FOOTBALL : DEBUTS EN FANFARE POUR LILLE ET LENS EN LIGUE 1

Ligue 1 LOSC et Lens
Le kop lillois lors du match contre Auxerre (photo JMD/Sports 5962)

C’est une bonne nouvelle et on ne va pas s’en priver: Lille et Lens débutent chacun par une victoire spectaculaire le championnat de Ligue 1 2022-2023. Le LOSC flanque une raclée 4-1 à Auxerre tandis que le RC Lens arrache la victoire 3-2 face à Brest à l’issue d’une rencontre complètement folle. Les publics des stades Pierre-Mauroy et Bollaert-Delelis étaient aux anges après cette entame idéale.

On craignait le vide à Villeneuve-d’Ascq pour ce premier match officiel de la saison. Le désert estival du mois d’août; une affiche peu aguichante avec un promu, Auxerre; et un temps incitant à se rendre à la plage plutôt que dans un stade fermé. Pourtant, plus de 32 000 spectateurs meublaient quand même les trois tribunes du stade ouvertes au public pour ce match de reprise.

Pour l’occasion, le LOSC nouveau entraîné par Paulo Fonseca reprenait les bonnes habitudes avec l’arrivée des joueurs en bus sur le parvis, avec le tapis rouge pour les conduire au vestiaire. Les supporters étaient déjà nombreux pour célébrer l’évènement.

Les joueurs lillois accueillis triomphalement par les supporters dimanche après-midi (photo JMD/Sports 5962)

Un début de match canon

Mais il ne fallait pas être en retard ensuite pour entrer dans le stade. Après trois minutes de jeu seulement, le LOSC mène déjà 2-0 grâce à un premier but éclair marqué après 30 secondes de jeu par Benjamin André après une talonnade de Jonathan David. Puis une reprise du même David dans le petit filet de Benoît Costil. Une entame idéale pour Lille face à des promus assommés d’entrée.

L’attaquant canadien réussit le doublé à la 38ème minute après un service parfait d’un Rémy Cabella intenable (38ème). Le public déclenche déjà la ola, ce qui est rare dans une première période. Le nouvel entraîneur Paulo Fonseca a fait le choix (justifié) d’aligner d’emblée quatre recrues de l’été: Cabella et Bayo en attaque; Alexsandro et Zedadka en défense.

Ce dernier va à son tour signer son arrivée après la mi-temps atteinte sur le score de 3-0. Après plusieurs occasions lilloises, l’ancien clermontois conclue à la 65ème minute d’une superbe reprise de volée un centre de Jonathan Bamba. 4-0 !

Un instant de relâchement suit cette période euphorique quand l’expérimenté Gaëtan Charbonnier trompe Léo Jardim suite à une mésentente avec Alexsandro (4-1, 67è). L’intensité va baisser après cette débauche d’efforts offensifs.

Mais dans un stade Pierre-Mauroy conquis par le nouveau visage du LOSC, les Dogues s’imposent sur ce score de 4-1, face à un adversaire il est vrai bien faible. Le prochain match vendredi à Nantes sera certainement plus révélateur du niveau réel du LOSC. Mais les promesses en tous cas sont intéressantes.

La feuille de match

1ère  journée de Ligue 1 Uber Eats – Saison 2022-2023
Dimanche 07 août, 15h00 – Decathlon Arena stade Pierre-Mauroy (toit ouvert) – 32 292 spectateurs – temps ensoleillé
Arbitre : Mr Wattellier

But : André (1′), David (3′, 38′), Zedadka (65′) / Charbonnier (68′)
Avertissements : Gomes (57′)

LOSC : Jardim – Zedadka, Fonte (c.) Alexsandro, Djalo (Diakité) –Gomes (Baleba), André, Bamba (Zhegrova), Cabella, David– Bayo (Yazici)
Entraîneur : Paulo Fonseca

AJ Auxerre : Costil – Pereira, Jubal, Jeanvier, Bernard – M’Changama (Sinayoko), Touré, Sakhi, Autret (Perrin) – Charbonnier, Hein
Entraîneur : Jean-Marc Furlan

Les réactions

Paulo Fonseca, entraîneur du LOSC. « Je suis très content de la victoire, pas seulement du résultat mais aussi de la manière. Nous avons fait une grande première mi-temps où nous n’avons pas donné d’occasions à Auxerre. L’équipe s’est un peu relâchée en seconde, l’objectif est de maintenir cette intensité tout le long du match. J’ai aimé la mobilité et le jeu dans les espaces. Je veux toujours que les joueurs commencent forts les matchs mais je ne pouvais pas avoir un début si parfait. »

Jonathan David, attaquant du LOSC.«  Un doublé pour commencer, c’est bien. Mais un triplé, ç’aurait été mieux… Ca reste mon boulot de marquer des buts. Le nouveau système de jeu me plaît bien. Avec Cabella, nous devons prendre les espaces entre les lignes.« 

