RUGBY : ANGLETERRE – CHILI, LE MATCH DES EXTREMES A LILLE

Rugby Angleterre Chili à Lille
Les rugbymen anglais lors de l'entraînement du capitaine (photo JMD/Sports 5962)

Deuxième match déjà de la Coupe du Monde à Lille. Il oppose ce samedi l’Angleterre au Chili dans un match de rugby inédit. Dix jours après France-Uruguay, ce sera un nouvel affrontement Europe/Amérique du Sud. Et là aussi, le duel semble déséquilibré entre l’ancien champion du Monde, et le poucet qui dispute sa première Coupe du Monde. On s’attend à nouveau à une grosse fête de rugby avec les milliers de supporters anglais qui ont traversé la Manche.

L’Angleterre et le Chili arrivent donc à Lille avec des objectifs très différents pour la suite de la Coupe du monde de rugby 2023. Le XV de la Rose, basé au Touquet, cherchera à enchaîner une troisième victoire qui lui ouvrirait en grand les portes de la phase à élimination directe. Les ambitions générales du Chili sont peut-être plus modestes pour ses débuts en Coupe du Monde de Rugby, mais elles n’en sont pas moins importantes. Les Sud-Américains veulent montrer qu’ils peuvent rivaliser avec les meilleurs du monde.

La grande nouveauté parmi les 12 changements apportés à l’équipe de départ de l’Angleterre à Lille est le retour du capitaine Owen Farrell, qui a purgé sa suspension, au poste de 10. George Ford, qui a marqué 67 % des points de l’Angleterre jusqu’à présent, est sur le banc, tandis que Marcus Smith est titularisé au poste de 15 et que Jack Willis est titularisé pour la première fois de la compétition en 3e ligne.

Des Anglais en confiance

Danny Care fera ainsi sa rentrée à la mêlée en lieu et place de Alex Mitchell, laissé au repos. Il retrouve donc la Coupe du Monde 8 ans après sa dernière participation. « Personnellement, j’ai hâte d’entrer sur le terrain contre le Chili. On a un groupe de mecs qui veulent continuer ce qui a déjà été fait. Nous savons que nous devons bien jouer, nous voulons passer à la vitesse supérieure. »

Les Anglais s’entraînent dans la bonne humeur au stade Pierre-Mauroy

Une surprise est peu probable, il faut l’admettre. Mais le Japon et les Samoa n’ont pas eu la vie facile face au Chili, et ont dû s’employer pour obtenir leur victoire. Les Chiliens chercheront donc, une fois de plus, à contrarier l’Angleterre.

Le sélectionneur Pablo Lemoine a effectué neuf changements dans son XV de départ par rapport à la défaite 43-10 contre les Samoa. Seuls Matias Dittus, Clemente Saavedra, Rodrigo Fernandez, Matias Garafulic, Domingo Saavedra et le capitaine Martín Sigren conservent leur place. L’arrière Francisco Urroz, quant à lui, fera ses débuts en Coupe du Monde, huit ans après sa première cape, contre le Brésil en 2015.

Un match historique pour les Chiliens

Les joueurs chiliens n’hésitent pas à parler de match « historique » pour le rugby de leur pays, nation émergente qui dispute sa première Coupe du monde. « C’est un défi énorme », affirme ainsi le capitaine Martin Sigren. « On a très peu d’occasions de jouer contre une équipe à l’histoire aussi riche que l’Angleterre, et qui plus est dans le cadre d’une Coupe du Monde. Nous voulons en profiter au maximum. »

Rugby Angleterre-Chili à Lille
Les rugbymen chiliens à l’échauffement (photo JMD/Sports 5962)

On s’attend en tous cas à une déferlante blanche samedi, après la vague bleue de France-Uruguay. Cette fois, le match a lieu en effet le week-end, à un horaire pas trop tardif. Pas de crainte particulière au niveau sécurité. Les supporters de rugby n’ont rien à voir avec les hooligans du football. En cas de succès (probable), les spectateurs anglais auront simplement à coeur à fêter la qualification la bière à la main. En espérant que la Préfecture ne fermera pas les buvettes cette fois…

La feuille de match de Angleterre-Chili

Match n°21 de la Coupe du Monde de rugby: Angleterre – Chili

Lieu : Stade Pierre-Mauroy, Lille (50 096 places)

Coup d’envoi : 17:45 heure locale (GMT+2)

Arbitre: Jaco Peyper (Afrique du Sud)

ANGLETERRE : Marcus Smith ; Henry Arundell, Elliot Daly, Ollie Lawrence, Max Malins ; Owen Farrell (cap.), Danny Care ; Bevan Rodd, Theo Dan, Kyle Sinckler ; David Ribbans, George Martin ; Lewis Ludlam, Jack Willis, Billy Vunipola.

Remplaçants : Jack Walker, Joe Marler, Will Stuart, Ollie Chessum, Ben Earl, Ben Youngs, George Ford, Joe Marchant.

CHILI : Francisco Urroz ; Cristobal Game, Domingo Saavedra, Matias Garafulic, Franco Velarde ; Rodrigo Fernandez, Benjamin Videla ; Salvador Lues, Augusto Bohme, Matias Dittus ; Clemente Saavedra, Javier Eissmann ; Martín Sigren (cap.), Ignacio Silva, Alfonso Escobar.

Remplaçants : Tomas Dussaillant, Vittorio Lastra, Inaki Gurruchaga, Pablo Huete, Thomas Orchard, Raimundo Martínez, Lukas Carvallo, Inaki Ayarza

Infos World Rugby

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1520 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.