QUATRE JOURS DE DUNKERQUE: GILBERT VAINQUEUR, TESSON PENALISE, DE KLEIJN NOUVEAU LEADER

Philippe Gilbert 4 Jours
Philippe Gilbert s'impose en puncheur à Mont-Saint-Eloi (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

La 3ème étape des Quatre Jours de Dunkerque a été particulièrement mouvementée. Elle a vu la victoire à Mont-Saint-Eloi de Philippe Gilbert (Lotto Soudal) vainqueur en puncheur devant le leader des 4 Jours Jason Tesson. Mais ce dernier est pénalisé de 40 secondes et perd le maillot rose au profit de Avid De Kleijn, vainqueur à Aniche mardi et premier leader des 4 Jours de Dunkerque 2022.

Cette 3ème étape, était très attendue après les deux premières qui ont terminé comme prévu par un sprint massif, le parcours de 170 km entre Péronne et Mont-Saint-Eloi s’adressait plus aux baroudeurs ou aux puncheurs. Un circuit de 12km800 à couvrir quatre fois était tracé autour du Mont-Saint-Eloi bien connu par ses ruines, et sa montée finale pompeusement appelée « la montagne ». Un profil qui évoque un peu la traditionnelle étape de Cassel courue samedi.

Samuel Leroux reprend les bonnes habitudes

Le matin au départ de Péronne, Jason Tesson (Saint-Michel Auber 93) portait le maillot rose, sans certitude de le conserver le soir à l’issue de cette première étape-clé. Auparavant, dans la traversée de la vallée de la Somme, trois coureurs tentent leur chance en formant l’échappée matinale: le Belge Alex Colman (Sport Vlaanderen Baloise) et les Français Kevin Besson (Nice Métropole Côte d’Azur) et Samuel Leroux (Go Sport Roubaix). Le Boulonnais renouait avec ses bonnes habitudes et les échappées au long cours dont il est coutumier. Il recevra d’ailleurs, comme souvent, le prix de la combativité.

 » C’est ma reprise. Je n’ai pas couru depuis un mois. Je ne suis pas encore à 100%. J’espère que cela s’améliorera de jour en jour », nous confiait la veille Leroux au départ à Béthune. Le coureur de Roubaix ciblait déjà l’étape de Cassel. » J’espère avoir de bonnes sensations. » Mais il n’a pas attendu samedi pour repartir à l’attaque.

Samuel Leroux, Kevin Besson et Alex Colman ont formé l’échappée du jour (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Pourtant, dans l’échappée à trois, Alex Colman, déjà trois fois échappé depuis mardi, confortait son maillot à pois de meilleur grimpeur en passant les premiers monts en tête. Samuel Leroux lui allait à la bataille des bonifications intermédiaires. Au premier passage sur la ligne d’arrivée les trois fuyards ne comptaient plus que 1’27 d’avance sur le peloton. Il leur restait alors 51 km à couvrir. Mais les écarts vont faire du yoyo durant la poursuite emmenée par la formation Saint-Michel Auber 93.

Jason Tesson chute et revient dans le sillage

Coup du sort: le leader Jason Tesson chute à la fin du premier tour, victime d’un trou dans la chaussée. Le coureur d’Auber se relève. Mais il doit chasser pour revenir seul, sur le peloton avec 1’30 de retard. Ses équipiers ne l’attendent pas. Seul son directeur sportif Stephan Gaudry est là et il va ramener son coureur dans son sillage. Trop longtemps, selon les commissaires de course qui vont le pénaliser de 40 secondes après l’arrivée., pour abri derrière un véhicule. Ce que contestera le jeune sprinter, en larmes après le podium. Tesson se sentait vraiment victime d’une injustice.

Vidéo Sports 59/62. La réaction pleine d’émotion de Jason Tesson après son déclassement.

Car Tesson va revenir dans le peloton, tandis que les trois échappés cèdent dans le dernier tour. Comme il y a quatre ans, la victoire va se jouer au sprint. En 2018 le vainqueur était Bryan Coquard. Cette fois, c’est Philippe Gilbert qui s’impose en force durant cette étape des 4 Jours devant… Jason Tesson, revenu du diable vauvert.

