MOTO : UNE RONDE DES SABLES DECAPITÉE, ET DONC, PLUS OUVERTE

L'image de la semaine
Les concurrents de la Ronde des Sables 2022 avant le départ (photo JMD/Sports 5962)

La Ronde des Sables 2023 se déroule ce dernier week-end d’octobre sur le circuit Bernard-Gouvart de Loon-Plage. 1 050 pilotes au total participent à cette 3è manche du championnat de France de courses sur sable. Malheureusement, cette 26ème édition est privée de ses principales têtes d’affiche. A commencer par les deux premiers du championnat 2021-2022 Todd Kellett, tombé au beachcross de Berck; et Milko Potisek, victime d’une chute violente à Magescq. Ces absences laissent donc la porte ouverte à de nombreux candidats à la victoire.

Un être vous manque et tout est dépeuplé… Et quand ils sont 4, c’est encore pire. Le championnat de France de courses sur sable (CFS) a mal démarré dans la mesure où plusieurs pointures se sont plantées durant les deux premières manches.

Cela a commencé lors de la manche d’ouverture, le beachcross de Berck, début octobre. L’Anglais Todd Kellett commettait une faute fatale. Sa Yamaha lui retombe dessus. Il sera évacué du circuit et absent pour un moment. Son équipier Milko Potisek remporte la course.

L’hécatombe à Magescq

Deux semaines plus tard, Camille Chapelière, Alexis Collignon et surtout Milko Potisek, le lauréat 2022 tombent dans une spectaculaire chute collective. Cela se passait à la Bud Sand Race de Magescq. Les trois pilotes sont forfait pour la Ronde des Sables, une semaine plus tard. Et les craintes sont plus importantes pour le Casselois. Avec une fracture du péroné, il sera absent des pistes durant au moins 6 semaines. Pas sûr qu’il sera opérationnel à l’Enduropale.

Ronde des Sables 2023 présentation
Les pilotes favoris lors de la présentation officielle vendredi (photo JMD/Sports5962)

Avec quatre favoris en moins, la Ronde des Sables 2023 est clairement décapitée. Mais elle ne perd pas pour autant tout son intérêt. L’absence du duo Potisek-Kellett, qui écrasait la discipline la saison passée, ouvre les portes à un plus grand nombre de pilotes.

Le favori devient donc le Belge Cyril Genot. Le coureur de Tongres, près de Liège, a terminé 2è à Berck et 1è à Magescq. Licencié au Moto Club du Littoral, le leader du team Honda SR Motoblouz figure ainsi en tête du championnat de France. Il trouvera sur sa route son équipier néerlandais Lars Vanberkel. D’autres Belges peuvent tirer leur épingle du jeu sur le circuit tracé par Bruno Losito. On pense aux coureurs de l’écurie Honda Wonderbike Daymond et Yantel Martens (aucun lien de parenté), qui fait sa rentrée; mais aussi le jeune Mattéo Puffet (KTM). On suivra aussi l’Anglais Ashley Greedy, 2ème de la Weston Beach Race il y a un mois derrière Todd Kellett.

« Ici, c’est mon club« , rappelle Cyril Genot. « Cela va être une piste exigeante. Mais on va tout faire pour gagner. On a travaillé très dur. On a progressé. La vitesse est là. Maintenant, il faut confirmer. »

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Cyril Genot avant la Ronde des Sables 2023.

Les Nordistes en embuscade

Les Nordistes, privés de leur n°1 Milko Potisek, pourront quand même compter sur de solides outsiders comme Jérémy Hauquier (Honda), les frères Mathéo et Florian Miot ou encore Marshall Meplon (Yamaha). « On veut toujours aller vers le haut du classement », déclare ainsi humblement le jeune Hauquier. « Un podium, ce serait pas mal. Mais l’objectif, c’est de donner le maximum et de rouler comme à l’entraînement. »

Le jeune Cambrésien a en effet été opéré du genou en juin. Il n’est pas encore au top au plan physique. Mais il s’entraîne beaucoup. Et il espère retrouver son meilleur niveau Touquet. Comme beaucoup de pilotes présents ici.

Retrouvez aussi l’interview intégrale de Jérémy Hauquier sur SPORTS 59/62.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1629 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Ronde des Sables 2023 Genot vainqueur

Les commentaires sont fermés.