AUTOMOBILE: ADRIEN FOURMAUX 6ème PROVISOIRE AU RALLYE DE CATALOGNE

Fourmaux rallye catalogne
Adrien Fourmaux sur sa Ford Fiesta lors de la 1ère journée du rallye de Catalogne (photo Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)

Il ne reste plus que deux manches , et deux pilotes dans la lutte pour le titre du Championnat du monde des rallyes FIA. Le rallye d’Espagne disputé ce week-end s’annonce décisif dans ce duel final. Sébastien Ogier peut sceller son huitième titre de pilote en neuf saisons au rallye de Catalogne (14 – 17 octobre). Le seul homme qui peut le contester jusqu’en Italie le mois prochain est son coéquipier de Toyota Gazoo Racing, Elfyn Evans. Le Lillois Adrien Fourmaux participe à ce rallye de Catalogne au volant de sa Ford Fiesta Rally Cars.

Aux côtés de son nouveau co-pilote, Alexandre Coria, le jeune Nordiste termine la 1è journée du rallye de Catalogne (manche espagnole du championnat du Monde WRC) en 6ème position. Il précède son équipier (et rival) anglais Gus Greensmith.

Mais les deux coureurs de l’écurie M-Sport sont déjà loin du leader, Thierry Neuville, en tête avec moins de une seconde d’avance sur Elfyn Evans, qui joue le titre mondial en Espagne. Fourmaux compte déjà 1’10 de retard sur Neuville, et Greensmith 1’29., après cette 1ère étape du rallye de Catalogne. Des écarts énormes à ce niveau.

Leader fragile à l’issue de cette première journée, le Wallon se déclarait néanmoins satisfait.  » Nous avons fait un bon pas et c’est pourquoi nous avons pu aller plus vite, » a confié le pilote belge. «  Mais nous voulons faire un autre pas demain. Je sens qu’il y a plus à retirer de la voiture et de nous-mêmes.

Sébastien Ogier en gestion

Sébastien Ogier, qui remportera le titre s’il devance Evans de sept points, n’a rien pu faire contre le duo en tête. Il manquait de confiance en sa Yaris et a eu du mal à contenir le héros local Dani Sordo, qui a terminé à 5,4 secondes dans une Hyundai i20.

Sebastien Ogier et Julien Ingrassiasur leur Toyota Racing ont assuré lors de cette 1ère journée en Espagne (photo Jaanus Ree/Red Bull Content Pool ).

On notera l’abandon du champion du Monde 2019 Ott Tänak. L’Estonien a endommagé la suspension arrière de sa i20 suite à une sortie de route lors de l’essai d’ouverture de l’après-midi. Il était alors sixième. Un châssis endommagé signifie qu’il ne redémarrera pas demain.

L’étape de samedi est la plus longue de l’épreuve, avec 117,54 km de compétition sur sept étapes. Six spéciales figurent au programme , avant la clôture de la journée. Ce sera une spectaculaire étape en bord de mer à Salou.

La bande-annonce du rallye de Catalogne (vidéo Red Bull TV).

Le classement du rallye d’Espagne après la 1ère journée

  1. Thierry Neuville – Martin Wydaeghe (BEL) Hyundai i20 coupé WRC
  2. Evans – Martin (GB) Toyota Yaris WRC à 0″7 seconde
  3. Ogier – Ingrassa (FRA) Toyota Yaris WRC à 19″4
  4. Sordo – Carrera (ESP) Hyundai i20 coupé WRC à 28″4
  5. Rovanperä – Haltunen (FIN) Toyota Yaris WRC à 38″
  6. Fourmaux – Coria (FRA) Ford Fiesta WRC à 1’10″2
  7. Greensmith (GB) – Patterson (IRL) Ford Fiesta WRC à 1’28″9…
A propos de JEAN-MARC DEVRED 248 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Rallye d'Espagne Neuville vainqueur, Ogier devra attendre

Les commentaires sont fermés.