VOILE: THOMAS RUYANT ABANDONNE DANS LA GUYADER BERMUDES 1000 RACE

Guyader Ruyant abandon
LinkedOut a été victime d'un problème de barre (photo F.Van Malleghem/Guyader Bermudes 1000 Race)

La nouvelle est tombée brutalement ce mercredi matin 11 mai vers 8h30. Thomas Ruyant, qui était toujours à la lutte pour la victoire avec Charlie Dalin (Apivia) et Jérémie Beyou (Charal), a été contraint à l’abandon lors de Guyader Bermudes 1000 Race. Son voilier LinkedOut a subi une avarie dans son système de barre.

Thomas Ruyant a connu cette nuit une rupture d’une pièce dans le système de barre de son voilier LinkedOut. Il a alors mis son voilier à la cape en attendant que le vent baisse puis repris le contrôle de son bateau en barrant manuellement.

La veille encore, tout allait bien. Le marin nordiste était toujours à la 2ème place de la flotte, pas très loin de Charlie Dalin et juste devant Jérémie Beyou. Mais Thomas annonçait déjà une arrivée plus tardive que prévue à cause des conditions météo.

Thomas Ruyant a été stoppé net dans sa progression et a été contraint à l’abandon. Vers 8h ce matin, son équipe a précisé qu’il « a connu une rupture d’une pièce dans le système de barre ». LinkedOut précise que Thomas « a alors mis son voilier à la cape en attendant que le vent baisse avant de reprendre son bateau en barrant manuellement ». Le skipper fait désormais route vers la côte pour « essayer de résoudre son problème technique ».

Charlie Dalin creuse l’écart

Thomas a néanmoins dû abandonner la Guyader Bermudes 1000 Race. La nuit dernière a été rock and roll pour les 21 solitaires toujours en course dans la Guyader Bermudes 1000 Race, avec un nouveau passage de front. « La mer était fracassée et le vent est monté à 35 nœuds brutalement », relate ainsi Fabrice Amedeo (Nexans – Art & Fenêtres) qui, comme ses adversaires, a connu quelques heures bien toniques, avec quelques départs à l’abatée parfois un peu violents. « La nuit a été solide. Le front était costaud, voire brutal », confirme Damien Seguin (Groupe APICIL) qui a, heureusement, retrouvé des conditions plus maniables depuis ce matin, peu avant le passage du way-point Gallimard.

Une marque virtuelle que Charlie Dalin a débordé en tête à 6h17, avec une avance de 4 heures et 05 minutes sur Jérémie Beyou (Charal) et de 7 heures et 32 minutes sur Louis Burton (Bureau Vallée), ce dernier occupant désormais la troisième position après l’abandon de Thomas Ruyant dans cette Guyader Bermudes 1000 Race.

Première arrivée jeudi soir ?

Le skipper d’Apivia qui, pour mémoire, comptait un bonus de 45 minutes sur son dauphin au passage du Fastnet, a donc bien accentué son avance ces dernières 48 heures et il pourrait continuer de le faire lors des prochaines 24 heures, en particulier la nuit prochaine, avec l’établissement annoncé d’une zone de molle pile-poil sur la route de Brest.

Charlie Dalin fonce vers la victoire à Brest (photo Charlie Dalin/Apivia)

Dans ce contexte, les dernières ETA sont naturellement à prendre avec des pincettes. A date, le premier pourrait se présenter sur la ligne d’arrivée entre demain en fin d’après-midi et vendredi midi. Son dauphin, lui, pourrait boucler les 1 200 milles du parcours entre vendredi midi et 23h la nuit suivante tandis que le troisième devrait faire de même entre vendredi 13h et samedi 2h.

Infos Guyader Bermudes

A propos de JEAN-MARC DEVRED 810 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Guyader Bermudes Dalin vainqueur à Brest

Les commentaires sont fermés.