FOOTBALL: HATEM BEN ARFA TITULAIRE CONTRE PARIS SAINT GERMAIN ?

LOSC Paris Saint Germain
Hatem Ben Arfa et Edon Zhegrova, les deux recrues du mercato (photo JMD/Sports 5962)

Dimanche soir aura lieu le choc de Ligue 1 entre le LOSC et Paris Saint Germain, à l’occasion de la 23ème journée. Le stade Pierre-Mauroy pourrait faire le plein car la jauge à 5 000 personnes est levée depuis le 2 février. Jocelyn Gourvennec ne déplore ni blessés, ni suspendus pour ce duel très attendu, qui peut être un tournant dans la saison. Hatem Ben Arfa pourrait être titulaire dans ce LOSC-PSG explosif.

Pour une fois, le LOSC a ouvert (quinze minutes), un entraînement à la presse vendredi matin. Peu d’indications à tirer de cette brève séquence. Sinon qu’il n’y avait pratiquement aucun absent, à l’exception de Timothy Weah et Jonathan David, rentrés le matin même de leur périple en sélection. Mais aussi de Renato Sanches et Jonathan Bamba, pas spécialement blessés, mais ménagés quand même avant le choc de dimanche soir contre Paris.

Ben Arfa d’attaque pour LOSC-PSG

En revanche, un joueur avait l’air en pleine santé. C’est Hatem Ben Arfa. La dernière recrue du LOSC semblait bien en rythme sur les ateliers animés par Jorge Maciel. et le staff lillois. Mais aussi concentré et souriant. Bref, l’air de quelqu’un content d’être là, et soucieux de prouver.

Vidéo Sports 59/62. Un toro avec Benjamin André et Hatem Ben Arfa

A Brest, Ben Arfa a effectué une bonne entrée en jeu à quinze minutes de la fin. Même si l’on a surtout retenu ce jour-là la colère de Yilmaz au moment du remplacement… La question qui se pose donc: l’ancien Lyonnais va t’il être titularisé dimanche soir dans un stade Pierre-Mauroy très impatient de le voir jouer ?

Lors de la conférence de presse qui a suivi, Jocelyn Gourvennec, bien évidemment, n’a pas dévoilé ses plans. Mais le coach lillois note quand même ses bonnes dispositions, et son aptitude à jouer. » Hatem est entré en jeu à Brest car il était bien. Durant les derniers quinze jours, Hatem a montré de bonnes dispositions sur le plan athlétique. Il a de bonnes sensations, il est plutôt pas mal au niveau physiologique et sur celui de ses appuis. Il sera encore mieux dans les semaines à venir en s’entraînant et en jouant régulièrement. C’est une bonne surprise de le voir à un bon niveau après une longue coupure. Il va être intéressant pour nous. »

Benjamin André a travaillé dans le même groupe que Ben Arfa (photo JMD/Sports 5962)

Benjamin André confirme ce constat. Le milieu lillois connaît bien Ben Arfa pour l’avoir côtoyé au Stade Rennais à l’époque de Olivier Létang, d’ailleurs présent à l’entraînement.

Le public lillois l’attend

« J’ai été agréablement surpris comme tous les avis. Quand on coupe six mois, on se dit que c’est normal de conserver une dynamique physique. Même lors de ses premiers entraînements, il avait les cannes. Il a toujours ses qualités de coup de rein, de démarrage, de un contre un. Moins tu passes de temps à t’entraîner avec un groupe, et plus tu as besoin de temps pour retrouver tes repères. On a vu sa rentrée à Brest où il a tout de suite essayer de prendre les choses à son compte. Il peut nous apporter ce petit truc qui nous manque dans les vingt-cinq derniers mètres pour casser les blocs bas… »

Ben Arfa est-il en capacité de jouer 90 minutes lors de ce LOSC-PSG ?  » 90 minutes, je ne sais pas s’il en a la capacité », répond l’expérimenté André. » Mais en tous cas il a les cannes pour nous apporter quelque chose en cours de match. Cela, c’est sûr. »

Ce qui est sûr, c’est que Ben Arfa sera dans le groupe, comme à Brest. Du moins si M.Covid ne fait pas encore des siennes (les derniers tests ont lieu ce samedi matin). Les supporters qui vont revenir en force au stade dimanche après un mois de janvier passé en jauge 5 000 espèrent certainement le voir jouer, le plus longtemps possible.

LES PARTANTS RECADRES PAR JOCELYN GOURVENNEC

Lors de la conférence de presse d’avant-match vendredi, l’entraîneur du LOSC a été interrogé sur le cas des joueurs qui ont déjà annoncé leur départ en fin de saison sur les réseaux sociaux. C’est le cas notamment de Sven Botman qui a encore été très sollicité cet hiver.

Sur ce point, Gourvennec a été clair.« Quand on démarre une saison, il peut y avoir des mouvements mais on va au bout. Les échéances en L1 comme en Ligue des champions sont de beaux défis. Il faut que tous les joueurs aient ça à l’esprit, que c’est l’intérêt de tous que ça marche bien. En fin de saison, on fera un bilan le cas des uns et des autres, ce n’est pas le moment de revendiquer quoi que ce soit. L’effectif est mobilisé je trouve. Si a un moment donné il y a des états d’âmes, on saura rappeler à chacun que seul le LOSC compte

Benjamin André est également allé dans ce sens. « On a des jeunes ambitieux. C’est positif pour aller voir le niveau au-dessus. Il faut être le plus performant possible et faire de bons matchs. »

Sven Botman a déjà annoncé son départ du LOSC cet été (photo JMD/Sports 5962)

LOSC – Paris Saint Germain, 23ème journée de Ligue 1. Arbitre: François Letexier. Dimanche 6 février, stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d’Ascq (20h45) .

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. LOSC PSG les coulisses du match
  2. LOSC Paris SG, la déroute lilloise (1-5)

Les commentaires sont fermés.