PEKIN 2022: QUENTIN FILLON-MAILLET MEDAILLE D’ARGENT SUR LE SPRINT DU BIATHLON

Quentin Fillon-Maillet sprint
Troisième podium pour Quentin Fillon-Maillet (photo CNOSF/KMSP)

Quentin Fillon-Maillet décroche une nouvelle médaille d’argent dans le sprint, la plus courte des épreuves de biathlon sur 10 km avec un tir debout et un tir couché. Face à un Johannes Boe toujours en grande forme après sa victoire en relais mixte une semaine plus tôt, il a dû s’incliner en raison notamment d’une faute au tir couché. C’est l’autre frère Boe, Tarjei, qui s’empare de la médaille de bronze.

Et de trois pour Quentin Fillon-Maillet à Pékin 2022 !
Le leader de la coupe du monde de biathlon a obtenu sa troisième médaille en trois courses dans le magnifique stade de biathlon de Zhangjiakou. Après l’argent en relais mixte samedi 5 février, puis l’or en individuel mardi 8, le voilà à nouveau argenté lors de ce sprint disputé dans des conditions idéales. Après une nuit et une matinée sous la neige, la glisse allait s’avérer un point crucial dans cette course express.

Quentin Fillon-Maillet a commis une faute au tir qui le prive de l’or (photo CNOSF/KMSP)

Un duel avec Johannes Boe

Les favoris avaient des petits dossards et très vite, on comprend que Johannes Boe (dossard 15) est dans un grand jour.  Il creuse des écarts énormes sur les skis et sort sans faute du tir couché. Quelques instants plus tard arrive Quentin Fillon-Maillet (dossard 18) avec un peu de retard mais surtout une cible manquée et donc un tour de pénalité de 150 mètres. Johannes Boe poursuit son train d’enfer et l’on comprend vite que la médaille d’or s’éloigne à vitesse grand V.

Quentin ne désarme pas et parvient à s’accrocher aux temps de ski de son rival. Le Norvégien commet une faute au tir debout mais son rythme en ski lui permet d’effacer en un éclair cette péripétie. Quentin Fillon-Maillet répond du tac au tac et sort sans faute du tir debout. Il reprend même une poignée de secondes au leader norvégien qui termine avec 25 secondes d’avance sur le Français sur la ligne. La belle histoire norvégienne est complétée par Tarjei Boe qui parvient à assurer une place sur le podium en terminant à la troisième place à 38.9 secondes de son frère cadet.

Les autres Français se montrent trop maladroits au tir pour pouvoir jouer avec les tout meilleurs. Emilien Jacquelin parvient tout de même à sauver les meubles avec une belle 9eme place malgré deux fautes au tir. Fabien Claude (3 fautes) finit à la 21e place et Simon Desthieux 24eme avec deux fautes.

Avec trois médailles en trois courses, Quentin rejoint Martin Fourcade et Anaïs Bescond. Les derniers Français à avoir réussi pareille performance aux Jeux Olympiques.

Cela promet pour la poursuite dont l’ordre de départ est établi en fonction du résultat de ce sprint.

La réaction de Quentin Fillon-Maillet après le sprint

« C’est exceptionnel. Trois médailles en trois courses avec l’or au milieu. J’ai envie de continuer sur cette belle lancée. La forme physique est bonne, la forme mentale est très bonne pour le tir. Je profite d’une saison exceptionnelle. C’est juste incroyable. J’ai envie de continuer à faire rêver les Français. Le biathlon, c’est une multitude de détails. J’essaie de perfectionner ma technique sur chaque entraînement, sur chaque course. C’est énormément de travail. J’essaie d’être un précurseur pour inventer le biathlon du futur. 

Je pense être quelqu’un d’assez simple. Mes parents m’ont donné des valeurs assez fortes de simplicité. Même si je suis champion olympique, j’ai envie de rester la même personne, quelqu’un qui a grandi dans un petit village du Jura et qui fait son sport par passion. Je fais mon sport pour moi et cela m’a permis de faire abstraction des critiques ou de la pression. »

Infos CNOSF

A propos de JEAN-MARC DEVRED 908 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Pékin trois médailles pour la France ce dimanche 13 février

Les commentaires sont fermés.