CYCLISME : 2023, L’ANNEE DES AMBITIONS POUR COFIDIS

Cofidis 2023
Le team Cofidis lors de la présentation à Tourcoing (photo JMD/Sports5962)

Durant deux jours, les trois teams Cofidis (Hommes, femmes, handisports) de l’année 2023 se sont retrouvés dans le Nord pour les sollicitations d’avant-saison. Ainsi vendredi se sont enchaînés la conférence de presse à Paris puis la présentation aux partenaires à Tourcoing. La veille, les coureurs français avaient reconnu le parcours des championnats de France à Cassel. Après une saison 2022 victorieuse, mais stressante, l’équipe Elite repart avec beaucoup d’ambitions en World Tour.

30 coureurs professionnels de 8 nationalités; 12 féminines et 6 paracyclistes: voici ainsi l’effectif complet du team Cofidis pour 2023.Créée il y a 26 ans, l’équipe nordiste est la plus ancienne formation française du peloton international.

De plus, elle entame une 4è saison dans le circuit UCI World Tour. La saison 2022 lui a permis de sauver sa place dans l’élite mondiale. Avec 19 victoires, Cofidis est ainsi la 10è meilleure équipe l’année dernière. En 2023, elle conservera son ossature car le classement mondial se fera sur les 10 meilleurs coureurs. Cédric Vasseur, le manager nordiste, annonce l’objectif: maintenir sa position dans le top 10 mondial durant les trois prochaines années.

« On va débuter un nouveau cycle en UCI World Tour après le premier qui s’était déroulé pendant la crise sanitaire. Sur ce premier mandat, l’équipe n’a fait que progresser: 19è en 2020, 15è en 2021 et 10è en 2022. »

Vidéo Cyclism’Actu. Cédric Vasseur présente la saison 2023 de Cofidis.

Cofidis 2023 joue la stabilité

L’équipe pro a donc été peu modifiée, tant au niveau des départs qu’à celui des arrivées. On notera quand même l’arrivée de deux jeunes coureurs: l’Anglais Harrison Wood (22 ans) et le Français Axel Mariault (24 ans).

Comme en 2022, les leaders seront Guillaume Martin, Ion Izagirre et Jesus Herrada pour les grands Tours et les courses à étapes montagneuses; Bryan Coquard sur les sprints; Benjamin Thomas et Axel Zingle sur les courses d’un jour ou celles d’une semaine. Sans oublier Victor Lafay capable en effet de s’imposer sur des étapes, comme il l’a fait il y a deux ans sur le Giro. Thomas consacrera aussi un peu de temps à la piste en vue des Jeux Olympiques Paris 2024, tout comme l’Italien Simone Consonni.

Pour Guillaume Martin, le Tour de France sera la priorité. Pour le général comme pour une victoire d’étape. A priori, le grimpeur normand ne doublera pas avec le Giro ou la Vuelta, comme ces deux dernières années.

Vidéo Cyclism’Actu. Guillaume Martin explique sa philosophie du vélo.

Bryan Coquard est bien revenu en 2022 et a retrouvé le chemin de la victoire en signant chez Cofidis. Il espère poursuivre sur cette lancée en 2023; en gagnant plus de courses, et si possible en World Tour. Il est en effet passé tout près d’un succès de prestige à Patis-Nice et la Vuelta notamment.

« Je vais avoir un gros programme« , confirme le Nazairien, » avec beaucoup de courses en World Tour. « D’ailleurs, je pars demain (samedi) en Australie pour disputer le Tour Down Under. Ce sera d’ailleurs ma première fois là-bas.« 

Les ambitions de Bryan Coquard

Après, ce sera donc la campagne des classiques de printemps avec une visée particulière sur Milan-San Remo, mais aussi les courses belges. S’en suivra une coupure avec quand même une préparation du Tour de France. « Je reprendrai probablement aux Quatre Jours de Dunkerque », confie ainsi « le Coq ». Une course qu’il apprécie, notamment pour l’avoir gagné en 2016 (plus plusieurs étapes). Il pourrait aussi briller sur le tourniquet de Cassel, à l’occasion des championnats de France, qui constituent un autre objectif prioritaire pour Cofidis. L’équipe nordiste n’a en effet jamais gagné le maillot tricolore depuis sa création…

Ce sera l’occasion de mettre fin à cette anomalie, en évoluant sur les routes de sa région.

Bryan Coquard est attendu au championnat de France à Cassel, et les arrivées au sprint (photo JMD/Sports5962)

Alors que 6 coureurs seront sur le Tour Down Under avec Bryan Coquard, mais aussi F. Bidard, A. Carvalho, D. Cimolai, B. Coquard, V. Lafay, A. Renard, H. Wood.

Tous les autres vont aussi en stage à Calpe, une ville d’Espagne qu’ils connaissent bien maintenant. Une grande partie de ces coureurs disputeront en effet les premières courses de la saison, en Espagne, en France et en Arabie Saoudite.

De son côté, l’équipe féminine souhaite continuer à grandir. Après une première saison prometteuse, les coureuses aspirent à hausser leur niveau de jeu, à signer de belles victoires et à faire honneur à leurs couleurs durant les grands rendez-vous de la saison.

Enfin, l’équipe handisport s’élance pour une année cruciale, à moins de deux ans des Jeux paralympiques de Paris. Tous donneront le meilleur afin d’enchaîner les bonnes performances et être sélectionnés en équipe de France.

L’effectif Cofidis 2023

L’équipe cofidis lors de son stage en Espagne (photo Mathilde l’Azou/team Cofidis)

Elite Hommes World Tour

Piet Allegaert, Christophe Noppe, Jelle Wallays (Belgique); André Carvalho (Portugal); Davide Cimolai, Simone Consonni (Italie); Ruben Fernandez, Jesus et Jose Herrada, Ion Izagirre, Jonathan Lastra (Espagne); Simon Geschke, Max Walscheid (Allemagne); Wesley Kreder (Pays-Bas); Harrison Wood (Grande-Bretagne); François Bidard, Thomas Champion, Bryan Coquard, Alexandre Delettre, Eddy Finé, Victor Lafay, Axel Mariault, Guillaume Martin, Anthony Perez, Pierre-Luc Périchon, Alexis Renard, Rémy Rochas, Benjamin Thomas, Hugo Toumire, Axel Zingle (France).

Elite Femmes Continentale

Martina Alzini (Italie); Alana Castrique (Belgique); Spela Kern (Pays-Bas); Clara Koppenburg (Allemagne); Rachel Neylan, Josie Talbot (Australie); Gabrielle Pilote-Fortin (Canada); Victoire Berteau, Flavie Boulais, Morgane Coston, Séverine Eraud, Valentine Fortin (France).

Equipe paracycliste

Katell Alençon, Mathieu Bosredon, Maxime Gressier, Alexandre Lloveras, Gatien Le Rousseau, Valentin Sicot (France).

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1017 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Cofidis 2023: présentation du team cycliste – SPORTS 59/62 | Olympic Games 2024
  2. Cassel Cofidis reconnaît le parcours
  3. Tour Down Under Coquard gagne la 4è étape

Les commentaires sont fermés.