TENNIS : LES NORDISTES SUR LE PONT POUR LA FIN DE SAISON EN NOVEMBRE

Tennis les Nordistes
Océane Dodin au 3ème tour à Melbourne (photo Julien Crosnier/FFT)

Après le Masters 1000 de Paris-Bercy, le tennis international entre dans une phase de pause avant le Masters, dernier grand tournoi de la saison. Mais tous les joueurs ne sont pas pour autant en vacances. Novembre, c’est aussi l’époque des compétitions par équipes et des tournois mineurs; une période où l’on verra en action les leaders nordistes en tennis Lucas Pouille, Constant Lestienne, Terence Atmane, Kristina Mladenovic et Océane Dodin.

Cette dernière en tous cas est en pleine forme. Océane Dodin vient en effet de remporter le 22è Open Nantes Atlantique, un tournoi ITF doté de 60 000 dollars de prix. La Lilloise a battu la Tchèque Gabriella Knutson, 179è joueuse mondiale, dans une finale très serrée (6-7, 6-3, 6-2). C’est le 4e titre professionnel cette saison et le 17e en carrière pour Océane Dodin, La Nordiste est toute proche de retrouver le top 100 (102e ce lundi).

Une autre Nordiste entre en lice cette semaine. C’est Kristina Mladenovic. La Saint-Poloise fait en effet partie de l’équipe de France qui dispute la phase finale de la Billie Jean King Cup (ex-Fed Cup) à Séville. Ce sera dans un décor atypique. Le « Estadio de La Cartuja » esten effet un immense stade olympique omnisports, qui a la particularité de n’accueillir officiellement aucune équipe sportive attitrée. Les équipes évolueront donc dans un stade de football… sous deux grands chapiteaux !

Vidéo FFT. L’équipe de France féminine à Séville.

Kristina Mladenovic en double

« Kiki » défendra une nouvelle fois les couleurs françaises aux côtés de Caroline Garcia, Alizé Cornet, Clara Burel et la petite nouvelle, la Franco-Russe Varvara Gracheva. La Nordiste a toutes les chances de disputer le double aux côtés de Caro Garcia.

 » Je me sens bien en cannes « 

Kristina Mladenovic

L’équipe de France féminine, dirigée par Julien Benneteau, figure dans le groupe D avec l’Italie et l’Allemagne. Elle débute mercredi contre les Italiennes, qui les avaient battu l’an passé. Il y aura donc un esprit de revanche pour les Bleues toujours motivées par cette compétition. On l’avait vu il y a un an au Portel. Comme au Portel, le capitaine de l’équipe de France sera notamment entouré de la Cucquoise Pauline Parmentier, devenue entraîneure après sa retraite de joueuse.

« L’ambiance est super bonne« , confie ainsi Kristina Mladenovic. « On passe de bonnes journées, bien remplies, avec beaucoup d’entraînement. On a fait jusqu’à présent une bonne préparation. Personnellement je me sens très bien physiquement, bien en cannes. On a pu peaufiner pas mal d’aspects en simple comme en double. Tout va très bien pour tout le monde. »

Pas de Coupe Davis en revanche pour les Français éliminés en qualification. Mais les joueurs français ont quand même une compétition collective en vue avec les Interclubs. Les championnats de France par équipes Elite se tiennent en effet en novembre, sur 5 journées. Cette année, le TC Loon-Plage et le RC Arras évoluent en Pro A. Le TC Saint-Amand PH et le TC Boulogne/Mer en Pro B.

Roland-Garros Pouille Norrie
Lucas Pouille est de retour sur les courts pour les Interclubs (photo archives JMD/Sports5962)

Le retour de Lucas Pouille

On verra donc évoluer, côté loonois, l’Amiénois Constant Lestienne, solidement installé dans le top 100 mondial (90è au dernier classement). Le n°1 des Hauts-de-France retrouvera à ses côtés l’enfant du pays, Lucas Pouille. Aujourd’hui classé à un très lointain 332è rang mondial, le Loonois semble quand même très motivé à l’idée de jouer pour le club de ses débuts. On l’attend sur le terrain après le Paris Masters 1000 où il officiait comme consultant pour Eurosport.

On suivra aussi en Pro B le Boulonnais Terence Atmane, qui a effectué un énorme bond au classement ATP (134è) après une belle tournée asiatique. Atmane termine sa saison internationale avec le tournoi de Sofia. Mais le TC Boulogne/mer espère bien le récupérer pour ces Interclubs.

Novembre sera donc un mois important pour les Nordistes en tennis.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1520 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Tennis les Nordistes novembre chargé – SPORTS 59/62 – Lebulletinfr: Découvrir les vérités, partager les perspectives

Les commentaires sont fermés.