TOUR DE FRANCE : L’ETAPE A JAKOBSEN, LE MAILLOT JAUNE A VAN AERT

Tour de France Jakobsen
Fabio Jakobsen s'impose au sprint à Nyborg (photo ASO/Pauline Ballet)

La 2ème étape du Tour de France 2022 s’est terminée comme prévu au sprint, avec la victoire du Néerlandais Fabio Jakobsen (Quick Step Alpha Vynil). Mais le Belge Wout Van Aert (Jumbo Visma), 2ème, prend le maillot jaune à Yves Lampaert victime d’une chute sans conséquence. Le vent n’a pas eu d’incidence sur la course, pas plus que les chutes sur le final.

Les routes étaient noires de monde pour cette première étape en ligne du Tour de France au Danemark. Sous un soleil radieux, et des conditions météo idéales, cette étape redoutée n’a donné lieu à aucune bordure car le vent soufflait de face lors du passage sur le viaduc du Grand Belt (18km).

Dans ces conditions, cette 2ème étape a donné lieu à un duel franco-nordique, à l’avantage des Vikings. Accompagné de Cyril Barthe, Pierre Rolland part dans l’échappée du jour dès les premiers kilomètres. Son objectif: prendre le maillot à pois à l’occasion des trois côtes de 4è catégorie placées en début de course.

A la chasse aux pois

Malheureusement, les deux Français sont accompagnés du Norvégien Sven-Erik Byström, et du Danois Magnus Cort-Nielsen. Ce dernier avait aussi cette intention. Et dans la première côte, les deux coureurs de B&B Hôtels sont lâchés par les deux coureurs nordiques. Cort-Nielsen, le plus rapide, passe en tête les trois grimpettes du jour. Il lève les bras devant son public dans la 3ème montée, car il partira dimanche avec le maillot à pois sur les épaules. Son objectif du jour…

Il y avait une foule considérable lors de cette étape entre Rokslide et Nyborg (photo ASO/Pauline Ballet)

Byström, le baroudeur de l’équipe wallonne Intermarché Wanty Gobert, poursuit l’aventure tout seul. Il passe en tête le sprint intermédiaire avant d’être rejoint à 30 km de l’arrivée à Nyborg. Le routier norvégien sera logiquement récompensé par le prix de la combativité.

Le peloton regroupé va alors attaquer l’attraction du jour: le gigantesque pont du Grand Belt (18 km !), exposé au vent. Mais il n’y aura pas de bordure car le vent, plutôt faible (25 km/h) souffle de face. Les cassures vont se produire après le passage du pont, suite à une première chute dans laquelle sont pris le Colombien Rigoberto Uran ainsi que… le maillot jaune Yves Lampaert ! Mais les deux leaders reviennent dans le peloton grâce à l’aide de leurs équipiers.

La chute de Florian Sénéchal

Le final est nerveux. Le Cambrésien Florian Sénéchal travaille beaucoup en tête du peloton pour Lampaert mais aussi son sprinter Fabio Jakobsen. Mais le nouveau champion de France, qui étrennait son beau maillot tricolore, provoque une chute à deux kilomètres de l’arrivée. Les cassures sont nombreuses mais sans conséquences au général (avec la règle des 3 kilomètres). Notamment pour Tadej Pogacar qui franchit seul et attardé la ligne blanche.

Devant se déroule un sprint royal avec les meilleurs. Le Néerlandais Fabio Jakobsen coiffe sur la ligne le Belge Wout Van Aert et le Danois Mads Pedersen, et s’impose pour la première fois sur le Tour de France. Le sprinter de la Quick Step offre une 2ème victoire consécutive à son équipe, et la 50ème depuis son arrivée sur le Tour en 2002.

Le premier Français, Jérémy Lecrocq prend la 7ème place de cette arrivée limpide.

