VOILE : DEPART DIMANCHE DE LA TRANSAT PAPREC, LA PREMIERE COURSE 100% MIXTE

Transat Paprec 2023 présentation
Les concurrents lors du prologue (photo Alexis Courcoux/Transat Paprec)

Dimanche 30 avril 2023, les 22 marins en lice sur la Transat Paprec prendront le départ de la première transatlantique en double 100% mixte. Au-delà de l’enjeu purement sportif, le format de la course permettra à certains d’engranger de précieux milles au large, mais aussi et surtout de l’expérience sur le circuit Figaro Bénéteau Une expérience cruciale pour la suite de leur carrière, comme ça a été le cas pour Charlie Dalin et Armel Le Cléac’h, qui l’ont respectivement gagnée en 2012 pour le premier, 2004 et 2010 pour le second. Le Dunkerquois Thomas Ruyant figure aussi dans ce palmarès prestigieux en 2018.

Depuis le 21 avril, le public se presse sur les quais de Concarneau. Preuve que la voile fait toujours autant rêver. Des milliers de visiteurs sont venus dans la station finistérienne, profitant des vacances scolaires de printemps.

Onze bateaux au départ, un seul gagnant. Qui succédera à Nils Palmieri et Julien Villion, vainqueurs en 2021 ? Qui deviendra le deuxième duo mixte à s’imposer après Karine Fauconnier et Lionel Lemonchois en 2000 ? La liste des prétendants est aussi longue que les incertitudes qui attendent les skippers.

Thomas Ruyant au palmarès

La Transat Paprec, c’est l’ancienne Transat AG2R- la Mondiale, une course transatlantique en double disputée entre La Bretagne et l’île antillaise de Saint-Barth. Elle est courue en monotype, le Figaro Beneteau qui sert de support au championnat de France de course au large, comme la Solitaire du Figaro. Les meilleurs marins français depuis 1992, année de création de la course, figurent ainsi au palmarès.

C’est le cas de Thomas Ruyant, dernier vainqueur de la Route du Rhum en IMOCA. Le marin dunkerquois s’est imposé en 2018 aux côtés de Adrien Hardy sur « Agir Recouvrement » en 18 jours 11 heures, 48 minutes, 22 secondes : tel était le temps de course du duo premier à Gustavia sur cette quatorzième édition.

On compte aussi au palmarès un certain Armel Le Cléac’h, vainqueur en 2004 et 2010, avant de gagner notamment le Vendée Globe 2016-2017. “En 2004, c’était ma première transatlantique. Ça a été une super expérience parce qu’il y a eu la victoire au bout, mais surtout parce qu’on l’a faite en double. Ça m’a permis de ne pas aller trop vite dans mon évolution sur le circuit. J’ai trouvé ça génial de la faire en Figaro parce qu’on était à armes égales. Il y a eu une vraie bagarre pendant trois semaines. Ça m’a beaucoup servi. Comme toujours, quand c’est la première fois, on se fait beaucoup de films, que ce soit pour une transat, un tour du monde ou une Solitaire du Figaro. Une fois qu’on l’a fait, on ne voit plus les choses de la même manière.” 

La parité sur l’Atlantique

Le Normand Charlie Dalin, grand rival de Thomas Ruyant en IMOCA, figure aussi au palmarès, en 2012. « Cette course a été très bénéfique pour moi en 2012. C’était seulement ma deuxième année sur le circuit Figaro. On l’a gagnée avec Gildas (Morvan) qui m’avait fait confiance. J’ai beaucoup appris à ses côtés. Ça m’a permis d’engranger beaucoup d’expérience. Naviguer en double, échanger et travailler à deux sur la partie météo m’ont permis d’apprendre beaucoup de choses que j’ai pu ensuite appliquer seul sur mon bateau. »

Transat Paprec 2023 présentation
Beaucoup de monde au village de la course cette semaine (photo Alexis Courcoux/Transat Paprec)

En 2023, la Transat Paprec devient donc totalement mixte. Chacun des 11 duos engagés se compose d’un homme et d’une femme. Une grande première dans le monde de la voile, où les deux sexes ont l’habitude de lutter à armes égales. Et cette fois aussi, la participation est marquée du sceau de la jeunesse. Pierre Leboucher (42 ans) et Anne-Claire Le Berre (41 ans) faisant figures de vétérans…

Cela promet une course très ouverte, sans véritable favoris. On peut simplement regretter le nombre limités de bateaux. Un manque dû certainement à un calendrier nautique déjà très chargé. Ainsi, de nombreux figaristes sont engagés actuellement dans The Ocean Race; et notamment beaucoup de navigateurs français.

