TENNIS : LE CHAUDRON ETAIT EN FEU MALGRE L’ABSENCE DE CAROLINE GARCIA EN BJK CUP

Tennis France Pays-Bas
La cérémonie d'ouverture avant France/Pays-Bas (photo JMD/Sports5962)

La première journée du match de tennis France/Pays-Bas de Billie-Jean King Cup s’est terminée comme prévu à l’avantage des Bleues (2-0). Cela malgré le forfait de dernière minute de Caroline Garcia. Vrai blessure ou coup de bluf ? Toujours est-il que le public qui remplissait le Chaudron pouvait légitimement être déçu par l’absence de la numéro 4 mondiale. Mais cela n’a pas empêché les spectateurs de mettre une ambiance torride comme au basket avec l’ESSM.

40 minutes avant le début de ce France/Pays-Bas, barrage de la BJK Cup, la nouvelle tombe. » Après consultation du médecin neutre, le juge-arbitre autorise le capitaine Julien Benneteau à ne pas aligner Caroline Garcia. C’est Diane Parry qui affrontera Suzan Lamens pour le 2ème match de la journée », annonce le service de presse de la FFT.

C’est bien sûr la douche froide pour le public, venu en force voir la récente gagnante du Masters. D’ailleurs, toutes les places étaient vendues et les 3 500 places du Chaudron étaient occupées.

La fête derrière les Bleues

Qu’à cela ne tienne… Le public portelois va quand même faire la fête aux Bleues lors de ce France/Pays-Bas, premier évènement tennis produit ici. Les Bleues sont ovationnées à leur entrée sur le court, après un accueil chaleureux pour les Néerlandaises. La Marseillaise est chantée sans retenue.

Alizé Cornet a expédié la premier match (photo Fred VdB)

Le match peut commencer entre la n°1 orange, Lesley Pattinama Kerkhove (31 ans, 207è mondiale), et la n°2 française Alizé Cornet (32 ans, 36è mondiale). La Française réussit un début de match tonitruant, qui soulève l’enthousiasme des supporters. Les musicos du Portel mettent l’ambiance. Mais le public est respectueux des joueuses. C’est le silence total durant les échanges, entre deux tranches d’applaudissements et de musique.

Alizé Cornet montre la voie

L’ambiance ne retombera pas durant ce premier match puisque la Française s’impose haut-la-main (sur la raquette…), 6-2/6-0 en 58 minutes. La rencontre démarre idéalement pour l’équipe de France de tennis contre celle des Pays-Bas. Alizé Cornet, mlgré son stress, réussit un match très solide, comme le confiait l’ancienne joueuse de Denain après le match.

L’ambiance va monter d’un cran pour le second match entre Suzan Lamens (23 ans, 213è mondiale) et Diane Parry (20 ans, 76è mondiale). La jeune niçoise remplaçait donc Caroline Garcia au pied levé. Ou pas… Car on pouvait se demander si l’annonce de la présence de Garcia dès la première journée ne constituait pas un coup de bluff.

Le matin en effet, la vainqueure du Masters s’entraînait normalement. Rien ne montrait dans son jeu une quelconque blessure. Mais la Lyonnaise accusait certainement encore l’effet du décalage horaire après sa folle semaine au Texas.

Les débuts réussis de Diane Parry

Diane Parry effectuait donc ses grands dans cette Coupe du Monde féminine de tennis. La jeune niçoise, révélation du dernier Roland-Garros, entrait dans des conditions idéales après la victoire de l’autre Niçoise Alizé Cornet. Après avoir assisté au début du premier match, elle va se concentrer au vestiaire avec Caroline Garcia qui va la conseiller pour cette « première ».

Pourtant Diane Parry est très crispée en début de match. Elle perd son service d’entrée et se retrouve menée 2-0 avant de recoller 2-2. Elle ne lâche jamais véritablement ses coups face à une Suzanne Lamens qui joue bien mieux que ne le montre son classement mondial. La première manche est accrochée. Elle se termine au tie-break à l’avantage de la Batave (6-7).

Diane Parry effectuait ses grands débuts en Billie Jean King Cup (photo JMD/Sports 5962)

Mais la jeune Française ne lâche pas et gagne le 2è set facilement 6-2. La dernière manche sera un véritable combat. Parry fait le break à plusieurs occasions mais n’en profite pas face à une Lamens combative. Les deux joueuses vont se départager au tie-break.

L’hommage des Bleus au public portelois

Et là, la Française montre une combativité insoupçonnée. Elle gagne ce jeu décisif et le match en un peu plus de 2h30. Le Chaudron explose sur les derniers points. L’équipe de France de tennis mène 2-0 devant les Pays-Bas sans l’aide de Caroline Garcia. Cette dernière pourrait jouer demain pour assurer la victoire. Le public du Chaudron peut revenir samedi.  » Toujours aussi chaleureux et bruyant« , déclare au micro Diane Parry.

Vidéo Sports 5962/Tennis Actu. Diane Parry en conférence de presse après son match victorieux.

Julien Benneteau se déclarait « plus satisfait plus que soulagé » à l’issue de cette première journée. «  Je serai soulagé si nous nous qualifions demain. »

Sur le forfait de Caroline Garcia et son éventuelle participation samedi, le capitaine de l’équipe de France a déclaré: « c‘était un peu juste pour que Caro joue aujourd’hui. Elle a accumulé de la fatigue physique et émotionnelle de par son parcours au Masters, par le voyage aussi. Il y a une possibilité qu’elle joue demain mais Diane et Alizé peuvent jouer aussi. Je déciderai après avoir vu leur état demain matin. »

France/Pays-Bas, match de barrage de la Billie Jean King Cup: 2-0

Deuxième journée, premier match à 13h30

13h30: Caroline Garcia (FRA) – Lesley Pattinama Kerkhove (NED)
suivi de Alizé Cornet (FRA) – Suzan Lamens (NED)
puis le double Cornet / Garcia (FRA) – Stevens / Schuurs (NED)

*Le capitaine peut changer ses joueurs jusqu’à une heure avant le début du premier match

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. tennis : le chaudron etait en feu malgre l’absence de caroline garcia en bjk cup – SPORTS 59/62 | Sports 365
  2. Le Portel Caroline Garcia apporte la victoire à la France

Les commentaires sont fermés.