VOILE: CORENTIN HOREAU VAINQUEUR DE LA GRANDE COURSE A LA SOLO MAITRE COQ 2022

Solo Maître Coq 2022
Corentin Horeau ouvre victorieusement la saison de Figaro Solo (photo Vincent Olivaud/SMC)

La saison de Figaro Solo, qui sert de support au championnat de France de course au large, vient de s’ouvrir aux Sables d’Olonne avec la Solo Maître Coq 2022. Corentin Horeau, sur « Mutuelle Bleue », remporte cette première manche devant Tom Laperche (« Région Bretagne CMB Performance ») et Guillaume Pirouelle (« Région Normandie ») Pas de concurrents nordistes au départ de cette épreuve très disputée, qui rassemble 33 bateaux.

Ce jeudi 21 avril, à 11h35, Corentin Horeau a franchi la ligne d’arrivée de la grande course de la Solo Maître Coq, bouclant ainsi en tête les 327 milles du parcours entre Belle-Ile, Ré et Yeu au terme d’un peu moins de 48 heures de mer. « Cette victoire fait évidemment très plaisir », a déclaré le skipper de Mutuelle Bleue, auteur d’un très joli coup, à moins de 20 milles des Sables d’Olonne.

Une belle remontée sur la Solo Maître Coq 2022

« Lors de l’édition 2014, Gildas Mahé avait fait la même chose et il avait gagné. J’avais ce souvenir gravé dans un coin de la tête. De plus, renter dans le Pertuis d’Antioche, dans la molle et avec le courant, je ne le sentais pas trop. Pour moi, c’était un coup à être obligé de mettre l’ancre pour ne pas finir à la côte », a détaillé le Trinitain qui est ainsi remonté de la cinquième à la première place.

« On savait que si le vent revenait, ce serait d’abord par le large. A un moment, j’ai touché 7 nœuds de vent et je me suis retrouvé sur la route directe. Dès lors, je me suis dit que ça sentait bon pour moi même si c’est resté très irrégulier. Un coup ça repartait, un coup ça revenait. C’est resté capricieux jusqu’au bout mais je savais que c’était moins dur pour moi que pour les autres, plus proches de la terre », a détaillé Corentin qui s’est finalement imposé avec une avance de 51 minutes sur son poursuivant le plus proche.

Corentin Horeau confirme, de fait, qu’il sera indiscutablement l’un des hommes à battre cette saison.

Corentin Horeau prend une option sur la victoire finale (photo Vincent Olivaud/SMC)

Laperche et Pirouelle sur le podium

Même chose pour Tom Laperche, qui a fait forte impression tout au long du parcours, le dominant une large partie du temps. « J’ai tout donné et j’ai bien navigué sur cette grande course. Je suis évidemment un peu déçu de ne pas la gagner finalement, mais en même temps, j’ai pu voir que j’étais capable de mener plus de la moitié du temps, en tous les cas jusqu’à ce que l’on s’englue dans la molle », a relaté le skipper de Région Bretagne – CMB Performance qui a connu quelques heures pénibles dans la nuit et ce matin, notamment dans le sud-ouest de l’île de Ré.

Le Normand Guillaume Pirouelle complète ce podium. « Je suis super content de terminer 3e. C’est vrai que lors des entraînements, j’avais déjà pu voir que j’étais dans le coup mais c’est génial de le confirmer avec plus de 30 bateaux autour de soi en course. » confie Guillaume qui sera assurément très à l’aise sur ce type d’exercice après ses longues années au plus haut-niveau en 470. En attendant, comme les autres, il va profiter d’une journée de repos bien méritée ce vendredi.

Les concurrents auront désormais des parcours côtiers à leur programme ce week-end.

Classement de la grande course

1- Corentin Horeau / Mutelle Bleue
2- Tom Laperche / Région Bretagne CMB Performance
3 – Guillaume Pirouelle / Région Normandie
4 – Alan Roberts / Seacat Services
5 – Lois Berrehar / Skipper Macif 2022

A propos de JEAN-MARC DEVRED 922 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Tom Laperche Solo Maître Jacques vainqueur

Les commentaires sont fermés.