VOILE : NOUVEAU PODIUM POUR LA FRANCE EN SAILGP

SailGP Dubai
Le catamaran trançais termine 2ème du Grand Prix de Dubai (Photo: Bob Martin /SailGP)

L’équipage australien remporte la 7ème manche du SailGP disputée ce week-end à Dubai, aux Emirats Arabes Unis. Le voilier français mené par Quentin Delapierre et Kevin Peponnet confirme ses énormes progrès en terminant 2ème de ce Grand Prix, ce qui lui permet de conforter sa 3ème place au classement général derrière l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

L’équipe Australia SailGP de Tom Slingsby a remporté une victoire convaincante dans l’étape du Golfe Persique du circuit SailGP. Les « wallabies » ont réussi une remontée impressionnante pour coiffer la France et la Grande-Bretagne qui avaient pris l’avantage lors du premier jour.

À l’issue du Dubai Sail Grand Prix, l’Australie mène désormais le championnat avec neuf points d’avance sur la Nouvelle-Zélande. La France, un point plus loin, conserve sa position dans les trois premières places cruciales. Le bon résultat de la Grande-Bretagne à Dubaï la place à seulement deux points de la Grande Finale actuellement. Quatre manches restent pour finir la saison en 2023. alors que les écarts se creusent au classement général.

La France rattrapée in-extremis

La France semblait bien partie pour la victoire finale car elle jouissait d’une énorme avance après une 1ère journée parfaite. Mais une erreur tactique fait perdre la 1ère place aux Bleus, battus sur le fil par l’Australie. 

Le pilote français Quentin Delapierre était partagé à l’issue de la course. « C’était une course difficile. C’était frustrant. J’ai l’impression que c’était un autre exemple du fait que j’apprends encore. Mais c’est un excellent résultat pour nous en tant qu’équipe. Notre dynamique est incroyable, et nous sommes des prétendants à la victoire finale maintenant. Nous devons continuer à nous concentrer sur San Francisco.« 

Le barreur français en tous cas a fait jeu égal avec deux stars de la discipline, et de la voile olympique auparavant: l’Australien Tom Slingsby, et l’Anglais Ben Ainslie, tous deux champions olympiques. Vainqueur du Grand Prix de Cadix, le voilier tricolore confirme ses énormes progrès. Il fait désormais bien partie des meilleurs équipages mondiaux. La France talonne ainsi la Nouvelle-Zélande dans cette série nouvelle pour elle.

Après un week-end qui a vu tous les billets platine et les visites techniques vendus les deux jours, le pilote britannique a déclaré que l’atmosphère sur le site de l’événement, et la qualité des courses, étaient les meilleures qu’il ait connues jusqu’à présent dans le championnat. 

Sir Ben Ainslie a ainsi déclaré: « je pensais que c’était une journée de course incroyable. C’était au box-office et très amusant. Aujourd’hui , c’était la meilleure journée de course que nous ayons jamais eue à SailGP. Ce plan d’eau était vraiment fantastique. »

SailGP, une formule excitante

Après Dubai, le championnat mondial de SailGP continue de conquérir de nouvelles frontières. Ce sera encore le cas pour la 8ème manche, qui aura lieu à Singapour, les 14 et 15 janvier 2023.

Le public de Dubai a apprécié le spectacle (Photo: Joe Toth/Handout/SailGP)

SailGP est la régate la plus excitante au monde. Le championnat mondial présente des équipes nationales qui s’affrontent dans des courses courtes et intenses. Et cela, toujours dans des lieux emblématiques à travers le monde. L’action high-tech et à grande vitesse met en vedette les meilleurs athlètes de la voile. Ceux-ci s’affrontent sur des catamarans à foils F50 identiques, volant à des vitesses approchant les 100 km/h. 

Ces petits catamarans aux allures de formule 1 pourraient être le support de la prochaine Coupe de l’America.

Classement du SailGP de Dubai

1. Australie 10 points

2. France 9 points 

3. Grande-Bretagne 8 points 

4. Nouvelle-Zélande 5 points*

5. Danemark 6 points **

6. États-Unis 5 points

7. Canada 4 points

8.Espagne 3 points

9. Suisse 2 points 

* L’équipe de Nouvelle-Zélande SailGP se voit retirer quatre points au classement de l’épreuve pour sa pénalité dans la Fleet Race 5.

**L’équipe du Danemark SailGP s’est vue attribuer six points au classement de l’épreuve en raison d’un problème technique qui a entraîné son abandon dans la sixième course en flotte.

Classement général après sept épreuves

 1. Australie 60 points   

2. Nouvelle-Zélande 51 points 

3. France 50 points

4. Grande-Bretagne 48 points 

5. Danemark 42 points 

6. Canada 40 points

7. États-Unis 39 points 

8. Espagne 22 points 

9. Suisse 16 points

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.