ROLAND-GARROS 2023 : LE REVE ENVOLE DE CONSTANT LESTIENNE

Roland-Garros Constant Lestienne
Constant Lestienne lors de son match contre Khachanov (photo Fred VdB)

Cette première journée du tableau final de Roland-Garros 2023 avait lieu ce dimanche 28 mai avec déjà deux joueurs des Hauts-de-France au programme. Avant Lucas Pouille, programmé en fin d’après-midi, Constant Lestienne ouvrait la journée à Roland-Garros sur le court Suzanne-Lenglen. Le 2è en importance du stade de tennis de la Porte d’Auteuil. L’Amiénois a frôlé l’exploit face au 11ème joueur mondial, le Russe Khachanov. Constant Lestienne menait 2 sets à 0 avant de céder, suite à une blessure au mollet.

A 31 ans déjà, Constant Lestienne disputait son premier Roland-Garros. Dans le simple du tableau final en tous cas car précédemment, il a toujours échoué dans les qualifications. Le Picard affrontait un gros morceau (au propre comme au figuré), Karen Khachanov. Le Russe de 27 ans, ancien vainqueur de l’Open du Nord, est en effet classé n°11 mondial. Mais il a bien failli passer à la trappe devant un Lestienne étourdissant durant deux sets, avant de se blesser. Finalement, l’Amiénois s’incline en cinq manches. Une défaite forcément frustrante.

Le court Suzanne-Lenglen était en fusion à la fin du 2ème set. Constant Lestienne menait en effet 2-0 (6-3, 6-1). Ce match présentait pourtant un air de David contre Goliath. D’un côté, le géant russe (1m98, 87 kilos). De l’autre, le poucet des Hauts-de-France (1m80, 77 kilos). Pourtant, durant plus de une heure, Lestienne, visiblement nourri aux hortillonnages d’Amiens, va balader l’ours des Carpathes agacé par les amorties et les passing-shots du Français. Un joueur qui ne paye pas de mine, sans vraiment de coup fort. Mais un mur qui renvoie tout; un véritable sparadrap dont Khachanov ne parvenait pas à se débarrasser.

Une blessure récurrente au mollet

Le Nordiste prend ainsi trois fois le service de l’ancien joueur du TCLM. Il harangue un public enthousiaste qui soutient à fond son nouveau héros.
Mais voilà, le scénario bascule dans le mauvais sens au début du 3è set. Lestienne se blesse après un sauvetage désespéré. On ne connaît pas sur le coup la raison ni l’ampleur de la blessure. Mais l’Amiénois fait appel trois fois au kiné, avant de rentrer au vestiaire quelques minutes pour se changer, et notamment de retirer les chaussettes de contention qu’il avait en arrivant sur le court.

Le joueur du TC Loon-Plage a confirmé en conférence de presse souffrir d’une blessure au mollet qui remonte à Bercy déjà. Une blessure récurrente qui l’a handicapé depuis. Et qui explique son manque de résultats depuis le début de l’année. « Je reviens de très loin physiquement. Je ne sais pas si les gens savent, mais j’ai été blessé au mollet pendant plusieurs mois. Donc, c’était mon premier match vraiment à fond, depuis plusieurs semaines ou mois. »

« C’était extraordinaire, je n’ai jamais vécu cela »

Constant Lestienne

Visiblement gêné au mollet, Constant Lestienne reprend quand même le match. Mais son jeu n’a plus rien à voir. Il ne passe plus sa première balle de service, évite les rallyes et les attaques profondes, abuse des amorties et des lobs inefficaces. Alors qu’en face, Khachanov retrouve un jeu plus proche de son niveau mondial.

Vidéo Dailymotion Tennis Actu. Constant Lestienne en conférence de presse après sa défaite contre Khachanov.

« Quand j’étais sur la pointe des pieds« , explique Constant, » je sentais une douleur similaire à celle qui m’a éloigné des courts. Cela m’a très fait peur. Je n’avais plus envie de forcer sur mon mollet, de peur que cela s’aggrave. Après, les kinés m’ont rassuré. J’ai enlevé les chaussettes de contention, qui comprimaient un peu le mollet. Je ne sais pas trop. Et puis, j’ai été chercher toutes les forces qu’il me restait au cinquième set.« 

La communion avec le public de Roland-Garros

Devant un Lestienne diminué, le Russe égalise facilement (6-2, 6-1), avant une dernière manche où le Français résiste un peu mieux. En vain. Car finalement Karen Khachanov s’impose en 5 manches (3-6, 1-6, 2-6, 1-6, 3-6) à l’issue d’un combat de 3h41 qui laissera beaucoup de regrets à Constant Lestienne, 69è joueur mondial, passé tout près du premier exploit de ce Roland-Garros 2023.

Mais l’enfant de la Somme retiendra aussi cette formidable communion avec le public. « Oui, c’était extraordinaire. Je n’avais jamais vécu cela. Pour mon humble carrière, pour un joueur comme moi, c’était incroyable de vivre des moments comme cela. Je suis content de l’avoir vécu au moins une fois dans ma carrière. C’est cool.« 

POUILLE QUALIFIE POUR LE DEUXIEME TOUR

Roland Garros Lucas Pouille
Lucas Pouille a retrouvé ses jambes sur le court 14 de Roland-Garros (photo Fred VdB)

Si Constant Lestienne a ouvert la journée à Roland-Garros, Lucas Pouille lui l’a presque close. Sur son court fétiche, le 14, le Loonois rencontrait à nouveau l’Autrichien Jurij Rodoniov. Cette fois, il n’y a pas eu de match. En mode contrôle total, Pouille a expédié Rodionov en trois sets 6-2, 6-4, 6-3 en moins de deux heures, devant des tribunes aux allures de Coupe Davis.

Le Nordiste enchaîne ainsi une 4ème victoire d’affilée et se qualifie pour le second tour de Roland-Garros, ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps.

Infos et réaction à venir

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.