Mais le coureur de Saint-Michel Auber apprend sa sanction sur le podium. Il perd le maillot rose au profit du Néerlandais Avid De Kleijn, vainqueur à Aniche, qui récupère son bien après une journée de dupes. Il ne s’y attendait certainement pas…

Jason Tesson, lui, ne parvenait pas à se consoler avec le maillot vert du classement par points car il a compris qu’il n’avait plus aucune chance de gagner les 4 Jours de Dunkerque. A mi-course, la situation n’est toujours pas décantée. 61 coureurs se tiennent en effet en 10 secondes !

Les Roubaisiens à l’honneur

De Kleijn est leader, mais dans le même temps que Gilbert. Samuel Leroux, lui, est 3è à une seconde, malgré ses efforts dans l’échappée du jour dont il l’animateur principal. L’équipe Go Sport Roubaix Lille Métropole compte d’ailleurs 3 coureurs dans les 6 premiers du classement général.

Avid De Kleijn reprend le maillot rose (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

La 4è étape entre Mazingarbe et Aire-sur-la-Lys ce vendredi devrait encore avantager les sprinters. Et les bonifications faire la différence dans une course finalement très cadenassée, malgré l’absence de cadors.

Les réactions

Philippe Gilbert, vainqueur de la 3ème étape des 4 Jours de Dunkerque. » Je reviens d’une période très compliquée et là je vais vraiment profiter de cette victoire. Et pas me mettre la pression sur les autres jours. Ca va être une libération cette victoire et elle va me faire du bien mentalement. Pourquoi pas avoir maintenant d’autres résultats, mais d’abord, il faut profiter… »

Samuel Leroux, prix de la combativité de la 3è étape. » On a bien géré l’échappée. Nous avons bien roulé tranquillement à trois. Arrivés sur le circuit, on a essayé de tout mettre. C’est bien parce que j’ai fait les trois bonifications. Donc, je me replace au général. Je suis content de ma journée mais il faudra bien récupérer demain.

Avid De Kleijn, leader au classement général. » Je suis vraiment surpris. Je ne m’attendais pas du tout à récupérer le maillot rose. J’ai entendu que Jason avait reçu une pénalité. Je suis content pour l’équipe, d’autant que demain il devrait à nouveau y avoir une arrivée au sprint.« 

Classement de la 3è étape des 4 Jours de Dunkerque

1. GILBERT Philippe LOTTO SOUDAL les 170 km en 4h22’14 » (moy. 38,897 km/h) (bonification : 10 »)
2. TESSON Jason ST MICHEL-AUBER 93 MT (b : 6 ») (pénalité : 40 »)
3. SIMON Julien TOTALENERGIES MT (bonification: 4 »)
4. BARBIER Pierre B&B HOTELS-KTM même temps
5. HOFSTETTER Hugo TEAM ARKEA-SAMSIC
6. RUSSO Clément TEAM ARKEA-SAMSIC MT
7. PLANCKAERT Baptiste INTERMARCHÉ-WANTY-GOBERT MATÉRIAUX
8. TAMINIAUX Lionel ALPECIN-FENIX
9. SARREAU Marc AG2R CITROEN TEAM
10. THOMAS Benjamin COFIDIS tous même temps

Le Boulonnais Samuel Leroux est 3è au classement général à …1 seconde des leaders (photo Sports5962)

Classement général

1. DE KLEIJN Arvid HUMAN POWERED HEALTH les 512,5 km en 11h57’43 » (moy. 42,834 km/h)
2. GILBERT Philippe LOTTO SOUDAL mt
3. LEROUX Samuel GO SPORT-ROUBAIX LILLE METROPOLE à 1 seconde
4. *THIJSSEN Gerben INTERMARCHÉ-WANTY-GOBERT MATÉRIAUX à 4 sec
5. SISKEVICIUS Evaldas GO SPORT-ROUBAIX LILLE METROPOLE mt
6. BOUDAT Thomas GO SPORT-ROUBAIX LILLE METROPOLE à 6 sec

A propos de JEAN-MARC DEVRED 592 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. 4 Jours Siskevicius maillot rose à Aire-sur-la-Lys
  2. Cyclisme Coupe de Belgique 4è et 5è épreuves

Les commentaires sont fermés.