WATER-POLO : ET DE DIX POUR LES DEMOISELLES DU LUC !

Water-polo LUC Mulhouse finale
La joie des joueuses et du staff du LUC après la victoire (photo JMD/Sports 5962)

En battant Mulhouse 17-9 lors du match retour de la finale du championnat de France féminin de water-polo, le LUC Métropole remporte son 10è titre Elite consécutif. Un trophée historique après une saison où les Lilloises ont gagné tous leurs matchs malgré une concurrence en hausse. Mais toutes les joueuses n’auront pas le temps de savourer ce titre. Car plusieurs d’entre elles rejoignent dès lundi l’équipe de France pour préparer les Jeux Olympiques de Paris.

C’est loin d’être une surprise. Après la large victoire (7-15) acquise au match aller à Mulhouse, le titre était largement attendu par les supporters venus à la piscine Marx-Dormoy pour ce match retour. Mais il fallait quand même le gagner pour éviter une « belle » le lendemain.

Aussi, les joueuses de Anestis Pesmatzoglou ont fait le travail. elles assurent la victoire et le titre. Le 10è consécutif; un record dans l’histoire du water-polo féminin en France.

Un vrai duel durant 3 quarts-temps

Car en face, les Alsaciennes, où évoluent 8 joueuses de l’équipe de France, ont bien résisté après la lourde défaite du match aller 7-15 dans leur piscine il y a une semaine. Une défaite qui a d’ailleurs coûté son poste à l’entraîneur Maxim Kordonskiy. L’équipe emmenée par l’ancienne lilloise Louise Guillet a tenu 3 quarts-temps, avant de lâcher (5-0) dans le dernier.

Mulhouse auparavant avait fait preuve d’efficacité en attaque grâce notamment à Aurélie Battu et Camille Radosavlevic (3 buts chacune). Sans oublier quelques beaux arrêts de la gardienne australienne Lilian Hedges. En face, les Lilloises au contraire ont manqué quelques occasions, avec en plus plusieurs tirs sur les poteaux adverses. Néanmoins, elles ont toujours mené au score, notamment grâce à plusieurs arrêts décisif de leur capitaine Mia Rycraw. Et aussi au réalisme chirurgical de Emma Vernoux, auteur de 5 buts dont 2 sur penalty. Le LUC conclue donc sa saison avec une victoire confortable de 17 à 9 devant ses supporters.

Le LUC Métropole water-polo termine aussi le championnat de France Elite invaincu. Alors que l’on pouvait s’attendre à la perte du titre national avec la montée de fortes équipes comme Mulhouse, l’INSEP ou Nancy, bien décidées à mettre fin à l’hégémonie lilloise.

Un 10ème titre historique

C’est un titre historique, le 10è, pour le club de Thierry Landron. Le patron de la pâtisserie Meert avait bouleversé les structures ronflantes du water-polo féminin français en introduisant une forme de professionnalisme, et en s’appuyant sur un encadrement venu de Grèce. Et comme le veut la tradition, le président et l’entraîneur sont allés goûter l’eau de la piscine après cette victoire et ce nouveau titre.

Le LUC Water-Polo a également progressé au niveau européen en parvenant en 1/4 de finale de la Coupe d’Europe de la LEN. Sans oublier une nouvelle victoire en Coupe de France. Bref, une saison quasi parfaite, même si elle s’annonçait compliquée au début.

 » C’est le savoir-faire, l’expérience, l’exigence, le groupe car c’est un sport collectif, qui expliquent ce résultat », explique ainsi Thierry Landron. « On a à Lille une équipe formidable. Mais on va démarrer la prochaine saison avec un effectif qui aura évolué. C’est pourquoi nous sommes à la fois super contents; c’est un grand bonheur, mais aussi une grande tristesse. »

Les joueuses vont fêter ce 10è titre consécutif ce week-end, après avoir évité le piège d’un match d’appui. Mais pas longtemps pour les Internationales (Mya Rycraw, Erica Hardy, Orsolya Hertzka, Emma et Lili Vernoux) qui vont partir en stage dès lundi pour préparer les JO de Paris. Une première aussi pour l’équipe de France féminine.

La feuille de match

LUC Métropole Water-Polo / Mulhouse Water-Polo : 17-9 (4-2, 4-4, 4-3, 5-0). Le LUC est champion de France par 2 victoires à 0.

Demi-finale retour du championnat de France Elite féminin. Piscine Marx Dormoy de Lille.

Arbitres: Julien Bourgés et Tibor Varga

LUC Métropole WP: Rycraw (cap) – Ouchache, Fry, Clapperton (2 buts), Hardy (2), E.Vernoux (5 dont 2 penalties), Kordonskaia (1), Bovali (1), Hertszka (1), Baringo Romero (2), Rousakis, McDowall (3), Lefebvre, Di Fraja. Entraîneur: Anestis Pesmatzoglou.

Mulhouse WP: Hedges – Dhalluin (1 but), Battu (2), Bouloukbachi (1), Guillet (cap), Chiappini (2), Raspo, Menakerman, Heurtaux, Radosavlevic (2), Coutinho (1), Daulé, Edgerton, Andres. Entraîneur: Lucas Heurtier.

Les réactions

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Thierry Landron après ce 10è sacre.

Retrouvez aussi les interviews en vidéo de Mya Rycraw, Erica Hardy et Emma Verdoux sur Dailymotion SPORTS 59/62.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1606 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.