VOLLEY-BALL: LE TLM DIMINUÉ S’INCLINE CONTRE SAINT-NAZAIRE EN DEMI-FINALE

Volley TLM /Saint-Nazaire match 1
Koukartsev et son équipe ont flanché physiquement au Stab (photo Dorian Helin/TLM/LNV)

Le TLM perd contre Saint-Nazaire lors de la demi-finale aller de Ligue A Masculine (1-3) de volley-ball à Roubaix. L’équipe de Dorian Rougeyron était diminuée par les blessures. Elle a aussi accusé la fatigue accumulée lors de quarts de finale des play-offs très durs, avec cinq matchs intenses joués. Les Tourquennois n’avaient pas récupéré. Ils n’ont maintenant plus de joker; et ils doivent impérativement s’imposer mercredi en Loire-Atlantique, s’ils veulent encore espérer jouer la finale, en passant ensuite par un match d’appui.

Une semaine après Paris-Roubaix, le Stab Vélodrome retrouvait un autre évènement sportif. Pas du même niveau certes. Mais quand même. C’était en effet une demi-finale de la Marmara Spike Ligue (Ligue A Masculine) entre le TLM Volley et le Saint-Nazaire VB.

Ce match aller avait donc lieu au vélodrome de Roubaix. Mais avec un contexte bien différent pour les deux équipes. Beaucoup de fraîcheur pour le SNVB, équipe promue, qui a causé la surprise en éliminant son voisin de Nantes-Rezé en 3 matches seulement. Un risque d’usure physique au contraire pour le TLM, après cinq combats acharnés pour sortir Toulouse en quart.

Gargiulo rejoint Fasteland à l’infirmerie

D’ailleurs, le central norvégien Rune Fasteland était forfait pour ce match, suite à une entorse survenue la veille. Son joker médical italien Giovanni Gargiulo, déjà diminué avant la rencontre, a quitté le parquet définitivement après le 2è set. Egalement à cause d’une entorse. Un gros handicap pour les Nordistes, privés de deux tauliers. Malgré cela, le TLM gagne le premier set 25-22 en 28 minutes.

Le TLM Volley remporte le premier set 25-22 contre Saint-Nazaire

Mais Saint-Nazaire revenait ensuite à égalité une manche partout, après avoir perdu la première (25-22), et sauvé deux balles de set dans la suivante (26-28). Tourcoing s’engageait ainsi dans une voie difficile. Celle d’un match long pour lequel les Ligériens étaient mieux préparés, avec notamment un banc qui tourne plus qu’au TLM.

Mais c’est autant mentalement que physiquement que les joueurs locaux craquent dans la 3è manche. Ils chutent lourdement 14-25 en 22 minutes. Ils semblent avoir laissé passer leur chance en ne parvenant pas à arracher le set précédent. « Une manche à oublier », n’hésite pas à dire au micro le speaker du club.

Dorian Rougeyron va d’ailleurs devoir injecter du sang-frais dans une équipe usée physiquement. Il fait ainsi entrer les jeunes Français Edouard Louchart, Tom Lavigne et Simon Roehrig dans le 3è set. Car on sent les cadres fatigués. Mais cela ne suffira pas. Malgré tout leur courage, les Tourquennois perdent cette 4è et dernière manche 22-25 et s’imposent 3-1 dès la première balle de match.

Le TLM est désormais au pied du mur. Il devra donc s’imposer à Saint-Nazaire mercredi pour avoir le droit de jouer la belle samedi, de nouveau au Stab de Roubaix. Mais sans Fasteland et Gargiulo, ce sera un vrai challenge auquel Dorian Rougeyron veut quand même croire.

Les réactions

Dorian Rougeyron, entraîneur du TLM. « Nous avons été handicapés par l’absence de nos deux centraux, victimes d’une entorse. Mais la fatigue n’explique pas tout. J’ai trouvé que mon équipe a manqué de consistance. Maintenant, nous devons gagner à Saint-Nazaire. »

Simon Roehrig, central du TLM. « On avait les cartes en mains ce soir. Mais on ne les a pas prises. Il va maintenant falloir gagner là-bas. Cela ne va pas être facile. Mais comme on l’a fait depuis le début de ces play-offs, on ne fait rien dans la facilité. Il va falloir aller chercher ce résultat. Et y croire, surtout.« 

Retrouvez l’interview de Dorian Rougeyron en vidéo sur Dailymotion SPORTS 59/62.

FIN DE PARCOURS POUR CAMBRAI EN CORSE

Volley play-offs LMB Ajaccio-Cambrai
Les Cambrésiens se sont heurtés au bloc ajaccien (photo LNV)

Samedi soir se disputait aussi la « belle » de Ligue B Masculine (LMB) entre le Gazélec d’Ajaccio et Cambrai Volley, en demi-finale. Cette fois, il n’y a pas eu de surprise. Vainqueurs au match aller en Corse, mais battus ensuite à la salle Vanpoulle, les Nordistes ont retrouvé le chaudron du Palatinu chauffé à blanc par près de 2 000 supporters corses.

Logiquement, les joueurs de Arie Brokking se sont inclinés après 3 sets très accrochés (30/28 25/20 25/22), en 1h23. Ils se sont donc bien battus face à une équipe corse supérieure. Cambrai termine cette saison sur un bon résultat. Il atteint le carré final de LMB, un an après être descendu de LAM. Cela laisse de gros espoirs pour la saison prochaine, après le renouvellement effectué à tous les échelons du club cette année.

Gazélec Ajaccio/ Cambrai Volley: 3-0 (30/28 25/20 25/22). Match 3 des demi-finales de LBM. U Palatinu d’Ajaccio. 1 991 spectateurs. Ajaccio se qualifie pour la finale par 2 victoires à 1 contre Cambrai.

La balle de match de Ajaccio-Cambrai Volley
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1606 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Volley Saint-Nazaire Tourcoing 1-3 en 1/2 finale retour

Les commentaires sont fermés.