ROUTE DU RHUM 2022 : DE LA CASSE A L’APPROCHE D’UN NOUVEAU PASSAGE DE FRONT

Route du Rhum Imoca
François Gabart est toujours en tête de la course (photo DR Guillaume Gatefait)

Trois jours après le départ de la 12ème Route du Rhum, la course commence à se décanter avec François Gabart en tête. Avec des positions très variables selon les classes. Il y a déjà eu pas mal de casse lors des deux premières nuits. Huit concurrents ont déjà abandonné. D’autres sont encore bloqués dans des ports de Bretagne. Quelques-uns ont pu reprendre la mer. Mais dans tous les cas le suspense demeure même si plusieurs favoris, comme Armel Le Cléac’h, ont déjà hypothéqué leurs chances de victoire à Pointe-à-Pitre.

Depuis le départ, les conditions ont été très clémentes pour un mois de novembre. Du près et pas mal de virements de bord évidemment, mais après l’excitation des premières heures et l’exigeant contournement de la Bretagne, beaucoup de skippers ont pu recharger les batteries cette nuit dans un vent assez stable de 20 noeuds.

C’est tant mieux car les prochaines heures risquent d’être beaucoup plus tapageuses pour la tête de course. Les écarts entre les premiers servis et les suivants pourraient bien s’accroître, ajoutant encore un peu de contraste à une course qui n’en manque déjà pas !

Déjà neuf abandons

Neuf skippers ont quand même abandonné. Sam Goodchild (Leyton, Ocean Fifty), Kojiro Shiraishi (DMG MORI Global One, IMOCA), Antoine Magré (E.Leclerc Ville-la Gand, Class40), Laurent Camprubi (Glaces Romanes, Class40), Martin Louchart (Randstad Ausy, Class40), Damien Seguin (Groupe Apicil, IMOCA), Oren Nataf (Rayon Vert, Rhum Multi), Geoffrey Mataczynski (Fortissimo, Class40) ne sont plus en course. Le Belge Jonas Gerken (Volvo, Class40) lui a signifié vendredi son incapacité à poursuivre pour des raisons de santé (forte grippe).

Philippe Poupon (FLO), concurrent de la catégorie des Rhum Multi, est en approche de La Corogne. L’ancien vainqueur va effectuer un arrêt technique afin de tenter de régler un problème de trinquette d’étai.

Charlie Dalin est un solide leader en IMOCA (photo Vincent Olivaud/RDR2022)

Devant, François Gabart (SVR Lazartigue) caracole en tête de la Route du Rhum. Revenu à Lorient jeudi soir pour réparer sa dérive cassée, le skipper du Maxi Banque Populaire XI, Armel Le Cléac’h, doit reprendre la course ce samedi 12 novembre. Sans ambitions sportives, mais avec la motivation de terminer la course.

Charlie Dalin domine en IMOCA

Charlie Dalin (Apivia) domine chez les IMOCA. Mais le classement reste serré avec plusieurs concurrents à la lutte, presque bord-à-bord comme Thomas Ruyant (LinkedOut). Le Dunkerquois était confiant lors de son dernier message vidéo samedi matin. « Cela tape pas mal, sinon tout va bien à bord. Mais la route va être longue. On ne sait pas vraiment par où ça va passer. »

Les dernières nouvelles de Thomas Ruyant.

En classe Rhum multi, l’Artésien Etienne Hochedé (PiR2) est finalement reparti après un stop en Bretagne. Charlie Capelle (A Capella) lui poursuit tranquillement sa route après un départ prudent.

DERNIERE MINUTE : VOIE D’EAU SUR CAP’TAIN ALTERNANCE

A 10h00 TU, ce samedi 12 novembre, Keni Piperol, skipper du Class40 Cap’tain Alternance a contacté la direction de course de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe pour informer que le bateau subissait une voie d’eau. Le bateau fait route vers la Corogne, distante de 275 milles nautiques. Le skipper va bien. C’est le 10ème abandon depuis le départ de la Route du Rhum mercredi.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Route du Rhum hécatombe sur l'Atlantique

Les commentaires sont fermés.