VOILE : LE TEAM FRANCE TERMINE QUATRIEME DU SAIL GP 2022-2023

SailGP France
Les Français terminent 4èmes du 3ème SailGP (photo SailGP)

Le 3ème SailGP s’est achevé ce week-end en Californie avec le Grand Prix de San Francisco. Le team australien mené par Tom Slingsby gagne cette dernière manche du championnat, ainsi que la grande finale. L’équipage de Slingsby s’adjuge donc le titre pour la 3ème fois consécutive. Le team France de Quentin Delapierre échoue aux portes du podium. Mais les bleus concluent une très belle saison avec une dernière victoire dans la régate de samedi.

Au terme des deux dernières courses en flotte, Australiens, Néo-Zélandais et Anglais se sont donc qualifiés pour la Grande Finale qui clôturait cette troisième saison de SailGP. La maîtrise sans faille des Australiens de Tom Slingsby leur permet de remporter la victoire la plus importante de cette saison. Et du même coup, de gagner pour la troisième fois consécutive le trophée si convoité. Créé en 2018, le SailGP constitue aujourd’hui l’antichambre de la Coupe de l’America. Les meilleurs marins du monde s’affrontent, à bord de catamaran F50 pouvant filer sur l’eau à près de 100 km/h. C’est la meilleure préparation possible pour les équipages.

Le triomphe australien

Après avoir remporté à San Francisco le dernier Grand Prix de SailGP de la saison devant Emirates Grande-Bretagne et le Canada, le skipper australien en a fait une journée mémorable en gagnant aussi la finale du championnat contre la Nouvelle-Zélande de Peter Burling, et Ben Ainslie à la barre de la Grande-Bretagne. Que des grands noms de la voile racing.

Tom Slingsby a déclaré après ce nouveau triomphe: « C’est évidemment incroyable, c’était juste une course folle, une semaine folle, une année folle, mais celle-ci se sent le mieux, juste la façon dont nous avons navigué toute l’année. Juste avant la course, je viens de dire à tout le monde ici que je suis si fier d’eux, et quoi qu’il arrive, nous gagnons ensemble et nous perdons ensemble, et heureusement pour nous, les choses se sont bien passées et nous avons pu gagner la course finale du championnat. aussi. »

SailGP San Francisco
La dernière manche du 3è SailGP avait lieu dans la baie de San Francisco (photo SailGP)

Plus tôt dans la journée, la France avait gardé ses faibles espoirs de qualification pour la finale avec la victoire dans la première course en flotte. Les tricolores avaient en effet raté leurs trois premières courses vendredi. Mais Quentin Delapierre et son équipage n’ont pu faire mieux que sixième dans la seconde manche du jour.

Les gros progrès des Français

Le bateau français boucle donc la saison en quatrième position au classement général final. Une excellente performance pour France SailGP Team qui était parti de très loin avant le changement d’équipage, et l’arrivée du duo Delapierre-Péponnet. Depuis, le cata tricolore a gagné un Grand Prix , à Cadix, et établi le record du monde de vitesse à plus de 100 kmh ! Le F50 français a aujourd’hui les moyens de faire jeu égal avec les meilleures nations lors de la 4ème saison 2023-2024.

« En tant que compétiteur, finir 4è, je ne suis pas content »

Quentin Delapierre, skipper de France SailGP Team

« On était vraiment bien et il y avait des opportunités, mais on a manqué de réalisation sur deux manœuvres qui ont fait que le paquet est reparti », expliquait Delapierre à chaud. « Le bilan général reste positif, on était loin derrière la saison passée (8e sur 8 équipes, NDLR) et on a joué la finale jusqu’au bout. Mais en tant que compétiteur, finir quatrième, je ne suis pas content. Il faut que cela nous marque pour qu’on travaille encore plus.»

Le bilan de la saison après ce dernier Grand Prix

Cette saison 4, débutera déjà dans un mois, les 16 et 17 juin au Navy Pier de Chicago pour le Rolex United States Sail Grand Prix. C’est la première des 12 manches qui s’étendront sur le monde – et verront une nouvelle équipe rejoindre la ligne de départ – avant que la ligue ne revienne à San Francisco pour sa grande finale de la saison 4 les 13 et 14 juillet 2024. SailGP France bien sûr y sera, avec de fortes ambitions.

Classement du SailGP de San Francisco

1 // Australie // 47 points   

2 // Grande-Bretagne // 41 points 

3 // Canada // 33 points

4 // Danemark // 33 points 

5 // France // 28 points 

6 // Nouvelle-Zélande // 28 points

7 // Suisse // 20 points 

8 // États-Unis // 19 points 

9 // Espagne // 13 points

SailGP San Francisco
Tom Slingsby brandit le trophée au milieu de l’équipage australien (photo SailGP)

Classement final de la saison 3 du SailGP

1 // AUSTRALIE 

2 // Nouvelle-Zélande 

3 // Emirates Grande-Bretagne  

4 // France

5 // Canada

6 // Danemark

7 // États-Unis 

8 // Suisse

9 // Espagne

UN NOUVEAU DEMATAGE DANS THE OCEAN RACE

The Ocean Race Guyot
Guyot Environnement a perdu son mât cette nuit (photo Gauthier Lebec / GUYOT environnement – Team Europe / The Ocean Race)

Ce mardi matin vers 5h00, GUYOT environnement – Team Europe a démâté dans l’Atlantique nord, à plus de 600 milles à l’est de Newport, Rhode Island. L’équipage va bien et est en sécurité. Le skipper Benjamin Dutreux et son équipage naviguaient dans des conditions difficiles, avec des vents violents dépassant les 30 nœuds.

C’est le second démâtage survenu lors de cette 4è étape. Le premier, c’était celui de Holcim PRB (Kevin Escoffier), survenu en début de course. Il ne reste donc plus que 3 Imoca en course dans ce Tour du Monde en équipages.

Les équipes approchent rapidement de Newport, où est attendue la fin de l’étape 4 de The Ocean Race – partie d’Itajaí. Les leaders devraient arriver demain 10 mai.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1571 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.