AUTOMOBLE: ADRIEN FOURMAUX MALCHANCEUX AU RALLYE DE SUEDE

Fourmaux Suède
Adrien Fourmaux a perdu 5 minutes samedi (photo Janus Ree/ Red Bull Content Pool )

Le rallye de Suède 2022 restera un mauvais souvenir pour Adrien Fourmaux. Le pilote de Seclin avait bien géré la première journée bouclée à la 7ème place au général après une conduite prudente. Malheureusement, le jeune Nordiste a perdu beaucoup de temps samedi dans la dernière spéciale à cause d’un problème de moteur. Et finalement, il a dû abandonner dimanche matin pour le même problème.

Adrien Fourmaux a vu son aventure suédoise virer au cauchemar à partir de samedi soir. Le Français, très discipliné depuis le départ, a été trahi par la mécanique et le moteur de sa Ford Puma lors de la dernière spéciale samedi où il a concédé 4’41 » et toute chance de bien figurer au classement.

Fourmaux longtemps 7ème en Suède

Il figurait encore en 7ème position (loin des premiers), avant cette panne qui l’a fait plonger au classement. ”Je pense que quelque chose ne va pas avec le moteur. C’est vraiment dommage et très frustrant, mais ces choses arrivent. Quoi qu’il en soit, cela fait partie du jeu », confiait ainsi Fourmaux avant la dernière spéciale de samedi.

Adrien Fourmaux a été trahi par sa Ford Puma Rally1 samedi (photo Jaanus Ree / Red Bull Content)

Dimanche matin, il devait renoncer définitivement avant même le départ de la première épreuve, a priori toujours à cause de son moteur. 15e au classement après ses problèmes de la veille, Adrien Fourmaux n’a pas pu continuer dans ces conditions. Le Français a abandonné durant la liaison, seulement quelques kilomètres après être sorti de l’assistance. Un problème mécanique confirmé par son écurie.

Adrien Fourmaux abandonnait donc pour la seconde fois consécutive, après le rallye de Monte-Carlo. Mais cette fois, il n’y était pour rien. Il quittait la course dans la même spéciale que le Gallois Elfin Evans. Le pilote Toyota est parti à la faute dans un mur de neige, alors qu’il était à la lutte pour la victoire avec Thierry Neuville.

La victoire finale pour Kalle Rovanperä

Pourtant, le pilote belge n’a pu conserver cette première place. La victoire est revenue au Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1), qui s’est imposé avec 22 secondes d’avance sur Neuville. C’est la 3e victoire en WRC pour le jeune Finnois (21 ans), après celles acquises en Estonie et en Grèce la saison dernière. Il succède à son père Harri Rovanperä, vainqueur en Suède en 2001.

Au classement du championnat du monde, Rovanperä est premier avec 46 points et devance Neuville, 2e avec 32 unités. Le Français Sébastien Loeb, vainqueur à Monte Carlo de la manche d’ouverture mais qui ne disputera pas tous les rallyes de la saison, est 3e avec 27 points. Chez les constructeurs, Toyota, avec 83 points, a déjà pris le large devant M-Sport Ford (59) et Hyundai (47). La troisième manche se tiendra en Croatie du 21 au 24 avril.

Kalle Rovanpera (Toyota Gazoo Racing) remporte le rallye de Suède après une belle lutte avec Thierry Neuville (photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)

Adrien Fourmaux, lui, ne compte aucun point après ses deux abandons aux rallyes de Monte-Carlo et de Suède. Il a deux mois maintenant pour mettre sa Ford hybride au point. Mais il a montré à son écurie qu’il était capable dé gérer une course.

Classements du rallye de Suède 2022

Positions finales
1. K Rovanperä / J Halttunen FIN Toyota GR Yaris 2h10min 44.9sec
2. T Neuville / M Wydaeghe BEL Hyundai i20 +22.0sec
3. E Lappi / J Ferm FIN Toyota GR Yaris +30.6sec
4. T Katsuta / A Johnston GBR Toyota GR Yaris +2min 19.4sec
5. G Greensmith / J Andersson GBR Ford Puma +3min 20.4sec
6. O Solberg / E Edmondson SWE Hyundai i20 +5min 39.4sec

Kalle Rovanpera et Jonne Halttunen (team Toyota Gazoo Racing) les vainqueurs du rallye de Suède (photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)

Championnat du Monde FIA ​​des Rallyes (après la manche 2 sur 13)
1. K Rovanperä 46pts
2. T Neuville 32pts
3. S Loeb 27pts

Classement constructeurs
1. Toyota Gazoo Racing 83pts
2. M-Sport Ford 59pts
3. Hyundai Shell Mobis 47pts

A propos de JEAN-MARC DEVRED 670 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.