CYCLISME : CALEB EWAN REMPORTE LE GRAND PRIX DE FOURMIES APRES UN FINAL TENDU

Grand Prix Fourmies Ewan
Caleb Ewan gagne à Fourmies sa 6ème course de l'année (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

L’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) remporte le Grand Prix de Fourmies 2022 devant le Néerlandais Dylan Groenewegen (Bike Exchange) et le Belge Amaury Capiot (Arkéa Samsic). La victoire s’est jouée comme prévu au sprint. Mais après une chute survenue à 3 km de l’arrivée qui a retardé ou mis à terre plusieurs favoris. Julien Simon (OtalEnergies) conforte sa première place en Coupe de France en prenant la 7ème place de la classique nordiste.

Une course comme le Grand Prix de Fourmies est généralement facile à décrire. Le scénario est prévisible à cause d’un parcours sans grande difficulté. Une échappée qui part tôt avec des coureurs qui se disputent le prix des monts et le classement des sprints. Un peloton qui contrôle cette échappée avec les équipes de sprinters. L’échappée est reprise dans les derniers kilomètres du circuit final. Et à la fin, c’est une arrivée massive au sprint.

C’est exactement ce qui s’est passé lors de cette 89ème édition de la classique nordiste. L’échappée du jour se compose des Belges Louis Blouwe (Bingoal Wallonie Bruxelles) et Milan Fretin (Sport Vlaanderen Baloise); le Néerlandais Taco Van der Hoorn (Intermarché Wanty Gobert); les Français Nicolas Debeaumarché (Saint-Michel Auber 93) et Maxime Jarnet (Go Sport Roubaix LM). Ces deux derniers vont rafler chacun leur récompense: les sprints pour Debeaumarché; les monts pour Jarnet.

L’échappée du jour avec un Roubaisien

Les cinq hommes compteront au maximum 4 minutes d’avance. Une avance qui va se réduire régulièrement au retour sur le circuit final de Fourmies. 2’08 à 5 tours; 1’40 à 4 tours (sans Maxime Jarnet qui a lâché); 1’20 à 3 tours; 35 secondes à 2 tours et 15 secondes à l’attaque du dernier tour. Entre-temps, seuls le Lensois Quentin Jaurégui (B&B Hôtels/KTM) et le Wallon Ludovic Robeet (Bingoal) sortent du peloton sans parvenir à rattraper l’échappée.

Maxime Jarnet s’est distingué dans l’échappée du jour (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Celle-ci prend fin à 3,4 km de la ligne. Survient alors le seul fait imprévu (encore que…) de la course. Une chute survient en tête de peloton 200m plus loin, alors que le peloton roule à 75 km/h dans un final en faux plat descendant. Arnaud De Lie (Lotto Soudal) notamment tombe, et plusieurs favoris comme Fabio Jakobsen (Quick Step Alpha Vynil) sont retardés. Le peloton se scinde en deux et la victoire se joue en petit comité.

Dylan Groenewegen (Bike Exchange) déclenche à 250m de l’arrivée. Mais le Néerlandais est passé sur la ligne par Caleb Ewan. Le petit sprinter australien offre une victoire précieuse à l’équipe Lotto, à la recherche de points UCI. Ewan précède Groenewegen et le Belge Amaury Capiot (Arkéa Samsic), ses dauphins sur le podium du Grand Prix de Fourmies.

Le premier Français, Jason Tesson (Saint-Michel Auber 93), termine 5ème devant Yves Lampaert (Quick Step) 6ème, et Julien Simon (TotalEnergies) 7ème. Ce dernier fait une bonne opération au classement général de la Coupe de France FDJ et conforte sa première place avant le Grand Prix d’Isbergues, dans une semaine.

Classement du 89ème Grand Prix de Fourmies

1 Caleb EWAN (Lotto-Soudal) 
2 Dylan GROENEWEGEN (Team BikeExchange-Jayco) 
3 Amaury CAPIOT (Team Arkéa-Samsic)
 
4 Stefano OLDANI (Alpecin-Deceuninck) 
5 Jason TESSON (St-Michel-Auber 93) 
6 Yves LAMPAERT (Quick-Step Alpha Vinyl) 
7 Julien SIMON (TotalEnergies) 
8 Marc SARREAU (AG2R Citroën Team) 
9 Emils LIEPINS (Trek-Segafredo) 
10 Luca MOZZATO (B&B Hôtels-KTM)

Le sprint final à Fourmies (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

CLARA COPPONI REINE DE FOURMIES

En préambule du Grand Prix de Fourmies  se déroulait la version féminine de la course d’un jour nordiste, la Choralis Fourmies Féminine. La Française Clara Copponi remporte au sprint cette 7e manche de la Coupe de France Femmes FDJ, succédant ainsi à la Britannique Pfeiffer Georgi (Team DSM). Copponi, connue aussi pour ses qualités de pistarde, apporte ainsi la 17ème victoire de la saison à la FDJ-Suez-Futuroscope.

Victorieuse pour la deuxième fois de la saison, la Provençale a dominé dans la dernière ligne droite l’Italienne Valentina Basilico (Bepink) et la Portugaise Maria Martins (Le Col-Wahoo), tandis que la Toulousaine Valentine Fortin (Cofidis Women Team) a échoué au pied du podium. Troisième et dernière Française du top 10, Marie-Morgane Le Deunff (Arkéa Pro Cycling Team) a terminé dixième. Une autre coureuse de Cofidis, l’Italienne Martina Alzini, se classe 7ème.

Clara Copponi s’impose au sprint à Fourmies (photo FDJ-Suez-Futuroscope)

Classement de la 3ème Choralis Fourmies Féminine

1. COPPONI Clara FRA FDJ SUEZ FUTUROSCOPE les 117,8 km en 2h50’58 »
2. BASILICO Valentina ITA BEPINK même temps
3. MARTINS Maria POR LE COL WAHOO mt
4. FORTIN Valentine FRA COFIDIS WOMEN TEAM mt
5. DE WILDE Julie BEL PLANTUR-PURA mt
6. TONETTI Cristina ITA TOP GIRLS FASSA BORTOLO mt
7. ALZINI Martina ITA COFIDIS WOMEN TEAM mt
8. DOCX Mieke BEL LOTTO SOUDAL LADIES mt
9. DRUYTS Kelly BEL BINGOAL CASINO – CHEVALMEIRE – VAN EYCK SPORT mt
10. LE DEUNFF Marie Morgane FRA ARKEA PRO CYCLING TEAM mt

A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Quentin Jaurégui fin de carrière
  2. Isbergues féminin Consonni vainqueure

Les commentaires sont fermés.