VOLLEY-BALL : TOURCOING DEBUTE PAR UNE DEFAITE, SANS DEMERITER

Tourcoing volley
Des Tourquennois déterminés avant d'affronter Chaumont @JMD/Sports5962

Le Tourcoing Volley débutait vendredi soir en Ligue A masculine (LAM) au complexe sportif Léo-Lagrange. Devant un public retrouvé, le TLM s’est incliné 1-3 face à Chaumont, vice-champion de France. Une défaite frustrante mais logique, qui n’hypothèque des ambitions élevées pour la suite de la saison.

Deux mois après le titre olympique à Tokyo, la Ligue A masculine a repris en ce 2ème week-end d’octobre, devant des publics ravis de retrouver le chemin des salles après un an ou presque de huis clos. Les joueurs aussi, après ces mois de vide, y compris aux Jeux Olympiques.

C’était le cas pour les trois médaillés de Tokyo tourquennois: les Argentins Matias Sanchez et Agustin Loser (bronze), et Daryl Bultor, médaille d’or avec la France. Jamais le TLM n’a eu un tel effectif dans son passé, avec en plus des joueurs de niveau international comme le Cubain Julio Cardenas, et le Brésilien Gabriel Vaccari. Ce qui a fait dire au libero et capitaine, Julien Lemay, que c’était la plus forte équipe de l’histoire du TLM.

Le libéro Julien Lemay est également le capitaine du TLM cette saison (photo JMD/Sports5962)

Mais le doyen de l’équipe précise: » ce que j’ai dit aussi, c’est que les autres peuvent dire aussi la même chose. Dans ce championnat, chacun peut se targuer d’avoir la meilleure équipe de son histoire. Le niveau du championnat est meilleur. Ce n’est pas une garantie de succès pour nous. Il faut qu’on travaille. Je pense qu’on sera dans la bataille pour les belles places. »

Un retard de préparation ?

Malgré la qualité de l’effectif, Tourcoing s’est incliné face à Chaumont. Sans démériter. Les verts se sont accrochés dans chaque set, ont gagné le 2ème, et sont revenus dans la 4ème manche au point d’espérer décrocher le tie-break ( 22-25, 25-19, 23-25, 23-25).

Cette défaite peut s’expliquer déjà par la qualité de l’opposition. Chaumont est sans nul doute à nouveau candidat au titre. Mais aussi peut-être par un petit retard de préparation. Avec plusieurs joueurs présents à Tokyo, puis au championnat d’Europe, le groupe ne s’est retrouvé au complet que récemment. La remarque vaut aussi pour l’entraîneur Mauricio Paes, qui officiait au championnat d’Europe comme entraîneur adjoint de l’équipe de France aux côtés du nouveau sélectionneur tricolore Bernardo Rezende.

Il n’a pas manqué grand-chose pour renverser la situation. Et l’on a senti surtout un groupe bien plus soudé que la saison passé. Néanmoins, le champion olympique Daryl Bultor était énervé par cette défaite. Sa réaction au micro de Sports 59/62.

Vidéo. Daryl Bultor après la défaite contre Chaumont.

Julien Lemay ressentait la même frustration après cet échec.  » On voulait trop bien faire. Beaucoup de joueurs arrivent dans ce championnat. et veulent se montrer au plus haut niveau. Ils sont au niveau c’est sûr. On jouait un candidat au titre et ça s’est joué à pas grand-chose. Il va falloir rester plus calme quand on joue pour savoir gérer nos émotions et être plus réguliers dans la performance ».

 » C’est le début du championnat. Toutes les équipes manquent encore d’automatismes « 

Julien Lemay, capitaine du TLM Volley

Le capitaine tourquennois précise:  » c’est le début du championnat. Toutes les équipes manquent encore d’automatismes. La gestion des émotions était bien le problème principal sur ce match car eux aussi (les Chaumontais) ont eu des petits sautes de niveau, mais ils sont restés plus calmes ».

Le public fervent du Tourcoing Volley

Les joueurs ont apprécié en tous cas le soutien de leur public. Certes, la salle Pierre-Dumortier n’affichait pas complet. Mais les spectateurs ont fait du bruit dans leur chaudron. Ils ont constamment soutenu leurs joueurs dans leurs temps faibles comme dans leurs temps forts.

A la fin du match, tout le monde s’est retrouvé sur le parquet, pour discuter en toute simplicité ou faire des selfies.  » C’est pour cela qu’on fait cela » explique aussi Julien Lemay.  » C’est criant. Même quand on joue pas trop bien, on va chercher de l’énergie à droite, à gauche. Dans ces moments là, tout est sympa.« 

Conclusion de cette soirée, « comme avant »: malgré la défaite, les motifs de satisfaction sont réels. Il faudra compter sur le Tourcoing Volley cette saison, au même titre que Cambrai, vainqueur de son premier match à Toulouse la veille.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 178 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.