CYCLISME. ARNAUD DEMARE EN ECHEC A LA VUELTA

Démare à la Vuelta
Arnaud Démare battu au sprint par Fabio Jakobsen lors de la 4ème étape (photo Luis Angel Gomes)

Arnaud Démare est en situation d’échec à la Vuelta. Après un Tour de France totalement manqué, et terminé prématurément, le sprinter picard s’est engagé au Tour d’Espagne avec l’espoir de remporter une étape, et de sauver une saison morose.

Mais qu’arrive-t’il donc à Arnaud Démare cette année ? En 2020, malgré une saison contrariée par la covid, et réduite à quatre mois, le sprinter beauvaisien avait accumulé les trophées, sur tous les fronts. 14 victoires dont le titre de champion de France; 4 étapes du Giro avec en prime le classement par points; des victoires au général et aux étapes du Tour de Wallonie et du Tour Poitou-Charentes. Sans oublier une belle 2ème place au championnat d’Europe. Certainement sa plus belle saison.

Le traumatisme du Tour de France

Il espérait faire au moins aussi bien en 2021, avec un calendrier cette fois à peu près normal. Mais là où il survolait les arrivées en 2020, le Picard échoue systématiquement ou presque en 2021. A tel point que Arnaud Démare s’est rabattu sur des courses de second plan pour à nouveau lever les bras, et oublier l’échec. C’est le cas de la Roue Tourangelle, des Boucles de la Mayenne ou du Tour de la Communauté valencienne. Au total, 8 succès. Mais pas ceux qu’on espérait.

Le sprinter de la FDJ a raté sa campagne de classiques. Et il a été transparent sur le Tour de France, qu’il a abandonné prématurément. C’est la raison pour laquelle il s’est rabattu sur la Vuelta, qui ne figurait pas à son programme. L’objectif était de gagner des étapes, dans un Tour d’Espagne dépourvu de grands sprinters.

Malheureusement, là aussi, le coureur des Hauts-de-France se trouve en situation d’échec. Il est devancé à chaque fois par le Belge Jasper Filipsen, ou le Néerlandais Fabio Jakobsen. Deux bons sprinters certes. Mais plutôt de la 2ème vague, alors que lui fait partie de la première. Comment l’expliquer ?

Probablement par un problème de confiance. A 29 ans, Arnaud Démare est loin d’être sur la pente descendante, notamment sur le plan physique. Il dispose d’une bonne équipe, capable de l’emmener au mieux dans les sprints massifs. Et on n’a pas l’impression que l’adversité soit plus forte que la saison passée. Mais comme Elia Viviani chez Cofidis, l’ancien champion de France semble se décourager rapidement dès qu’il voit un autre lui passer devant.

Un problème de train ?

Sa 2ème place lors de la 4ème étape, où il est remonté par Jakobsen semble tout à fait révélatrice de cet état de fait. On sait combien la confiance en soi est primordiale pour un sprinter. Selon Jacky Durand, son poisson pilote Jacopo Guarnieri n’est pas à la hauteur sur cette Vuelta. Difficile d’attribuer la responsabilité de ces échecs répétés à ce seul coureur, toujours exemplaire dans le train de la FDJ-Groupama.

Arnaud Démare (ici sur la 2ème étape, semble pourtant bien encadré par son équipe (photo Luis Angel Gomez, la Vuelta).

D’ailleurs, à l’arrivée de la 4ème étape, Arnaud a rendu hommage à ses équipiers. » « J’ai bien lancé, et je me voyais gagnerJe ne voyais personne puis Jakobsen est arrivé très vite de l’arrière. Il était plus fort sur ce coup-là, il n’y a donc pas trop de regrets », pouvait-on lire sur le site de l’équipe française.

 » Nono est fort et il faut croire en lui. Je pense qu’on a les moyens de lever les bras« , confirme aussi son directeur sportif Franck Pineau, qui se veut résolument optimiste.

Mais les étapes continuent à passer. Alors que le peloton va attaquer la 2ème semaine, les occasions de gagner au sprint se réduisent. La prochaine, ce sera samedi à La Manga del Mar Menor. Cette fois, il faudra vraiment le déclic pour Arnaud Démare, qui dispute sa première Vuelta.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 187 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Guillaume Martin à la Vuelta inquiet après sa chute
  2. Grand Prix de Fourmies 2021: une 88ème édition attendue

Les commentaires sont fermés.