comme prévu. Le défenseur bordelais Enock Kwateng en prend un à la 21è et un autre à la 35è. A chaque fois pour une faute sur Bamba. L’arbitre voit rouge. Les Girondins vont jouer à dix pendant une heure. Un tournant dans ce match toujours aussi verrouillé.

A part cela il ne s’est rien passé en 1è mi-temps. D’où les sifflets du public quand les deux équipes rejoignent les vestiaires sur ce score de 0-0 qui résumait bien le non-match.

Comme en première mi-temps les Lillois obtiennent une grosse occasion dans les premières minutes de la reprise. Lihadji sert Bamba qui se retourne et tire… sur le poteau droit de Poussin (51è).

Trois buts refusés pour hors-jeu

Le LOSC va pourtant marquer deux fois contre Bordeaux. D’abord par Amadou Onana à la 61è minute. Puis grâce à Tjago Diallo deux minutes plus tard. Mais à chaque fois le juge de ligne lève son drapeau pour signaler le hors-jeu, justifié. M. Dechepy invalide donc ces deux buts.

La suite du match va se résumer à un attaque-défense. Les Lillois en supériorité numérique pressent la défense bordelaise. Mais celle-ci tient à l’image de Gaëtan Poussin qui sauve une nouvelle fois devant Bamba (70è).

Jocelyn Gourvennec fait entrer ses deux derniers jokers dans le dernier quart d’heure: Hatem Ben Arfa et Renato Sanches. Après avoir déjà lancé Edon Zhegrova et Jonathan David à l’heure de jeu. Ben Arfa obtient une occasion à la 79è minute. Mais-là encore Poussin intervient. Le manque d’efficacité du LOSC est criard. Les Bordelais proches du KO tiennent courageusement sur leur but à dix. Il n’y a même plus un joueur en point de fixation devant.

Alors que le speaker annonce 5 minutes de temps supplémentaire, Amadou Onana de la tête parvient à percer le coffre-fort bordelais. Mais son but est à nouveau refusé pour hors-jeu. Le match se termine donc sur ce score nul et vierge selon l’expression consacrée de 0-0.

Affligeants d’inefficacité après ce siège permanent du but girondin, les Dogues perdent deux points face à la lanterne rouge du championnat de Ligue 1. Des points qui vont coûter cher dans la course à l’Europe. Ils devront impérativement rattraper ces points perdus lors du prochain déplacement, le 10 avril à Angers (15h).

Les réactions

Jocelyn Gourvennec entraîneur du LOSC. » Nous étions sur une série de quatre victoires et deux nuls, et nous n’avons désormais plus que 8 matchs pour parvenir à nos objectifs. Ce soir, c’est un accroc, il nous faudra récupérer ces points ailleurs. »

José Fonte capitaine du LOSC. » On a des grosses occasions. Nous avons marqué trois buts et ils sont refusés. On est là et on est mal positionnés. Ce n’est pas une question que l’on n’a pas créé. En seconde période, on a mis la pression et le but n’arrive pas. C’est frustrant.« 

Le défenseur portugais a également reconnu les tensions au vestiaire après le match.

Vidéo Sports 59/62. José Fonte capitaine du LOSC après le match nul contre Bordeaux.

Rémi Oudin attaquant de Bordeaux. » On n’avance pas mais c’est toujours un point de pris. On ne perd pas. C’est un point qui va sans doute nous servir en fin de saison. C’est déjà cela de pris. Mentalement ça va nous servir. On n’a rien lâché. C’était un combat. C’est cela la chose positive. »

Renato Sanches milieu du LOSC. » « On veut être parmi les équipes de tête. On y sera, j’en suis sûr. On va travailler pour se qualifier pour la Ligue des champions. »

Renato Sanches semblait désabusé après le match (photo Sports 59/62)

La feuille de match de LOSC-Bordeaux

LOSC – Girondins de Bordeaux: 0-0 (0-0)

30ème journée de Ligue 1 Uber Eats – Saison 2021-2022
Samedi 2 avril 2022, 19h  – 36 351 spectateurs – Temps froid et sec – Toit ouvert
– Pelouse en bon état

Arbitre : M. Dechepy
Avertissements : Yilmaz (6′), André (44′) pour le LOSC, Kwateng (20′ et 34′), Ignatenko (82′), Poussin (84′) pour Bordeaux
Expulsions : Kwateng (34′) pour Bordeaux

LOSC : Jardim – Çelik, Fonte (c.), Djaló, Gudmundsson (Bradaric, 82′) – Onana, Gomes (David, 61′), André (Sanches, 77′), Bamba (Ben Arfa, 77′) – Yilmaz, Lihadji (Zhegrova, 61′)
Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Bordeaux : Poussin – Gregersen, Medioub, Kwateng – Mangas, Ignatenko, Onana, Lacoux – Adli (Mensah, 68′), Elis (Hwang, 44′), Dilrosun (Oudin, 68′)
Entraîneur : David Guion

A propos de JEAN-MARC DEVRED 925 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Ben Arfa LOSC la rupture ?

Les commentaires sont fermés.