TENNIS : LE RETOUR DE GILLES SIMON A HAZEBROUCK

Tennis Hazebrouck Simon
Gilles Simon était au Haz Master Tour (photo Tulipe Noire Hazebrouck)

Gilles Simon remporte ce week-end l’Haz Master Tour de Tennis à Hazebouck. L’ancien numéro 6 mondial bat en finale Calvin Hemery (n°32 Français) en deux sets 6-4, 6-3. Ce tournoi organisé par le club de la Tulipe Noire d’Hazebrouck ouvrait ainsi l’année du Circuit National des Grands Tournois (CNGT). Le Niçois, qui a pris sa retraite internationale, retrouvait donc les courts de tennis dans le Nord trois mois après ses adieux à Bercy.

Ce dimanche 8 janvier marquait la fin de la 14e édition du Haz Master Tour au complexe sportif de l’Hoflandt. Chaque année, le club de La Tulipe Noire d’Hazebrouck ouvre l’année de tennis dans la région avec ce tournoi CNGT.

Cette année, l’affiche était belle avec la présence de Gilles Simon. Pourtant, l’ancien mousquetaire avait pris sa retraite de joueur quelques mois après son compère Jo Wilfrid Tsonga. Pour le Manceau, c’était à Roland Garros. Pour le Niçois, cela se passait à l’Accor Arena de Bercy à l’occasion du Masters 1000 de Paris. Vainqueur de Andy Murray (4-6, 7-5, 6-3), puis de l’Américain Taylor Fritz (7-5, 5-7, 6-4), Simon s’inclinait en 1/8è de finale face au prodige canadien Félix Auger-Aliassime (1-6, 3-6). Une sortie par la grande porte devant le public français.

Une finale accrochée face à Hemery

Mais il ne lui a pas fallu longtemps pour sortir de sa retraite. Simon a ainsi répondu favorablement à l’invitation de La Tulipe Noire Tennis d’Hazebrouck, qui voulait à tout prix avoir une tête d’affiche pour son 14è tournoi CNGT. A 38 ans, Gilles Simon affrontait donc en finale Calvin Hemery devant un public venu en force pour l’occasion.

Ce dernier a donné du fil à retordre à l’ancien vainqueur de la Coupe Davis 2017, aux côtés notamment de Lucas Pouille. Mais Hemery aura du mal à bien finir le match, après s’être blessé à la cheville.

Vidéo Tennis Actu. Gilles Simon après sa victoire à l’Haz Masters Tour 2023 (images Impulsion Tour)

Toujours classé n° 13 Français, Simon avouait après la finale avoir souffert face à Hemery. « J’étais très inquiet avant de venir ici. J’ai dû me ré-entraîner, c’était difficile. J’avais des blessures et des bobos un peu partout. Je n’aurais pas pu jouer sans l’osthéo. La forme est partie plus vite que je ne pensais depuis la retraite. C’était un plaisir de venir ici, j’adore aller dans les clubs. Je me sens très chanceux d’avoir pu gagner ce tournoi.« 

Rien ne dit que Gilles Simon jouera encore dans le cadre du CNGT. Le public venu nombreux à Hazebrouck a peut-être assisté au dernier « vrai » match du champion français dans un tournoi officiel.

VICTOIRE D’OCEANE DODIN A MONASTIR

Océane Dodin gagne à Monastir son 14è titre (photo Corinne Dubreuil/FFT)

A une semaine de l’Open d’Australie, les derniers tournois challengers et futures se poursuivent. Océane Dodin participait ainsi au modeste tournoi de Monastir, en Tunisie, doté de 25 000 dollars de prix. Tête de série n°1 grâce à sa 123è place mondiale WTA, la Lilloise a confirmé son rang. Elle bat facilement en finale 6/1, 6/1 la Russe Kristina Dmitruk. C’est le 14e titre de la Nordiste dans cette catégorie de tournoi.

Océane va rester à Monastir pour un nouveau tournoi, de 40 000 dollars cette fois. la Nordiste va retrouver les mêmes filles que la semaine dernière. Autant dire qu’elle a les moyens d’empocher les 70 points promis. Elle entamera mercredi face à une wild-card tunisienne: Chiraz Bechri. Possible qu’elle croise encore la route d’Alice Tubello. L’Auvergnate, 458e mondiale, figure en effet dans sa section de tableau. Elle sera sur les courts ce mardi face à la Russe Milana Zhabrailova. Une autre bleue est en Tunisie: Alice Ramé, victime la semaine dernière de… Océane Dodin

Kristina Mladenovic elle joue les qualifications à Melbourne car elle ne peut plus entrer directement dans le tableau final de l’Open d’Australie.  Ce mardi. la Saint-Poloise se mesurait à l’Australienne Maddison Inglis. Dans un match intense, « Kiki » a su s’accrocher pour aller chercher une victoire précieuse 6-3, 3-6, 6-4. Alors qu’elle menait 4-1 dans l’ultime manche, la Nordiste a été rattrapée avant de finalement bien réagir et conclure. Elle affrontera l’Espagnole Marina Bassols au deuxième tour.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.