BASKET-BALL : L’INVRAISEMBLABLE QUALIFICATION DES BLEUS CONTRE LA TURQUIE

Eurobasket France Turquie
A l'image de Yabusele et Gobert, les Bleus ont lutté jusqu'au bout face aux Turcs (photo Bellanger/IS/FFBB)

Les 1/8èmes de finale de l’Eurobasket masculin débutaient ce samedi en Allemagne avec un choc France-Turquie à Berlin. L’équipe de France se qualifie pour les 1/4 de finale en éliminant après prolongations la Turquie (87-86), à l’issue d’un match incroyable, durant lequel les Bleus ont plusieurs fois frôlé la catastrophe. Mais l’aventure continue pour ces Bleus renversants, à défaut d’être irrésistibles.

Une fois de plus, il ne fallait pas être cardiaque pour supporter les Bleus qui affrontaient un de leurs « meilleurs ennemis », la Turquie. Privés de leur meneur vedette Shane Larkin, les Ottomans ratent leur début de match. Maladroits aux tirs, ils subissent la puissance des intérieurs français Yabusele, Fall et Gobert. Le Saint-Quentinois va à nouveau jouer un rôle décisif dans ce duel tendu.

Les tricolores vont ainsi compter 16 points d’avance. Mais il vont baisser de pied et perdre de nombreux ballons, alors que les Turcs retrouvent de l’adresse dans les tirs. Au repos, la France mène néanmoins 40-35.

Un 3ème quart-temps cauchemardesque

Mais le pire est à venir. Avec les anciens Nordistes Andrew Albicy et Rudy Tarpey, la France connaît un trou d’air énorme dans un 3ème quart-temps catastrophique. Les Bleus ne marquent pas durant 8 minutes, et concèdent un 0-19 meurtrier, qui permet à la Turquie de mener 57-49. L’étonnant Bugrahan Tuncer aligne en effet 6 paniers à trois points qui transpercent des Français complètement à la rue.

L’ancien gravelinois Andrew Albicy a connu un trou d’air dans le 3ème quart-temps (photo Bellanger/IS/FFBB)

Mais la révolte arrive, et la France revient dans le match, en durcissant sa défense. La dernière minute est irrespirable. La Turquie mène 75-73 et obtient deux lancers francs décisifs. Osman les rate et Rudy Gobert parvient à égaliser sur une claquette de sa spécialité. Le Picard arrache les prolongations (77-77) pour des Français souvent à côté de leurs pompes.

Ces prolongations re-proposent le même scénario. Alors que la défaite semble inéluctable, les Bleus repassent en tête d’un petit point, mais les Turcs ont le ballon dans les dernières secondes. heureusement, l’ancien Denaisien Terry Tarpey réussit une interception incroyable à trois secondes de la fin. La France s’impose finalement 87-86 à l’issue d’un match renversant. Un petit miracle diront même les commentateurs.

Terry Tarpey réussit l’interception décisive à trois secondes de la fin

Une fois de plus, Rudy Gobert fait figure de sauveur. Auteur de 20 points et 17 rebonds, le Saint-Quentinois déclare ainsi au micro de Canal +: » « Je pensais que c’était fini à un moment donné. Quand on a eu la prolongation, on savait que ça allait être cinq minutes de combat. »

Un combat finalement gagné contre la Turquie par cette équipe de France sur courant alternatif depuis le début de l’Eurobasket. Mais une équipe de guerriers, qui ne lâchent rien. En 1/4 de finale mardi, elle retrouvera l’Italie et la Serbie. Encore deux de ses « meilleurs ennemis »…

A propos de JEAN-MARC DEVRED 825 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Eurobasket France Italie 93-85
  2. Eurobasket France Espagne

Les commentaires sont fermés.