WATER-POLO : LE LUC DEBUTE BIEN EN EUROCOUPE DANS SA PISCINE

LUC water-Spandau
Anestis Pesmatzoglou donne ses dernières consignes (photo JMD/Sports 5962)

Le LUC water-polo débute par une large victoire 20-7 contre le club allemand de Spandau 04, à la piscine Marx-Dormoy. Durant trois jours, le club métropolitain organise une poule qualificative de la Coupe d’Europe de la LEN (Ligue européenne de natation). Avec l’objectif de se qualifier pour le tour suivant. Lille serait le premier club féminin en France à figurer dans un top 8 européen.

Comme nous l’expliquait le président Thierry Landron, le LUC espère aller loin cette saison en Eurocoupe féminine. « Franchement, si on faisait un quart de finale, ce serait formidable. Ce serait important pour notre image de marque. Non seulement en Europe, mais aussi en France. » Cette saison, le club métropolitain, champion de France pour la 8è fois, a commencé sa campagne européenne par la Ligue des Champions. Une compétition encore trop élevée pour les Françaises, qui ont été éliminées au tour préliminaire. Elles ont donc basculé dans cette Coupe d’Europe B, comme les Enfants de Neptune de Tourcoing, leurs voisins chez les hommes.

La tribune de la vieille piscine lilloise était quand même bien garnie pour cette première soirée européenne. Lors du premier match, les Grecques de Vouliagmeni ont balayé les Néerlandaises de ZVL 1886, un club de Leiden, sur le score de 18-6. L’équipe Hellène est en effet la grande favorite du groupe.
Mais le LUC LIlle Métropole peut viser la qualification en terminant 2è de ce mini-championnat.

Un début de match décisif

Pour cela, il fallait commencer par battre le champion d’Allemagne ce vendredi soir. Spandau est le club d’un quartier de Berlin. Cela a été fait, sans trop de soucis. Les Lilloises assomment leur adversaire d’entrée, en menant 6-0, pour terminer le 1è quart-temps sur le score de 6-1.

La suite sera plus serrée, notamment dans le 2è quart-temps, qui voit Spandau 04 revenir et profiter d’une défense française moins efficace. Mais au repos, les joueuses de Anestis Pesmatzoglou mènent quand même 11-5. Pas d’inquiétude donc.

LUC water-polo Spandau
Les Lilloises, bonnet blanc, ont dominé les Berlinoises (photo Fred VDB)

Erica Hardy et Gesa Deike notamment font preuve d’efficacité en marquant 4 buts chacune. En revanche, les Lilloises sont plusieurs fois prises en contre sur des remontées rapides des Allemandes. Et la gardienne américaine Mia Rycraw (en passe d’être naturalisée française), ne peut tout arrêter.

Mais le LUC water-polo va creuser l’écart en 2è mi-temps, et faire mieux que Voulagmieni, en laissant Spandau à 13 buts. Les Lilloises s’imposent en effet sur le score sans appel de 20-7. Un total qui aurait pu être encore plus fort s’il n’y avait eu de nombreux tirs sur les barres transversales, des deux côtés.

Le match crucial contre Leiden

Le score est large certes. Mais la manière pas parfaite, comme le reconnaissait la Canadienne du LUC Madison O’Reilly . « C‘était le premier match de Coupe d’Europe, et tout n’a pas été parfait. Mais c’est un bon échauffement pour le match de demain » (samedi). Effectivement, la 2è place du groupe devrait se joueur entre le LUC et ZVL 1886. « On prend les matches jour par jour. Nous nous concentrons maintenant sur ZVL . Le niveau est plus élevé qu’en championnat de France où il y a peu d’équipes.« 

C’est ce que Thierry Landron confirme. « C’est un petit milieu le water-polo féminin en Europe. On a du mal à passer le premier tour car on tombe tout de suite sur de grosses équipes. Je pense à l’Espagne, l’Italie, la Hollande aussi. »

C’est pourquoi il était essentiel de gagner ce premier match, le plus largement possible. Le temps-fort de ces trois jours européens, ce sera donc bien ce samedi soir. On s’attend à un vrai bras-de-fer entre Lille et le club de Leiden. Avant une finale peut-être sans enjeu dimanche contre les Grecques de Voulagmieni.

Les résultats de la 1ère journée

  • ZVL 1886 (Pays-Bas) / Voulagmieni (Grèce): 6-18 (2-6, 2-10, 3-13)
  • LUC water-polo (France) / Spandau 04 (Allemagne): 20-7 (6-1, 11-5, 15-6)

LUC: Rycraw (cap)- Ouchache (1 but), Fitaire, Hardy (4), Deike (4), Kordonskaia (3), Bovali (1), Kertzka (1), Meijer (3), Kochetova (3), O’Reilly. Entraîneur: Anestis Pesmatzoglou, assisté de Konstantinos Patselos

La suite du programme

Samedi

  • Voulagmieni – Spandau 04 (18h)
  • LUC – ZVL 1886 (19h45)

Dimanche

  • ZVL 1886 – Spandau 04 (10h)
  • LUC – Voulagmieni (11h45)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. LUC water polo Eurocoupe: Padoue en 1/4 de finale

Les commentaires sont fermés.