TENNIS : POUILLE ET LESTIENNE COMMENCENT 2023 PAR UNE DEFAITE

Tennis 2023 les Nordistes
Lucas Pouille, ici à Roland-Garros, a retrouvé le chemin des courts (photo JMD/Sports 5962)

La saison de tennis 2023 a déjà commencé aux Antipodes, mais aussi en Asie et en Afrique; les joueurs nordistes sont bien présents. Ainsi, Constant Lestienne et Lucas Pouille sont à pied d’oeuvre, chacun avec des objectifs et un programme différents. Mais tous les deux ont été sortis en ce début d’année dans leur tournoi respectifs, dès le 1è tour. Pouille en Thaïlande dans un petit challenger ATP. Lestienne à Adélaïde par un certain Novak Djokovic…

Plus de six mois après sa dernière apparition sur le circuit, Lucas Pouille a retrouvé le chemin des courts ce week-end. La dernière fois c’était lors du tournoi Challenger sur gazon D’Ikley, à la mi-juin (défaite d’entrée, 7-5, 6-4, contre le Néerlandais Gjis Brouwer, alors 223e ATP),

Cela se passait dans la banlieue de Bangkok, au modeste tournoi de Nonthaburi, un challenger 75. Tombé au 380è rang mondial, le Loonois a dû passer par les qualifications pour accéder au tableau final. Il a sorti deux joueurs classés dans le fond du classement ATP: l’Italien Jacopo Berrettini (n°890), puis l’Américain Alfredo Perez (n°508). Cela a permis à Lucas Pouille, en total manque de compétition, de confiance et peut-être même, de motivation, de renouer avec la victoire. Et de redevenir un joueur de tennis, ce qu’il n’était plus vraiment en 2022. Pouille avait ainsi « zappé » les Interclubs, où le TC Loon-Plage jouait pourtant en Pro A.

Pouille à la recherche de points

Mardi, au premier tour du tableau principal, Lucas Pouille a ensuite livré une grosse bataille face à l’Allemand Mats Moraing (302e et ex 115e). Passé à deux points de la défaite à 7-5, 5-4, 30-15, il a arraché la deuxième manche. Mais n’a pas pu aller chercher le match dans la foulée (7-5, 6-7 [5], 6-3 en 2h31). Le Nordiste débute donc 2023 par une défaite. Cependant, il semble avoir retrouvé l’envie de jouer. Il reste d’ailleurs en Thaïlande pour disputer un nouveau challenger. Car il ne pourra pas disputer la campagne d’Australie vu son classement actuel.

Constant Lestienne lui a débuté la nouvelle année par une rencontre de prestige. Classé désormais 65è joueur mondial, après une année 2022 remarquable, l’Amiénois participait au tournoi ATP 250 d’Adélaïde, en Australie. Son classement mondial lui permettra d’entrer directement dans le tableau final à Melbourne.

Constant Lestienne Amiens
Constant Lestienne ici cet hiver au TC Lillois (photo Laurent Sanson/Play In Challenger)

Lestienne face à un monument

Mais avant cela, il avait le redoutable honneur d’affronter dès le premier tour Novak Djokovic en personne. Le Picard a fait mieux que résister à ce monument du tennis, n°5 mondial, mais surtout, victorieux de 21 tournois du grand chelem. Lestienne disputait en novembre encore les Interclubs avec le TC Loon-Plage. Il s’est bien battu avant de s’incliner 3-6, 2-6 face à ce joueur de légende. Le Serbe était avide de briller en Australie après ses démêlés l’an passé avec le gouvernement australien à cause du pass vaccinal. Un bien triste souvenir…

Loin d’être déçu par cette défaite à laquelle il s’attendait probablement, Constant Lestienne (30 ans) a confié au journal l’Equipe sa joie d’avoir joué un tel match. « C’était vraiment une super expérience. Dans ma carrière, je n’avais encore jamais joué un joueur de top niveau comme lui, donc c’était un peu stressant avant la rencontre. Je ne savais pas si j’allais être au niveau. J’ai fait un bon début de match, à deux jeux partout j’obtiens une balle de break et je vois que Djokovic commence à s’énerver. À ce moment-là, j’y croyais !« 

Mais Djokovic a ensuite remis les choses au point, ne laissant aucun espoir au Français. Un peu plus tard, le Picard était également éliminé au 1è tour du double. Associé à Quentin Halys, dernier vainqueur du Play In Challenger Lille, Lestienne s’incline en 3 sets face aux Autrichiens Lucas Miedler et Alexander Erler (6-3, 5-7, 6-10). Halys sera d’ailleurs le prochain adversaire de Djokovic.

Mladenovic et Dodin également en lice

Deux joueuses nordistes ont commencé aussi leur saison de tennis 2023. Kristina Mladenovic est également à Adélaïde. La Dunkerquoise disputait le double dames aux côtés de son ex-partenaire Timea Babos, avec laquelle elle a gagné plusieurs grands chelems. Le duo franco-hongrois a battu l’Américaine Riske et la Russe Gabueva au 1è tour. Mais elles sont éliminées en 1/8è de finale ce mardi par la paire américaine Townsend-Muhamad en trois manches: 7-5, 2-6, 2-10. Mladenovic et Babos espèrent maintenant retrouver leurs marques à Melbourne, qu’elles ont gagné en 2020.

Océane Dodin, ici à Roland Garros, a choisi le modeste tournoi de Monastir pour débuter sa saison (photo Fred VDB)

Parmi les Nordistes, une joueuse a quand même bien commencé l’année de tennis 2023. C’est Océane Dodin. La Lilloise participe au petit tournoi challenger de Monastir, au Maroc. 12è joueuse mondiale, Océane est la tête de série n°1 de ce tournoi doté de 25 000 dollars de prix. La Nordiste justifie son statut de favorite en écrasant Alice Ramé 6-1, 6-0. Au prochain tour, elle affrontera encore une Française, Yasmine Mansouri.

On peut cependant se demander l’intérêt pour Océane Dodin, classée 125è à la WTA, de disputer ce genre de tournoi. Surtout si elle veut progresser dans la hiérarchie mondiale alors que la campagne d’Australie est commencée.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Tennis Hazebrouck Simon vainqueur
  2. Open d'Australie Lestienne passe le 1è tour

Les commentaires sont fermés.