MOTO : AVEC L’ENDUROPALE, LE NOUVEAU DÉFI D’AXEL ALLETRU

Enduropale 2024 Axel Alletru
Axel Alletru motard et conférencier présente son nouveau défi

L’Enduropale rassemble chaque année plus de 2 000 motards de tous âges et de tous niveaux. L’édition 2024, qui a lieu du 2 au 4 février au Touquet, verra pour la première fois au départ un pilote paraplégique. Ce garçon, on le connaît bien dans la région. C’est en effet le Lesquinois Axel Alletru, un handisportif polyvalent, qui disputera donc son premier Enduropale. Un énorme défi pour cet homme de 33 ans, qui enchaîne les challenges depuis son grave accident de moto.

Cela remonte à juin 2010, au Grand Prix de Lettonie de motocross. Le jeune Nordiste est alors l’un des grands espoirs de la discipline. Il décide de ne pas ralentir en arrivant sur une bosse. Et là…  » Je fais un super départ. J’étais en 5è ou 6è position quand j’arrive sur cette bosse. Pour moi, lâcher les gaz et perdre une demi-seconde, c’était trop. Mais à ce moment-là, je n’ai pas conscience que lâcher les gaz et perdre une demi-seconde pour le reste de ma vie, c’est rien. Donc là, je garde les gaz, je prends l’appel du saut… A ce moment là, la moto m’éjecte et j’atterris sur le bas du dos. Et je sens un grand crac dans la moelle épinière… «  Sa vie bascule à ce moment-là, alors qu’il a à peine 20 ans.

Mais le jeune homme va entamer très vite la période de reconstruction, sur une nouvelle vie. D’abord la rééducation, deux ans au Centre spécialisé l’Espoir à Hellemmes. Il parvient à marcher avec des béquilles. Une première victoire.

Une belle carrière en para natation

Le défi suivant: la natation handisport. Il s’y consacre avec succès durant 5 ans, de 2012 à 2017. Il compte ainsi 12 titres de champion de France et d’Europe. Axel décide ensuite de partager son expérience au travers de conférences, tout en sortant un livre « 28 principes pour rebondir« .

Mais le sport de haut-niveau reste un besoin essentiel chez lui. Il se fixe donc un nouveau challenge: participer au Dakar. Ce qu’il réussit brillamment en 2020. Avec une équipe de 25 personnes autour de lui, il courre l’édition 2020, juste avant le covid et le confinement, sur un buggy, en compagnie d’un copilote belge. Non seulement il termine la course, qui se déroule en Arabie Saoudite pour la première fois. Mais il gagne dans la catégorie SSV T4 (les véhicules légers). Un exploit incroyable, réalisé au milieu des valides ! Il y reviendra en 2022, mais avec moins de réussite, puisqu’il est contraint à l’abandon après deux étapes.

Enduropale 2024 Axel Alletru
Axel et son buggy dans le Dakar 2020 (photo Axel Alletru)

Le confinement justement lui permet de préparer son défi suivant: l’Enduropale. « Une course à laquelle je n’ai jamais participé parce qu’à l’époque, avant mon accident, je n’avais pas l’âge. » Pour cela, il prend contact avec son écurie d’origine, Yamaha Motor France. Celle de Milko Potisek et Todd Kellett. Ceux-ci adoptent spontanément Axel Alletru et lui proposent de se joindre à eux pour la 48ème édition de l’Enduro du Touquet .

« C’est un projet que j’ai dans la tête depuis un moment. J’ai toujours été motard, et je voulais faire en sorte de boucler la boucle. C’est une épreuve qui est chez moi; où il y a énormément de public. J’ai la volonté de partager un message fort d’inclusion. De montrer à travers cette aventure que rien n’est impossible. »

Pilote officiel avec Yamaha

Axel Alletru sera donc pilote officiel Yamaha sur l’Enduropale 2024. Et il aura même un dossard jaune pour partir avec les premiers. « En fait, ce que j’appréhende le plus, ce n’est pas le départ ni la course; mais le trajet entre le parc fermé et la ligne de départ... » Une véritable foire d’empoigne avec 1 200 motards les uns sur les autres. Heureusement, cette parade ne passe plus par l’étroite rue Saint-Jean.

Le projet a réellement vu le jour en novembre dernier, quand le Lesquinois a rencontré les dirigeants de Yamaha Motor France, qu’il connaissait à l’époque où il courait. Avec les mécaniciens, il a mis au point une Yamaha 450 standard. Mais avec des aménagements pour son handicap. Le frein est ainsi au niveau du guidon. Avec un shifter pour tirer le levier de vitesses. Des verrins et une selle plus creusée pour abaisser le centre de gravité. « Il n’y a pas vraiment de révolution. Mais cela me permet au moins de rouler. »

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview « at home » de Axel Alletru pour SPORTS 59/62.

La moto en tous cas semble au point. Même si elle a connu une panne la semaine dernière, le privant de trois jours d’entraînement. Au moment où les agriculteurs commençaient d’ailleurs à bloquer les routes; rendant ainsi compliqué le trajet entre Lille et Loon-Plage.

 » C’est déjà inespéré d’être au départ « 

Axel Alletru

Il a quand même beaucoup roulé avec sa nouvelle monture sur le circuit Bernard-Gouvart à Loon-Plage. Ce qui lui a permis de valider son inscription car il a fallu passer un test, au niveau de la FFM. Son dernier souci, trouver un club pour sa licence. Car son ancien club, le Moto Club de Pecquencourt, n’est apparemment plus en course.

Véhiculer un message d’espoir

Axel Alletru sera donc le premier paraplégique à prendre le départ de l’Enduropale. Mais avec quels objectifs ? « C’est la grande interrogation », nous explique-t’il dans un sourire. « En fait, je préfère ne pas me fixer d’objectif. C’est déjà inespéré d’être au départ. Une fois parti, on verra jusqu’où je peux aller. Je n’ai pas de pression, j’irais à mon rythme. Si je ne le sens pas, je couperais les gaz. »

Enduropale 2024 Axel Alletru
Le team Yamaha a aménagé une moto pour Axel (photo Maxime Gambier)

Malgré tout, Axel définit quand même un objectif sportif, car il reste un compétiteur. Réaliser le « holeshot » (arriver le premier au virage de Stella Plage après 6 km de ligne droite), sur une moto électrique. Et cela malgré son handicap qui peut sembler insurmontable. « Comme j’aurai un dossard jaune, je serai en principe bien placé sur la grille de départ. »

L’Enduropale 2024 constitue un défi bien différent du Dakar 2020. Mais certainement pas plus facile. « Les défis me viennent selon le temps, ma forme, mes envies. Ils se construisent au fur et à mesure des années… J’ai réussi à rebondir grâce au sport de haut-niveau.  » Même en période de pause, Axel Alletru continue à s’entretenir. « J’ai une rigueur militaire au quotidien pour conserver ma forme. »

Cette semaine qui précède le départ, il s’attend à des sollicitations médiatiques, vu son passé et la beauté de l’histoire. Mais pas d’excitation. « Il faut rester lucide« , conclue t’il.

Axel Alletru portera dimanche un dossard jaune n°22, qui vous permettra de mieux le repérer sur le sable du Touquet, durant l’Enduropale.

48ème Enduropale. Le Touquet. Course motos. Dimanche 4 février. Départ 13h40.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Enduropale 2024 Todd Kellett vainqueur pour la 2è fois

Les commentaires sont fermés.