RALLYE-RAID : LA REMONTÉE TRANQUILLE DE ADRIEN VAN BEVEREN AU DAKAR

Dakar 4è étape Van Beveren
Adrien Beveren est serein après la 4è étape (photo ASO/Jennifer Lindini)

Mine de rien, le Dakar 2024 vient d’atteindre son premier tiers avec la 4è étape entre Al-Salamiya et Al-Hofuf. Comme la veille, Adrien Van Beveren (Honda) réalise le 5è chrono de cette spéciale de transition (299 km de spéciale seulement). Le pilote audomarois, grâce à sa régularité, conforte ainsi la même place au classement général moto, à 22 minutes du Chilien Ignacio Cornejo. Cet autre pilote Honda a pris la tête après avoir gagné l’étape; la 8è de sa carrière sur le Dakar.

Ce parcours relativement roulant, mais piégeux en navigation, a donc bien réussi à Adrien Van Beveren. Crédité du 5e chrono, le Français se maintient également à la 5e place de la catégorie, à 22 minutes du leader. Tandis que son compatriote Romain Dumontier (Husqvarna) est doublement 10e, sur cette étape et au général. A l’arrivée, le Chilien Cornejo s’impose avec quasiment 3 minutes d’avance sur Ricky Brabec (Honda), 3e au général.

S’il est passé par le lauréat 2023 Kevin Benavides (KTM), Van Beveren réalise néanmoins une bonne opération. Dans cette spéciale pourtant moins difficile, plusieurs prétendants à la victoire finale ont perdu du temps. C’est le cas de Toby Price (Red Bull KTM), Pablo Quintallina (Honda) et Daniel Sanders (GasGas). Au général, ils sont désormais cinq motards en moins de 23 minutes. Les mieux placés pour la première place au soir de la 12è et dernière étape.

Mais les rebondissements seront encore nombreux, notamment lors des dernières étapes tracées dans l’immense désert de l’Empty Quarter.  » Nous avons vécu une étape défoncée », expliquait à la Chaîne l’Equipe le Nordiste après l’arrivée.  » Elle n’était pas longue mais pas facile non plus. La navigation surtout était complexe. Le parcours n’était pas très lisible, car il y avait beaucoup de pistes parallèles. Mais c’est quand même une bonne journée… »

La performance de Vitse-Lefebvre

Adrien Van Beveren n’a pas été le seul Nordiste à se distinguer dans cette 4è étape du Dakar. L’équipage Simon Vitse et Fred Lefebvre (MD Rallye Sport) termine en effet 9è des autos, à 7’52 seulement de Sébastien Loeb (Bahrain Raid Extrême). L’Alsacien retrouve le sourire après un début de rallye difficile. Le duo nordiste fait ainsi un bond au classement général auto en revenant à la 41è place.

Dakar 4è étape Simon Vitse
Simon Vitse réalise une « perf » dans la 4è étape du Dakar (photo ASO Charly Lopez)

Le vétéran lensois Dominique Housieaux (72 ans), pointe lui à la 112è place du scratch auto, avec son équipière Delphine Delfino sur SRT. L’autre ancien, Eric Croquelois, figure en 106è position avec Anthony Pes sur son buggy Dragon. « Croquette » se classe même à la 23è place en catégorie T4 (SSV).

On notera le faible nombre d’abandons après cette 4è étape du Dakar. Signe que les pilotes comme les machines sont bien préparés pour cette 5è édition disputée en Arabie Saoudite.

Le run impressionnant de Simon Vitse dans le désert saoudien

LA STAT DU JOUR : 74

Ignacio « Nacho » Cornejo a remporté sa huitième étape sur le Dakar aujourd’hui, et participe en même temps à l’œuvre nationale puisque le Chili atteint maintenant le total de 74 scratchs remportés toutes catégories confondues, la série ayant été initiée par le regretté Carlo de Gavardo à son époque motard. Depuis, un autre Ignacio, Casale, s’est illustré en remportant le Dakar à trois reprises en quads, avec 23 spéciales gagnées sur son passage.

Cornejo a remporté sa huitième étape sur le Dakar aujourd’hui, et participe en même temps à l’œuvre nationale puisque le Chili atteint maintenant le total de 74 scratchs remportés toutes catégories confondues, la série ayant été initiée par le regretté Carlo de Gavardo à son époque motard. Depuis, un autre Ignacio, Casale, s’est illustré en remportant le Dakar à trois reprises en quads, avec 23 spéciales gagnées sur son passage. Francisco « Chaleco » Lopez a une longueur d’avance et garde le statut de porte-drapeau, avec 11 victoires sur deux roues, puis 13 autres conquises depuis sa reconversion en SSV.« Chaleco » Lopez a une longueur d’avance et garde le statut de porte-drapeau, avec 11 victoires sur deux roues, puis 13 autres conquises depuis sa reconversion en SSV. (Infos presse Dakar)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1520 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Dakar 6ème étape : Van Beveren vainqueur

Les commentaires sont fermés.