VOILE : LES IMOCA PARTIRONT MARDI MATIN DANS LA TRANSAT JACQUES VABRE

Transat JV nouveau départ
Les IMOCA quitteront mardi matin les pontons du Havre (photo Jean-Marie Liot/Aléa/TJV 2023)

Nouveau départ en vue pour la Transat JV. Après le passage des tempêtes Ciaran et Domingos, la fenêtre météo qui s’ouvre en début de semaine va permettre à l’ensemble des IMOCA et des Ocean Fifty et Class40 encore en course de rejoindre sur l’eau les ULTIM à l’assaut de l’Atlantique. La Direction de course a modifié les parcours de chacune des trois classes concernées en privilégiant la sécurité et en gardant un œil sur la cohérence des ETA (estimation théorique d’arrivée) en Martinique. Celle-ci explique ses décisions dans ce communiqué.

Voilà bientôt une semaine que le départ de la 16ème édition de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre avait lieu au Havre. Les cinq ULTIM ont pu réaliser leur parcours et la sécurité de la très grande majorité de la flotte a pu être assurée dans les ports de Lorient et du Havre, au vu de la situation météo dont tout le monde a reconnu depuis le caractère exceptionnel.

La semaine a été passée à guetter chaque opportunité pour relancer la course pour les bateaux à quai et voici qu’elle se présente dès lundi. « La mer se sera nettement calmée, dans le golfe de Gascogne comme en Manche, précise Christian Dumard, le météorologue de la course. La circulation générale d’ouest se maintient mais les départs seront donnés dans des conditions maniables. Un nouveau front balaye les côtes Atlantique à partir de mercredi mais il est accompagné d’un vent moyen de 30-à 35 nœuds nettement moins violent que lors des épisodes précédents. »

Transat JV nouveau départ
Christian Dumard le météorologue de la TJV (photo Jean-Marie Liot/Aléa/TJV 2023)

Les Ocean Fifty et Class 40 repartent de Lorient

Lundi à 10h30, les 6 Ocean Fifty s’élanceront pour la seconde manche entre Lorient et Fort de France en laissant l’île de Sal (Cap Vert) à tribord. Ce parcours de 4320 milles obligera les tandems à viser au plus sud dès la sortie du golfe de Gascogne, leur vitesse permettant d’échapper au front qui se présente sur le proche Atlantique dans la journée du mercredi.

Lundi à 10h45, les Class40 encore en course partiront à leur tour sur un parcours de 3500 milles vers Fort de France où ils auront l’obligation de laisser l’île de Santa Maria (Açores) à tribord. Cette route plus directe obligera les monocoques à traverser le front « mais à la différence de Ciaran, les vents sont moins forts et les possibilités d’esquive plus nombreuses, y compris dans le golfe de Gascogne » selon Christian Dumard.

« Les premiers bateaux partiront des pontons dès 8h depuis la base de Lorient, ajoute Francis Le Goff, directeur de course. La ligne de départ se fera entre la pointe du Talud à Lorient et une marque qu’on mettra au large à une distance d’environ un mile, vers une bouée pour les deux classes. Pour éviter le plus gros du vent et travailler à cette grosse dépression envisagée pour le 11-12, on met un point de passage obligatoire vers le Sud. A Santa Maria pour les Class40 aux Açores. Et pour les Ocean Fifty, un wait-point au Sud sur lequel on travaille actuellement avec la direction de course avec la dernière situation météo, pour ne pas trop fermer le jeu. »

Un nouveau départ IMOCA dans la Transat JV

Pour rappel, on dénombre deux abandons officiels en catégorie Class40 (Movember et Acrobatica). Trois bateaux sont en réparation (Crédit Mutuel, Sogestrans-Seafrigo et Dékuple) et ont manifesté leur intention de reprendre la course lundi. Quant à P-Rêve à perte de vue, l’équipage n’a pas manifesté officiellement son abandon, mais le bateau se trouve toujours dans le port du Havre. « A ce stade, nous ne pouvons pas encore donner le nombre exact de bateaux prévus pour la reprise ; on le saura au dernier moment en fonction des réparations encore en cours, ajoute Francis Le GoffLe point important est que la ligne reste ouverte encore 72h après. »

Les 40 IMOCA s’élanceront du Havre mardi à 9h30. Ils quitteront le bassin Paul Vatine à partir de 4h du matin. Ouverture des portes sur l’écluse pour rejoindre le large à 4h45 pour une fin à 6h. Leur parcours de 3750 milles prévoit également de laisser à tribord l’île de Santa Maria (Açores) comme les Class40. « Ils toucheront le front en sortie de Manche dans la soirée de mardi et la nuit de mercredi avec 35 nœuds de Sud/Sud-ouest et une mer n’excédant pas 4 mètres » selon Christian Dumard.

L’horizon s’éclaircit pour les IMOCA

Ce nouveau départ dans la Transat JV, c’est donc une bonne nouvelle pour les Nordistes Thomas Ruyant, Pierre Le Roy et Pierre Brasseur, qui piaffent d’impatience de commencer enfin la course.

Estimation des arrivées en Martinique

–    ULTIM : entre le 12 novembre au soir et le 13 novembre matin
–    IMOCA : 17 novembre
–    Ocean Fifty : 18 novembre
–    Class40 : 22 novembre

Infos Transat Jacques Vabre

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1629 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.