ROUTE DU RHUM 2022 : ERWAN LE ROUX VAINQUEUR EN OCEAN FIFTY

Route du Rhum Le Roux
Ti punch pour Erwan Le Roux vainqueur en Ocean Fifty (photo RDR2022)

Dimanche 20 Novembre à 06h50 52′ locale (11h50 52′ heure de Paris), Erwan Le Roux (Koesio) a franchi le premier la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre de la douzième édition de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe dans la catégorie Ocean Fifty. Son temps de course est de 10 jours, 21 heures, 35 minutes et 52 secondes. Il a effectué les 3 542 milles du parcours entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre à la vitesse de 13.54 nœuds sur l’orthodromie (route directe). Il a en réalité parcouru 4 197.23 milles à la vitesse moyenne de 16.4 nœuds (sur l’eau).

En remportant de haute lutte cette douzième Route du Rhum, Erwan Le Roux confirme que le niveau est clairement monté dans classe des Ocean Fifty. Après son succès en 2014, Erwan rentre un peu plus dans l’histoire de la reine des transats. C’est avec Laurent Bourgnon, Roland Jourdain et Franck-Yves Escoffier, le seul skipper avoir remporté deux fois l’épreuve dans la même catégorie.

L’arrivée de Erwan Le Roux à Pointe-à-Pitre (photo Alexis Courcoux/RDR2022)

Treize minutes plus tard arrive Quentin Vlamynck. Le skipper de Arkema franchit en deuxième position la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre. Son temps de course est de 10 jours, 21 heures, 54 minutes et 05 secondes. Il a effectué les 3 542 milles du parcours entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre à la vitesse de 13.52 nœuds sur l’orthodromie (route directe). Il a en réalité parcouru 4 186.67 milles à la vitesse moyenne de 15.99 nœuds (sur l’eau).

Le Cléac’h pour l’honneur

Après 10 jours et 21h de course qui auront proposé un large panel de conditions, le Girondin est assurément la première grande révélation de cette Route du Rhum 2022.

Ce dimanche 20 Novembre a été très animé avec l’arrivée aussi de Armel Le Cléac’h (Banque Populaire XI). A 08h04 24′ locale (13h04 24′ heure de Paris),l’ancien vainqueur du Vendée Globe passe en septième position la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre. Son temps de course est de 10 jours, 22 heures, 49 minutes et 24 secondes. Il a effectué les 3 542 milles du parcours entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre à la vitesse de 13.48 nœuds sur l’orthodromie (route directe). Le Cléac’h a en réalité parcouru 5 215.30 milles à la vitesse moyenne de 19.84 nœuds (sur l’eau). Il est arrivé à Pointe-à-Pitre 4 jours 3h 1mn et 59’ après le vainqueur Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild).

Alors que les arrivées s’enchaînent, les lauréats de la classe Ultim ont justement déjà reçu leur prix à Pointe-à-Pitre.

Le podium des Ultim avec François Gabart, Charles Caudrelier et Thomas Coville (photo RDR 2022)

Au tour des IMOCA

On attend maintenant les autres multicoques. Mais surtout les premiers monocoques, ceux de la classe IMOCA qui se livrent une lutte farouche pour la victoire. Thomas Ruyant (LinkedOut) et Charlie Dalin (Apivia) naviguent à vue à la veille de leur arrivée à Pointe-à-Pitre. Un magnifique match va se jouer demain autour de la Guadeloupe, avec probablement un écart très faible sur la ligne d’arrivée entre ces deux grands marins. Jérémie Beyou (Charal) et Kevin Escoffier (Holcim-PRB) se battent pour une place sur le podium et restent en embuscade.

Ruyant et Dalin sont attendus lundi matin vers 7h (heure de métropole) à la Tête à l’Anglais. Débutera alors un tour de la Guadeloupe décisif et incertain, avec notamment le franchissement de la bouée de Basse-Terre, située très proche des côtes. Dans cette zone, le vent est en effet souvent très faible et la navigation délicate. Il suffit d’une risée pour s’échapper…

Petite cerise sur le gâteau, le vainqueur battra peut-être le record de l’épreuve en IMOCA, détenu depuis 2014 par François Gabart (en 12 jours, 4 heures, 38 minutes et 55 secondes). Mais ce n’est pas la priorité, l’important est d’arriver une seconde avant le deuxième !

Cela nous promet donc un lundi passionnant en Guadeloupe. Avec peut-être une deuxième grande victoire consécutive, après la Transat Jacques Vabre, pour le Dunkerquois Thomas Ruyant.

Infos Route du Rhum

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Route du Rhum Ruyant vainqueur en IMOCA
  2. Route du Rhum Yoann Richomme

Les commentaires sont fermés.