LIGUE 1: PARIS CORRIGE LILLE, SUR UN AIR DE LIGUE DES CHAMPIONS

LOSC PSG
Les ultras parisiens ont mis le feu en 2ème mi-temps de LOSC Paris SG (photo JMD/Sports 5962)

Le choc de Ligue 1 entre le LOSC et Paris SG dimanche soir s’est joué à guichets fermés au stade Pierre-Mauroy. Mais l’enthousiasme du public lillois ravi de pouvoir revenir sans jauge au stade s’est vite éteint. Les Parisiens ont infligé une véritable correction (1-5) à des Lillois remis à leur place. Mais on a assisté à un match de niveau Ligue des Champions, à quelques jours des 1/8èmes de finale de la C1.

Le stade Pierre-Mauroy était plein pour cette affiche de la 23ème journée de Ligue 1. LOSC-Paris SG, c’était le choc qui arrivait bien après la levée de la jauge à 5000. Une mesure ridicule quand on voyait les stades anglais ou espagnols durant la même période.

Après un accueil du bus du LOSC sur le parvis, comme avant, les supporters lillois étaient chauds pour encourager leurs joueurs. Comme prévu, Hatem Ben Arfa remplaçait Burak Yilmaz, blessé. Mais l’enthousiasme des spectateurs a été vite douché quand le rouleau-compresseur parisien s’est mis en route. Favorisé par la soirée cauchemardesque de Ivo Grbic.

Les cadeaux de Ivo Grbic

Le gardien croate du LOSC a totalement raté son match. Et même si Noël est passé, Grbic et ses défenseurs ont fait pas mal de cadeaux aux stars parisiennes qui n’en demandaient pas tant. Danilo Pereira a ainsi bénéficié d’une première boulette du gardien lillois pour ouvrir le score dès la 10è minute. A l’image de Amadou Onana à la fin du match, ses équipiers (tout aussi dépassés) n’ont pas accablé Grbic après cette déroute.

Vidéo Sports 59/62. Amadou Onana après la défaite cinglante contre Paris Saint-Germain

Seul moment d’illusion, à la 28è minute quand Ben Arfa déborde les défenseurs parisiens et offre le but à Sven Botman. Cette égalisation (1-1) ne durera pas longtemps. Les Parisiens qui jouent enfin en équipe avec un Lionel Messi plus proche de son niveau à la baguette.

Presnel Kimpembe puis Lionel Messi profitent des largesses lilloises pour mener (1-3) au repos. C’est le moment où les ultras parisiens, ralentis aux portes du stade, entrent enfin en tribune visiteurs. Ils vont porter leur équipe durant une 2ème mi-temps où leurs joueurs vont balader des Lillois dépassés.

La pépite de Kylian Mbappé

Danilo profite d’un nouveau renvoi malheureux de Grbic pour marquer peu après la reprise (1-4 à la 51è). Avant le chef-d’oeuvre de Kylian Mbappé qui marque d’un tir enroulé le dernier but de la soirée. (1-5, à la 68è minute). Il y aurait pu en avoir d’autres côté parisien.

Le chef-d’oeuvre de Mbappé a fait le tour des réseaux sociaux: » fabulosta ! »

Finalement, le LOSC s’en tire presque bien avec ce score, rassurant pour Paris qui va recevoir le Real Madrid. Et inquiétant pour le LOSC avant le déplacement à Londres face à Chelsea, pour les 1/8èmes de finale de la Ligue des Champions.

En conférence de presse, Jocelyn Gourvennec a fait une analyse réaliste de la déroute. » On est battus lourdement, sans doute trop lourdement. Mais on est d’abord battus, si on est lucide, sur nos erreurs. On fait des erreurs directes, grossières, qui mettent Paris dans un scénario favorable, par rapport à leurs qualités. On est battus aussi sur le talent des Parisiens et de leurs joueurs offensifs, de manière générale. Et on est battus aussi parce que la réussite nous a fuit du début à la fin, sur plein de petits détails ». Des petits qui coûtent cher…

Dimanche soir, les 48 000 spectateurs du stade Pierre-Mauroy ont suivi un vrai match de Coupe d’Europe. Mais ils ont vu aussi qu’une seule des deux équipes pouvait espérer passer les 1/8èmes de finale de ce top 16…

Les Parisiens sont repartis bien vite chez eux… en voiture, après la démonstration infligée aux Lillois.

Jonathan David avait du mal à cacher son désarroi devant la presse (photo JMD/Sports 5962)

La feuille de match de LOSC – Paris SG

23ème journée de Ligue 1 Uber Eats – Saison 2021-2022
Dimanche 6 février 2022, 20h45 – Stade Pierre Mauroy (toit ouvert) – 48 437 spectateurs

Arbitre : M.Letexier

Buts : Danilo (10′, 51′), Kimpembé (33′), Messi (38′), Mbappé (68′) pour le PSG ; Botman (28′) pour le LOSC

Avertissements : Paredes (45’+1) pour le PSG ; Çelik (75′), Bradaric (83′) pour le LOSC

LOSC : Grbić – Çelik, Fonte (c.), Botman, Gudmundsson – Weah (Bradaric, 70′), André, Onana, Bamba (Zhegrova, 85′) – Ben Arfa (Gomes, 70′), David
Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

PSG : Donnarumma – Hakimi, Kimpembe, (Kehrer, 78′), Marquinhos (c.), Nuno Mendes – Danilo, Verratti, Paredes (Simons, 85′) – Messi, Mbappé, Di Maria (Draxler, 44′)
Entraîneur : Mauricio Pochettino

A propos de JEAN-MARC DEVRED 675 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.