TRIATHLON : LE LIEVINOIS YANIS SEGUIN 4EME AUX JEUX EUROPEENS

Triathlon Yanis Séguin
Yanis Séguin est devancé de peu pour la médaille de bronze (photo CNOSF/KMSP)

Arrivé cette saison au Triathlon Club de Liévin, Yanis Séguin rate de peu le podium aux 3èmes Jeux Européens qui ont débuté il y a une semaine à Cracovie. Séguin termine en effet 4ème et premier Français sur la distance olympique, à l’issue d’une course très régulière. Malgré la frustration logique d’une médaille en chocolat, le Liévinois pose des jalons pour Paris 2024, où il espère se qualifier, malgré la forte concurrence en France.

L’épreuve masculine s’annonçait indécise, avec un plateau relevé. Le lieu est idéal pour la pratique du triathlon. Au centre du parc Zalew Nowohucki, le lac Nowa Huta accueille l’épreuve de natation du triathlon de ces Jeux Européens. Les épreuves de cyclisme et de course à pied s’enchaînent dans ce parc situé au nord de Cracovie. L’Italien Michele Sarzilla partait favori (16e de la WTCS de Cagliari). Excellent depuis le début de saison (3e du championnat d’Europe et 6e de la WTCS de Yokohama), le Suisse Adrien Briffod était aussi un concurrent à suivre de près. Tout comme l’Italien Gianluca Pozzatti (11e de la WTCS de Cagliari) et le triple champion du monde espagnol Mario Mola même s’il n’a rien fait de probant sur le circuit WTCS cette année. 

Yanis Seguin s’alignait lui aux côtés de Valentin Morlec et Paul Georgenthum, avec l’ambition de faire mieux que les filles la veille, qui ont échoué dans la course aux médailles (Audrey Merle 5ème). Sorti un peu en retard de l’eau, le Liévinois va néanmoins intégrer sans difficulté le gros peloton qui va rouler durant les 40 km de vélo sur un parcours sans difficulté, où on ne verra aucune attaque sérieuse.

Triathlon Yanis Séguin
Le Liévinois est bien revenu durant la partie vélo (photo CNOSF/KMSP)

A la lutte pour la victoire

Les concurrents arrivent donc groupés au T2 (transition entre le vélo et la course à pied). Ils vont se départager sur le parcours final de 10 km. Alors que les autres Français sont décrochés, Yanis s’accroche aux premiers. Il aborde le dernier tour en 3ème position, dans la foulée du Norvégien Vetle Thorn, et de l’Israëlien Chachar Sagic.

Mais le Suisse Adrien Briffod, vient lui souffler la médaille de bronze dans la dernière ligne droite. Séguin termine donc 4ème en 1h46’54, à quatre secondes seulement du vainqueur, Thorn. Trois secondes de Sagiv et 1 seconde de Briffod. Une bonne performance quand même pour son 2ème. championnat international.

Le cadet termine loin devant les autres Bleus, Valentin Morlec (12ème en 1h47’41) et Paul Georgenthum (17ème en 1h47’56. Natif de Marseille, Yanis Séguin a quitté le club de Montpellier pour arriver cette saison à Liévin Triathlon Club. Agé de 23 ans, c’est un grand espoir de la discipline. Avant Cracovie, il venait déjà de terminer 11ème, et premier Français, aux championnats d’Europe à Madrid. Il avait été aussi vice-champion de France junior en 2019, et vice-champion de France espoir en 2020.

Sa bonne performance sur l’épreuve individuelle pourrait lui valoir de participer au relais mixte, où il n’est prévu que remplaçant.

Mais pour le moment, la délégation nordiste à ces Jeux Européens ne compte toujours qu’une seule médaille, avec l’équipe de France féminine de basket 3×3.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1518 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.