TOUR D’ITALIE: L’ETNA COULE GUILLAUME MARTIN ET COFIDIS

Giro Etna Cofidis
Guillaume Martin concentré au départ de l'étape de l'Etna (photo Pauline Ballet/team Cofidis)

Le leader de Cofidis Guillaume Martin a déjà hypothéqué ses chances de podium sur Le Giro dès la 4e étape entre Avola et l’Etna. À l’arrivée, le Normand franchit la ligne à la 30e place, à 4 min 08 sec du vainqueur du jour, l’Allemand Lennard Kämna. Pourtant l’équipe nordiste avait bien commencé la journée en mettant Rémi Rochas et Davide Villela dans la bonne échappée. Mathieu Van Der Poel perd le maillot rose dans cette étape qui a fait des dégâts.

Cette 4ème étape du Giro était en fait la 1ère… en Italie, après les trois jours passés en Hongrie. Et cette 1ère étape de montagne entre Avola et l’Etna constituait déjà le premier temps fort de cette édition, avec l’arrivée au sommet de l’Etna.

C’était un rendez-vous important pour l’équipe nordiste Cofidis. Guillaume Martin l’avait coché sur son agenda. Le Normand voulait gagner cette étape. Il s’y était préparé en effectuant un stage au début du printemps. Il avait escaladé à cette occasion les pentes du célèbre volcan sicilien 14 fois.

Deux Cofidis dans la bonne échappée

Une tactique offensive avait été définie au briefing matinal. Le plan sera bien appliqué au début. Ainsi, alors que les attaques se sont multipliées en début d’étape, Rémy Rochas et Davide Villella sont parvenus à se hisser dans l’échappée avec une quinzaine de coureurs. Ils compteront près de 12 minutes d’avance avant que le peloton n’accélère le rythme. « L’idée au briefing, c’était de mettre des coureurs dans l’échappée et de se mêler à la bataille pour la victoire » expliquait ainsi  Gorka Gerrikagoitia, un des directeurs sportifs. » Rémy et Davide y sont allés avec la volonté d’aller au bout mais nous n’avions pas les jambes pour jouer la victoire.« 

Mais le groupe explose dès les premières pentes de l’Etna. Rémy Rochas et Davide Villella ne parviennent pas à suivre le rythme. Aux côtés des leaders, Guillaume Martin ne réussit pas non plus à rester dans le rythme. « C’était une journée évidemment difficile. Je suis déçu de ma performance, déçu d’avoir perdu pas mal de temps sur cette arrivée au sommet…J’appréhendais un peu cette étape après la journée de repos. Cette montée sèche, ce n’est pas le type d’effort qui me convient le mieux. J’espère que les sensations seront meilleures avec la fatigue qui arrivera et les étapes plus dures qui auront lieu. Je vais essayer de faire une bonne fin de première semaine et on fera un premier bilan lors de la journée de repos. » 

Des dégâts déjà importants

Cette 4ème étape du Giro vers l’Etna a été fatale pour Martin. Elle a amené d’autres bouleversements avec notamment l’abandon du Colombien Miguel Angel Lopez. L’Allemand Lennard Kämna (Bora Hansgrohe) s’impose au sommet de l’Etna. L’Espagnol (Trek Segafredo) Juan Pedro Lopez Perez, 2è, prend le maillot rose que Mathieu Van Der Poel n’a pas pu garder.

Romain Bardet (team DSM) est 10ème et premier Français à 2’06 de l’inattendu Pedro Lopez. Les Cofidis sont en déroute avec le premier de l’équipe, Guillaume Martin, 29ème à 4’06 du leader.

Mais le Giro ne fait que commencer… Dès demain (mercredi 11 mai), la 5ème étape redonne une chance aux sprinters avec notamment le Picard Arnaud Démare qui sera à l’affût après sa 2ème place dimanche.

Classement de la 4è étape du Tour d’Italie

1- KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) les 172 km en 4:32:11
2 – LÓPEZ Juan Pedro (Trek – Segafredo) m.t
3 – TAARAMÄE Rein (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:34
4 – MONIQUET Sylvain (Lotto Soudal) + 2:12
5 – VANSEVENANT Mauri (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
6- LEEMREIZE Gijs (Jumbo-Visma) + 2:31
7- CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) + 2:37
8 – BARDET Romain (Team DSM) m.t
9 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) m.t
10 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates ) m.t

Le classement général

1 – LÓPEZ Juan Pedro (Trek – Segafredo) en 14:17:07
2 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 0:39
3 – TAARAMÄE Rein (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:58
4 – YATES Simon (Team BikeExchange – Jayco) + 1:42
5 – VANSEVENANT Mauri (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 1:47

A propos de JEAN-MARC DEVRED 810 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Giro Démare vainqueur de la 5ème étape

Les commentaires sont fermés.