AUTOMOBILE : TANAK IMPERIAL EN FINLANDE, FOURMAUX DE NOUVEAU MALCHANCEUX

Rallye Finlande Tänak
Ott Tanak et Martin Jarveoja (EST) remportent le rallye de Finlande (photo Janus Ree / Red Bull Content Pool)

L’Estonien Ott Tänak remporte avec maestria le rallye de Finlande, 8ème épreuve du championnat du monde des rallyes WRC, devant l’armada Toyota. Le pilote balte apporte à l’écurie Hyundai Motorsport son tout premier succès en Finlande. Le Seclinois Adrien Fourmaux (Ford Puma M-Sport) termine loin, victime d’un nouveau coup du sort.

Le pilote estonien a mené dès la deuxième étape du rallye pour terminer le parcours de quatre jours sur piste avec 6″8 secondes d’avance sur son rival de la Toyota GR Yaris Kalle Rovanperä , remportant ainsi son troisième succès en Finlande.

En tant qu’ouvreur vendredi, Rovanperä a été lent à démarrer. Mais le jeune finnois a décroché cinq spéciales samedi pour passer de la quatrième à la deuxième place au général. Il a terminé l’avant-dernière journée avec seulement 8″4 secondes de retard après avoir réduit le déficit dans des conditions imprévisibles.

Ott Tänak (Hyundai) très l’aise sur les pistes des 1000 lacs (photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)

La remontée de Rovanperä

Les conditions sèches ont assuré une action plus rapide lors de la dernière étape de dimanche, mais Tänak, très à l’aise sur le gravier du rallye de Finlande, n’était pas d’humeur à faire des compromis. Il n’a cédé que 1″8 seconde à son rival sur les quatre derniers chronos. Il monte ainsi sur le podium pour la première fois depuis le Rallye de Sardaigne en juin.

Rovanperä a pratiquement renoncé à une première victoire à domicile après le premier passage de Ruuhimäki dimanche matin, où lui et Tänak ont ​​réalisé des temps identiques. Avec une solide récolte de points dans le sac, le pilote de 21 ans n’était pas disposé à prendre des risques inutiles.

Il étend son avance au championnat à 94 points après huit des 13 manches, tandis que son équipe Toyota Gazoo Racing termine avec 88 points d’avance au classement des constructeurs, avec trois Yaris dans les quatre premières.

Thierry Neuville encore en difficultés

Ce n’était pas en revanche le week-end de Thierry Neuville. Des problèmes mécaniques handicapaient le pilote belge. Il n’a jamais été en mesure de se battre avec le quatuor de tête. Neuville devance quand même Evans de 40,4 secondes au cinquième rang. Mais le Wallon recule au troisième rang du championnat derrière Tänak, vainqueur final de ce rallye de Finlande.

Thierry Neuville (BEL) toujours aussi spectaculaire, termine 4ème sur sa Toyota Yaris (photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)

Si Hyundai et Toyota sont les grands bénéficiaires du week-end, l’écurie britannique Ford M-Sport est encore la grande perdante. Graig Breen et Pierre-Louis Loubet ont abandonné. Gus Greensmith et Jura Huttunen se contentent d’une 7ème et d’une 10ème place. Adrien Fourmaux termine loin, 19ème, à 22 mn58 de Tänak.

Pourtant, le Nordiste réussit une belle remontée après un vendredi sombre. Dès la 3ème épreuve spéciale, Adrien a dû s’arrêter de longues minutes après avoir tapé une pierre à l’intérieur d’un virage rapide. Un problème de direction a contraint le Lillois à couper son effort, avant de repartir à faible allure pour rejoindre l’assistance. Fourmaux perdait énormément de temps suite à cette nouvelle « tuile ». Il terminait ainsi la 2ème journée à la 36ème place, avec un passif insurmontable de 19mn20 sur le leader.

Adrien Fourmaux reste le Français volant…

Rendez-vous à Ypres

Pourtant, Adrien est resté motivé et réussit une belle remontée samedi et dimanche. Il reprend 17 places pour échouer donc à la 19ème place finale. Pas vraiment une consolation. Mais la preuve qu’il est toujours rapide. Et cette fois, il a ramené sa Ford Puma Rally1 entière à l’arrivée. Il reste donc 15ème au classement du championnat WRC, avec 9 points.

 » On oublie trop souvent notre expérience limitée, presque rookie, et nous continuons d’apprendre », explique sur ses réseaux Adrien, pour répondre aux critiques. En guise de bilan, le Seclinois se déclare aussi  » content des sensations et de l’expérience prises sur ce rallye définitivement à part, et ce malgré la frustration de nos soucis du vendredi. Nous travaillons dur avec Alex pour progresser, avec des temps intéressants.« 

Adrien Fourmaux, sur sa Ford Puma hybride, réussit une belle remontée pour l’honneur (photo Janus Ree/ Red Bull Content Pool)

Le championnat revient sur asphalte dans moins de deux semaines en Belgique. Ce sera sa deuxième apparition en WRC au rallye d’ Ypres, du 18 au 21 août. Après sa spectaculaire sortie de route de l’an dernier, Adrien Fourmaux viendra certainement avec un fort esprit de revanche sur des routes toutes proches de chez lui.

Classement final du rallye de Finlande

1. O Tänak / M Järveoja EST Hyundai i20 N 2h 24min 4.6sec
2. K Rovanperä / J Halttunen FIN Toyota GR Yaris +6.8sec
3. E Lappi / J Ferm FIN Toyota GR Yaris +1min 20.7sec
4. E Evans / S Martin GBR Toyota GR Yaris +1min 37.6sec
5. T Neuville / M Wydaeghe BEL Hyundai i20 N +2min 18.0sec
6. T Katsuta / A Johnston JPN Toyota GR Yaris + 3min 9.0sec

Classement provisoire du championnat WRC

  1. Kalle Rovanperä (Finlande) 198 points
  2. Ott Tanäk (Estonie) 104 pts
  3. Thierry Neuville (Belgique) 130 pts
A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. rallye d'Ypres 2022 la bataille des Flandres

Les commentaires sont fermés.