ATHLETISME : LES CHANCES NORDISTES AUX CHAMPIONNATS DE FRANCE EN SALLE A MIRAMAS

Nordistes à Miramas
Wilhem Belocian défendra son titre à Miramas (photo KMSP/FFA)

Les meilleurs athlètes Français se sont donné rendez-vous à Miramas ce week-end, à l’occasion des Championnats de France Elite en salle. L’occasion  pour eux de tout donner pour aller chercher les 28 titres nationaux mis en jeu, et de valider leur ticket pour les Championnats du Monde en salle de Belgrade (18-20 mars). Tour d’horizon des confrontations à suivre, avec des chances sérieuses de podiums et de titres pour les Nordistes à Miramas, particulièrement les recrues du Lille Métropole Athlétisme…

A Miramas, les principales chances nordistes viennent essentiellement du Lille Métropole Athlétisme. Le 60m haies masculin sera le feu d’artifice de ces championnats de France Elite en salle, avec un trio de haut vol et une seule place sur la plus haute marche du podium. Pascal Martinot-Lagarde part avec une petite longueur d’avance grâce à ses 7’’46. Mais Wilhem Belocian, 7’’52, et Aurel Manga, 7’’61, seront de redoutables adversaires. Just Kwaou-Mathey, 7’’71, rêve de venir bousculer l’ordre établi, alors que le recordman du monde du décathlon, Kevin Mayer, 7’’72, sera surmotivé face aux spécialistes.

Les Lillois Belocian et Samba-Mayela sur les haies

Wilhem Belocian, désormais licencié au Lille Métropole athlétisme, a été nettement dominé par Martinot-Lagarde au meeting Hauts-de-France/Pas-de-Calais le 17 février à Liévin. Il se souvient s’être révélé dans le Nord. C’était lors des championnats du Monde cadets en 2013, au Stadium-Nord de Villeneuve-d’Ascq.

Vidéo Sports 59/62. Wilhem Belocian, au meeting de Liévin.

Chez les femmes, ce sera aussi un des points chauds du week-end, avec le duel attendu entre l’athlète du LMA Cyréna Samba-Mayela et Laeticia Bapté, qui a gagné le 60m haies à Liévin. C’était d’ailleurs la seule victoire française.

La Lilloise est devenue la troisième meilleure performeuse française de tous les temps en 7’’84. Mais la seconde avait créé la sensation l’an dernier, en s’imposant justement devant la désormais recordwoman de France indoor espoirs. Ses 8’’00 la situent à 4 centièmes des minima pour les Mondiaux. Sacha Alessandrini, 8’’15, et Solenn Compper, 8’’18, tenteront de s’inviter sur la boite.

Cyréna Samba-Mayela connaît bien la salle de Miramas (photo KMSP/FFA)

William Happio sur le 400m

Le 400m sera une des courses les plus alléchantes du programme, même en l’absence du Picard Thomas Jordier. Quatre engagés possèdent un temps inférieur à 47’’. Parmi eux, les espoirs Ludovic Ouceni et David Sombé. Si le premier nommé s’est emparé du record de France U23 en 46’’40, c’est le second (record en 46’’83) qui est monté sur la plus haute marche du podium lors des France de leur catégorie à Lyon. Gilles Biron, 46’’60, et Jimy Soudril, 46’’94, sont aussi dans le coup. Même s’ils n’apparaissent pas au sommet de la liste, les spécialistes du 400 m haies Wilfried Happio , également licencié au LMA, et Ludvy Vaillant, ou encore le Réunionnais Fabrisio Saidy possèdent de solides références.

Le Lillois William Happio aux JO de Tokyo (photo KMSP/FFA)

Chez les femmes, Amandine Brossier part largement avec la faveur des pronostics, avec un temps de référence en 52’’65. La demi-finaliste olympique, double championne de France Elite en salle, souhaite coiffer une troisième couronne consécutive. Mais elle a aussi un autre objectif en tête : les minima pour les championnats du monde de Belgrade (52’’30).

Jimmy Vicaut favori du 60m

L’Ivoirien Gué-Arthur Cissé ne pouvant pas prétendre au titre national, c’est un duel de générations qui se profile entre le néo-Lillois Jimmy Vicaut, qui fêtera ses 30 ans dimanche, et le junior première année Jeff Erius. Le premier a couru en 6’’59 cet hiver et a besoin de gagner encore 5 centièmes pour réaliser les minima pour les championnats du monde. Le second a égalé le record de France U20 de Christophe Lemaitre en 6’’64, le week-end dernier lors du rendez-vous national des cadets-juniors à Nantes. Le régional Viktor Contaret, qui a abaissé son temps de référence à 6’’67 cet hiver, aura aussi sa carte à jouer.

Le jeune Jeff Erius pourrait contrarier Jimmy Vicaut (photo KMSP/FFA)

Du côté du sautoir de longueur, le champion du monde juniors Erwan Konaté entend devenir le premier U20 au-delà des 8 m en salle, et le premier junior champion de France Elite dans cette discipline, lui qui a la meilleure marque des engagés. Mais il devra se méfier d’Augustin Bey, qui n’a qu’un seul concours dans les jambes cette saison, mais a prouvé lors des années précédentes qu’il était un redoutable concurrent en championnats. Les minima pour les Mondiaux indoor ne semblent pas hors d’atteinte pour ces deux-là.

Les revanches de Tourcoing et Liévin à la perche

A la perche, Renaud Lavillenie n’a qu’une seule envie : reprendre son sceptre, détenu par son frère. S’il est le seul à ce jour à avoir réalisé les minima pour les championnats du monde (5,81 m, à Perche en Or à Tourcoing), d’autres peuvent légitimement y penser, à commencer par Valentin Lavillenie, mais aussi Ethan Cormont et Alioune Sene., tous présents à Tourcoing. Tous les ingrédients sont donc réunis pour offrir du grand spectacle aux spectateurs et téléspectateurs.

Après Tourcoing et Liévin, on retrouvera Ninon Chapelle à Miramas ( photo KMSP/FFA)

Chez les femmes, sur le papier, c’est la Niçoise Margot Chevrier qui détient la meilleure performance de l’hiver dans l’Hexagone, mais ses dauphines Ninon Chapelle, recordwoman de France, et Elina Giallurachis, vainqueure l’an passé, sont, elles aussi, régulières à plus de 4,40 m ces dernières semaines. Le concours s’annonce donc indécis et tout échec, même en début de partie, vaudra cher. Il aura lui aussi un air de revanche après les concours de Tourcoing et Liévin.

D’autres Nordistes sont présents à Miramas. Le principal absent est Jimmy Gressier. Le Boulonnais a mis fin à sa saison en salle après le meeting de Liévin.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 908 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Les Nordistes à Miramas obtiennent 8 médailles

Les commentaires sont fermés.