« C’est incroyable » , déclare ainsi Jakobsen à l’arrivée de cette étape du Tour de France.  » Aujourd’hui l’équipe m’a placé dans une très bonne position sur la fin de la traversée du pont. J’ai pu rester dans la roue de Morkov, qui m’a déposé juste derrière Van Aert. Ensuite j’ai touché Peter Sagan mais par chance on est resté sur nos vélos, puis j’ai pu dépasser tous les autres. Mes jambes ont bien souffert, mais je suis heureux de gagner. J’en ai rêvé pendant 15 ans, c’est la plus grande course, tout le monde veut gagner ici ».

En contrepartie, elle perd le maillot jaune car Wout Van Aert prend 6 secondes de bonification grâce à sa 2ème place. Le champion de la Jumbo Visma passe devant Lampaert et endosse pour la première fois de sa carrière la précieuse tunique dorée. Une belle consolation pour le prodige flamand qui espérait certainement lever les bas à Nyborg.

Classement de la 2ème étape

1 – JAKOBSEN Fabio (Quick-Step Alpha Vinyl Team) les 202, 2 km en 4:34:34
2 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) m.t
3 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) m.t
4 – VAN POPPEL Danny (BORA – hansgrohe) m.t
5 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin-Deceuninck) m.t
6 – SAGAN Peter (TotalEnergies) m.t
7 – LECROQ Jérémy (B&B Hotels – KTM) m.t
8 – GROENEWEGEN Dylan (Team BikeExchange – Jayco) m.t
9 – MOZZATO Luc (B&B Hotels – KTM) m.t
10 – HOFSTETTER Hugo (Team Arkéa Samsic) m.t

Wout Van Aert prend le maillot jaune à Yves Lampaert (photo ASO/Pauline Ballet)

Le classement général

1 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) en 4:49:50
2 – LAMPAERT Yves (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 0:01
3 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) + 0:08
4 – GANNA Filippo (INEOS Grenadiers) + 0:11
5 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) + 0:12
6 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Deceuninck) + 0:14
7 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) + 0:16
8 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 0:17
9 – MOLLEMA Bauke (Trek – Segafredo) + 0:18
10 – TEUNS Dylan (Bahrain – Victorious) + 0:21

Les podiums du jour

  • Maillot jaune : Wout Van Aert (Bel) Jumbo Visma
  • Vainqueur d’étape : Fabio Jakobsen (Ned) Quick Step Alpha Vynil
  • Maillot vert : Wout Van Aert. Le maillot sera porté par Fabio Jakobsen
  • Maillot du meilleur grimpeur: Magnus Cort-Nielsen (Dan) EF Education EasyPost
  • Maillot blanc du meilleur jeune : Tadej Pogacar (Slo) UAE Team Emirates
  • Classement par équipes : Jumbo Visma
  • Prix de la combativité : Sven-Erik Bystrom (Nor) Intermarché Wanty Gobert Matériaux

Profil de la 3ème étape Vejle – Sønderborg

Fabio Jakobsen pourrait à nouveau briller à l’occasion de la 3ème étape du Tour de France.

Pour sa troisième journée au Danemark, le Tour évolue sur la partie continentale du pays, formée par la péninsule du Jutland. La ville de Vejle porte le nom du fjord qui la domine et s’est longtemps distinguée par son industrie textile, qui lui a valu le surnom de « Manchester du Danemark ». Mais les amateurs de sport remarquent surtout que le club du Vejle BK, vainqueur à cinq reprises du championnat de football, a formé le lauréat du Ballon d’Or 1977, Allan Simonsen. Son attachement au maillot l’a amené à terminer sa carrière sous les mêmes couleurs, après avoir notamment joué à Mönchengladbach et au FC Barcelone.

Le profil de la 3ème étape @ASO

On atteint à Sønderborg l’extrême sud du Danemark, la ville étant située à une poignée de kilomètres de la frontière allemande. Le territoire de la commune présente la particularité de s’étendre sur l’île d’Als et sur la péninsule du Jutland. L’activité portuaire de la ville a conditionné son développement, tout comme sa vocation universitaire qui s’est affirmée plus tardivement. Les maisons colorées et les fresques murales qui égayent les déambulations attirent également les touristes. L’ancien champion du monde danois, Mads Pedersen, y a triomphé lors de la 2e étape du dernier Tour du Danemark.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 747 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.