RALLYE DU TOUQUET 2023 – UN VAINQUEUR: CIAMIN; UN EVENEMENT: LA CALOTTERIE

Rallye du Touquet Ciamin
Nicolas Ciamin et sa Volkswagen Polo au Touquet (photo DR)

Nicolas Ciamin et Yannick Roche, déjà vainqueurs en 2019 et 2022, se sont imposés pour la 3ème fois sur les routes des Hauts de France lors du Rallye du Touquet 2023, devant Thomas et Pauline Chauffray et le duo William Wagner-Kevin Bronner. La course était impitoyable à cause de l’état des routes. La 2ème journée a été marquée par l’annulation de l’épreuve spéciale de la Calotterie, à cause d’un envahissement public sur une zone interdite.

Cette seconde journée du Rallye Le Touquet/Pas-de-Calais s’annonçait nerveuse avec seulement trois spéciales à couvrir deux fois. Avec quand même la longue spéciale de 23 km entre Hucqueliers et Inxent. Le juge de paix qui concluait cette 63ème édition du rallye du Touquet.

Comme on pouvait le penser, la hiérarchie établie la veille n’a pas été bouleversée. Cette 2è étape a juste donné lieu à une série de duels pour les places d’honneur. Car devant, Nicolas Ciamin a confirmé sa nette supériorité sur sa Volkswagen Polo GTI.

La colère d’un agriculteur

Ce samedi a en fait été marqué plus par une péripétie extra-sportive que par la course elle-même. Le départ de l’ES12 a en effet été retardé dans un premier temps, à cause d’un agriculteur récalcitrant. Celui-ci protestait contre le passage des spectateurs sur son champ, situé dans la spéciale de La Calotterie.

Comme souvent dans ces cas-là, quand une épreuve est interrompue, de folles rumeurs circulent. On a ainsi entendu que le fermier aurait installé des bottes de paille pour empêcher le passage des spectateurs. Ou encore que le même fermier aurait menacé de prendre une carabine pour éloigner le public ! Certains auraient même entendu un coup de feu, ce qui aurait nécessité l’intervention des gendarmes… Rien de tout cela n’a été confirmé.

Interrogé par nos soins, Jean-Marc Roger, président du comité d’organisation, a seulement constaté qu’il y avait trop de monde sur cet endroit de la spéciale de la Calotterie. « Il y a eu certaines rumeurs qui m’ont été rapportées. Je pense que la gendarmerie a dépêché une enquête. A l’origine, il s’agit plus d’un problème de spectateurs présents dans une zone interdite. L’invasion du champ et le piétinement ont probablement provoqué la colère de cet agriculteur. Je l’ai eu au téléphone. Je n’ai pas eu l’impression que c’était si important que cela. Mais je n’ai peut-être pas mesuré l’importance de cet incident. »

La spéciale de la Calotterie annulée

Finalement, la spéciale est annulée. Et les concurrents ont effectué les 11,72 km en liaison. Ubuesque… Mais le problème est récurrent au rallye du Touquet, où les zones spectateurs sont en pleine campagne, dans des zones cultivées. Selon nos informations, le fermier demanderait une indemnisation de la part des organisateurs après cet envahissement qui a compromis certainement sa récolte.

Rallye du Touquet 2023 Ciamin
William Wagner prend la 3ème place (photo JMD/Sports 5962)

Quelques semaines avant la course, les organisateurs préviennent les riverains situés sur le parcours des spéciales du passage de la course. En priorité les agriculteurs dont les champs bordent les routes. Les spectateurs généralement suivent la course sur des zones certes encadrées, mais souvent situées sur des champs fraîchement cultivées.

« Avant la course, nous expliquons bien aux agriculteurs que seules les zones vertes sont ouvertes au public », explique aussi Jean-Marc Roger. « Toutes les autres sont interdites. Aujourd’hui, il y avait des spectateurs fort mal placés dans cette spéciale. Hier (vendredi), il y a ainsi eu 8 spéciales et aucune annulation ni débordement. »

Nicolas Ciamin impérial au rallye du Touquet 2023

Avec une spéciale en moins, Nicolas Ciamin remporte donc ce rallye du Touquet pour la 3ème fois, après deux succès en 2019 et 2022. Le Niçois devance de 41 secondes le récent vainqueur de la Coupe de France à Béthune, le Normand Thomas Chauffray (Skoda Fabia Rally2 evo). Et de une minute son équipier du Sarrazin Motorsport, le Franco-belge William Wagner (VW Polo). Un habitué des routes du Nord.