Avant le grand départ de la Transat Paprec 2023 dimanche, un prologue a permis de jauger les forces et de mettre une dernière main aux réglages des bateaux. Ce challenge Axel Picot a été remportée par Loïs Berrehar et Charlotte Yven (Skipper MACIF), devant Basile Bourgnon et Violette Dorange (EDENRED). Gaston Morvan et Anne-Claire Le Berre (Région Bretagne – CMB Performance) complètent le podium.

Vidéo Nauti Channel Nefsea Prod / Transat Paprec: le challenge Axel Picot

Classement du Challenge Axel Picot

1 – Skipper Macif (Loïs Berrehar et Charlotte Yven) 13h 45min 26s
2 – EDENRED (Basile Bourgnon et Violette Dorange) 13h 45min 46s
3 – Région Bretagne – CMB Performance (Gaston Morvan et Anne-Claire Le Berre) 13h46min 23s
4 – Cap Ingelec (Camille Bertel et Pierre Leboucher) 13h 46min 26s 
5 – Région Normandie (Guillaume Pirouelle et Sophie Faguet) 13h 47min 08s
6 – Ageas – Ballay – Cerfrance – Baie de Saint-Brieuc (Maël Garnier et Julia Courtois) 13h 47min 15s
7 – Région Bretagne – CMB Océane (Chloé Le Bars et Hugo Dhallenne) 13h 47min 47s
8 – Mutuelle Bleue (Corentin Horeau et Pauline Courtois) 13h 47min 55s
9 – Groupe Helios (Arnaud Machado et Lucie Queruel) 13h 48min 04s
10 – Race for Science – Verder (Edouard Golbery et Alicia de Pfyffer) 13h 49min 57s
11 – MonAtoutEnergie.fr (Arthur Hubert et Colombe Julia) 13h 50min 47s

Transat Paprec 2023
Basile Bourgnon et Violette Dorange, 2èmes du prologue (photo Transat Paprec/Alexis Courcoux)

Les 11 équipages de la Transat Paprec 2023

  • Corentin Horeau-Pauline Courtois (Mutuelle Bleue)
  • Guillaume Pirouelle-Sophie Faguet (Région Normandie)
  • Loïs Berrehar-Charlotte Yven (Skipper Macif 2022)
  • Chloé Le Bars-Hugo Dahllenne (Région Bretagne-CMB Océane)
  • Gaston Morvan-Anne-Claire Le Berre (Région Bretagne-CMB Performance)
  • Basile Bourgnon-Violette Dorange (Edenred)
  • Maël Garnier-Julia Courtois (AGEAS-Team Baie de Saint-Brieuc)
  • Camille Bertel-Pierre Leboucher (Cap Ingélec)
  • Arnaud Machado-Lucie Queruel (Du Léman à l’Océan)
  • Edouard Golbery-Alicia de Pfyffer (Race for Science Verder)
  • Arthur Hubert-Colombe Julia (MonAtoutEnergie.fr)

Palmarès de la Transat Paprec

  • 1992: Jacques Caraës et Michel Desjoyeaux
  • 1994: Jean Le Cam et Roland Jourdain
  • 1996: Alain Gautier et Jimmy Pahun
  • 1998: Bruno Jourdren et Marc Guessard
  • 2002: Karine Fauconnier et Lionel Lemonchois
  • 2002: Hervé Laurent et Rodolphe Jacq
  • 2004: Armel Le Cléac’h et Nicolas Troussel
  • 2006: Kito de Pavant et Piero d’Ali
  • 2008: Laurent Pellecuer et Jean-Paul Mouren
  • 2010: Armel Le Cléac’h et Fabien Delahaye
  • 2012: Gildas Morvan et Charlie Dalin
  • 2014: Gwenolé Gahinet et Paul Meilhat
  • 2016: Thierry Chabagny et Erwan Tabarly
  • 2018: Adrien Hardy et Thomas Ruyant
  • 2021: Nils Palmieri et Julien Villon

Départ de la Transat Paprec dimanche 30 avril (13h02) à Concarneau

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1608 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.