PEKIN 2022: MEDAILLE D’ARGENT POUR JOHAN CLAREY EN DESCENTE

Johan Clarey Pékin
La joie de Johan Clarey après sa descente (photo CNOSF/KMSP)

Deuxième médaille d’argent pour l’équipe de France à Pékin 2022. Le vétéran Johan Clarey (41 ans !) termine 2ème de la descente des Jeux Olympiques d’hiver à Pékin derrière le Suisse Beat Feuz et devant l’Autrichien Mathias Maier. Cette médaille vient après celle du relais mixte en biathlon samedi.

Johan Clarey, (« Yo » pour les intimes) est un phénomène. A 40 ans, il était devenu le skieur le plus âgé à atteindre un podium de Coupe du monde. A 41 printemps, il obtient donc sa première médaille olympique sur la très technique piste de Yanqing à seulement dix centièmes du Suisse Beat Feuz déjà médaillé à PyeongChang. Vice-champion du monde de Super G en 2019, le Tignard obtient ainsi notre deuxième médaille d’argent dans ces Jeux de Pékin 2022.

Johan Clarey le vétéran

Fils d’un moniteur de ski de Tignes, notre Bleu a su se maintenir au plus haut niveau pendant plus de 20 ans. Et cela malgré les blessures (genoux, dos) et la perte douloureuse de son ami David Poisson, décédé lors d’un entraînement au Canada. Mais Johan Clarey est un résilient de la belle espèce, toujours positif et jouant un peu le rôle de papa auprès de ses jeunes coéquipiers au tempérament de feu.

Clarey Pékin
Johan Clarey lors de la descente olympique à Yanqing (photo CNOSF/KMSP)

A Yanqing, le vice-champion du monde du Super G en 2019 a ainsi u attaquer à bon escient, prenant des risques calculés sur un parcours varié dessiné dans une sorte de vallon. Parti en  19e position, il a réussi à allumer du vert aux deux premiers chronos intermédiaires avant de reculer juste derrière le Suisse Beat Feuz, récent vainqueur à Kitzbühel devant notre français. A l’arrivée, seuls dix centièmes séparent les deux hommes. Et le Français obtient une nouvelle deuxième place qui le comble de joie.

Vidéo. Les installations olympiques du ski alpin à Yanqing.

Reportée la veille en raison du vent, cette descente a vraiment tenu toutes ses promesses, avec un double champion olympique sur la troisième marche du podium, l’Autrichien Mathias Mayer. Maxence Muzaton signe aussi une belle 11e place loin devant Mathieu Bailet et Blaise Giezendanner qui sont tous les deux partis à la faute.

Johan Clarey apporte à la France sa 2ème médaille à Pékin, après celle du relais mixte en biathlon, également en argent, samedi.

Infos CNOSF

Vidéo. Le retour de Johan Clarey et des descendeurs à Paris, au Club France
A propos de JEAN-MARC DEVRED 908 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Pékin trois médailles pour la France ce dimanche 13 février

Les commentaires sont fermés.