rallye du Touquet 2023
La satisfaction de Nicolas Ciamin à Etaples (photo JMD/Sports 5962)

Ciamin savourait cette 3è victoire au rallye du Touquet 2023, sans doute la plus large, à défaut d’être la plus facile. « C’est un rallye où j’ai toujours été performant. J’aime bien ce genre de terrain même si aujourd’hui encore une fois c’était compliqué, c’était vraiment du sport ! Je suis très content d’être au bout et c’est génial de commencer la saison avec cette victoire. Tout s’est très bien passé avec Stéphane (Sarrazin) et toute l’équipe, et on est très content de la voiture. La première boucle de samedi était en effet extrêmement boueuse, glissante, et a provoqué de nombreux abandons.

La déroute des Nordistes

Le quadruple champion de France Yoann Bonato (Citroën C3 Rally2) a lui été en retrait. Il doit se contenter de la 4è place, qui lui permet quand même de bien se positionner pour la suite du championnat de France asphalte.

Ciamin a été en tête de bout en bout et remporte 9 des 13 spéciales. Thomas Chauffrey et Hugo Margaillan (Citroën C3) en gagnent 2. La dernière revient à l’étonnant Léo Rossel (Citroën C3). Après ce succès, le pilote niçois rejoindra l’Équipe de France FFSA Rallyes le mois prochain pour disputer une manche du WRC en Croatie, avant de faire son retour en CFR, à domicile, pour le Rallye Antibes Côte d’Azur.

C’est la déroute en revanche pour les pilotes nordistes lors de ce rallye du Touquet 2023. Après Nyls Stiévenart (Citroën C3) vendredi, Stéphane Lefebvre (Porsche 911) a abandonné lui samedi, suite à un ennui mécanique survenu dans la liaison entre la 13è et la 14è spéciale. Pas de chance.
Le premier régional est finalement le Boulonnais Marc Lance (Skoda Fabia) qui termine à une 13è place tout à fait satisfaisante dans cette course épique.

Les réactions

Thomas Chauffrey, 2ème du rallye du Touquet 2023. « Les routes sont assez similaires à celles de Béthune. Rouler avec cette voiture là à Béthune m’a servi ici. C’est ce qui me manque. Plus on fait des kilomètres, plus cela permet d’être performant. Rentrer dans les 5 en championnat de France, c’est bien. On rêvait discrètement d’un podium. C’est fait. C’est nickel. »

William Wagner, 3ème du rallye du Touquet 2023. « Le Touquet, c’est vraiment un beau rallye, que j’apprécie vraiment. Je ne l’ai pourtant pas fini beaucoup de fois. L’année dernière, on avait connu un problème mécanique. Cette place sur le podium, ça fait donc plaisir pour tout le monde: le team, la famille, les amis. Et surtout pour mon co-pilote qui va monter pour la 1è fois sur le podium en championnat de France. »

Classement du 63ème Rallye Le Touquet Pas-de-Calais

rallye du Touquet 2023
Thomas Mauffrey termine 2è après sa victoire à Béthune (photo JMD/Sports5962)

1.    CIAMIN – ROCHE (Volkswagen Polo GTI – Rally2 – Sarrazin Motorsport) en 1:33:30,7
2.    CHAUFFRAY T. – CHAUFFRAY P. (Skoda Fabia Evo – Rally2) + 00:41.5
3.    WAGNER – BRONNER (Volkswagen Polo GTI – Rally2 – Sarrazin Motorsport) + 01:00.0
4.    BONATO – BOULLOUD (Citroën C3 – Rally2 – CHL Sport Auto) + 01:02.5
5.    MARGAILLAN – MARSAULT (Citroën C3 – Rally2 – CHL Sport Auto) + 01:06.1
6.    ROSSEL – MERCOIRET (Citroën C3 – Rally2 – PH Sport by Minerva Oil) + 01:26.3
7.    CAMILLI – DE LA HAYE (Citroën C3 – Rally2 – PH Sport by Minerva Oil) + 01:26.7
8.    ROBERT – DUVAL (Alpine A110 – RGT – Team Bonneton HDG) + 03:15.6
9.    ASTIER – GIRAUDET (Alpine A110 – RGT – CHL Sport Auto) + 03:32.1
10. MILLET – BLONDEAU-TOINY (Volkswagen Polo GTI – Rally2) + 03:58.

Prochaine épreuve du championnat de France
75ème Rallye Rhône-Charbonnières, 20-22 avril 2023

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1578 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Rallye du Mexique Fourmaux encore malchanceux

Les commentaires sont fermés.