Adam Zedakka devant les media en zone mixte (photo JMD/Sports 5962)

Adam Zedakka, défenseur du LOSC. » Effectivement, c‘est mon premier but en Ligue 1. C’est mon premier but avec ma nouvelle équipe sur le 1è match de championnat et en plus, il y a la victoire au bout. C’est donc une après-midi parfaite. »

LES SANG ET OR SUR LEUR LANCEE

Comme à Lille, les supporters de Lens ont eu droit à du spectacle pour ce premier match de Ligue 1 de la saison. Le stade Bollaert-Delelis était déjà à guichets fermés pour la réception de Brest. Un match très attendu après une bonne campagne de préparation.

Là aussi, l’entraîneur Franck Haise présentait une équipe renouvelée, avec Salis Abdul Samed dans l’entrejeu. Loïs Openda fait lui ses débuts en Ligue 1 à la pointe de l’attaque, avec David Pereira da Costa et Florian Sotoca sur les ailes. Pas de changement défensivement avec le bloc à trois Gradit-Danso-Medina. Przemyslaw Frankowski et Deiver Machado occupent les postes de pistons.

Comme à Lille, les joueurs de Lens survolent leur première mi-temps de la saison en Ligue 1. A la 27è minute, Przemyslaw Frankowski voit son centre repoussé par le gardien brestois Bizot. Mais Florian Sotoca récupère le ballon et marque d’un tir tendu (1-0).

L’Héraultais rate l’occasion de doubler quand il tire un pénalty suite à une faute sur Seko Fofana. Mais Marco Bizot repousse le tir de Sotoca. Le score en reste donc à 1-0 au repos. Mais ce n’est que partie remise pour l’attaquant lensois.

Une 2è mi-temps de folie

Celui-ci va en effet réussir le hat-trick dans une 2ème mi-temps complètement folle. A la 62ème minute, Sotoca marque de la tête après un centre de Frankowski. Deux minutes plus tard, il complète son premier triplé sur un lob parfait qui méduse le gardien néerlandais de Brest. Lens mène 3-0 à la 64è minute devant un public en transes. Un public qui n’a pas le temps de respirer car les Bretons réagissent immédiatement. Belkebla trompe Brice Samba d’une reprise à contre-pied (3-1, 66è).

Le nouveau gardien lensois manque de réussite car à la 82ème minute, il arrête un pénalty tiré par Del Castillo. Mais après consultation de la VAR, le pénalty est retiré, apparemment parce que Medina est entré trop tôt dans la surface de réparation. Et cette fois, Del Castillo ne manque sa deuxième chance: 3-2. Il reste une dizaine de minutes à jouer. Le public lensois va alors trembler jusqu’au bout de ce match à sensations.

Mais les Sang et Or vont parfaitement contrôler cette fin de rencontre pour s’imposer logiquement 3-2. Comme Lille, Lens réussit ses débuts en Ligue 1, dans une saison 2022-2023 prometteuse…

Les réactions

Loïs Openda, milieu du RC Lens. » Pour un premier match, c’était pas mal. On était compacts, avec l’envie de gagner. Pendant plusieurs minutes, on s’est fait peur avec le 3-2 après le pénalty. Mais dans la globalité, on était pas mal, et même très bien. »

Vidéo You Tube. Les réactions de Florian Sotoca et Franck Haise sur le site du RC Lens.

La feuille de match

RC Lens – Stade Brestois: 3-2 (1-0)

Stade Bollaert-Delelis. 37 015 spectateurs.

Arbitre: Thomas Léonard

Buts pour le RC Lens : Sotoca (27’, 62’, 65’). Pour le Stade Brestois: Belkebla (66’), Del Castillo (82’, sp).
Avertissements au RC Lens : Pereira da Costa (37’), Danso (78’). Stade Brestois : Chardonnet (71’).

RC Lens : Samba – Frankowski (Cabot, 76’), Gradit, Danso, Medina, Machado (Haïdara, 83’) – Abdul Samed, Fofana (c) – Pereira da Costa (Saïd, 67’), Sotoca (Berg, 76’), Openda (Ganago, 76’).

Entraîneur: Franck Haise

Stade Brestois 29 : Bizot – Fadiga (Duverne, 40’), Chardonnet (c), Hérelle (Dari, 74’), Brassier – Pereira Lage, Lees-Melou (Le Douaron, 87’), Belkebla – Belaïli (Magnetti, 74’), Cardona (Del Castillo, 74’), Honorat.

Entraîneur: Michel Der Zakarian

A propos de JEAN-MARC DEVRED 810 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Avant Ajaccio Lens en Ligue 1

Les commentaires sont fermés.