CYCLISME : LA BELLE JOURNEE DE MATHILDE GROS ET VICTOIRE BERTEAU AUX MONDIAUX SUR PISTE

Mondiaux piste Gros
Victoire Berteau, Valentine Fortin, Clara Copponi et Marion Borras avec leur médaille de bronze (photo Patrick Pichon/FFCyclisme)

Après une première journée aux allures de déroute, l’équipe de France a redressé la tête lors de la 2ème journée des championnats du Monde sur piste à Saint-Quentin-en-Yvelines. Les poursuiteuses, avec la Nordiste Victoire Berteau, débloque le compteur des Bleus avec une médaille de bronze. La native de Sainte-Catherine-les-Arras, Mathilde Gros, elle, réalise un beau parcours dans la vitesse individuelle des Mondiaux sur piste en se qualifiant aisément pour les demi-finales de ce vendredi.

Il a donc fallu attendre l’avant-dernière course de la journée pour voir la France obtenir enfin sa première médaille dans ces Mondiaux à domicile. C’était lors de la petite finale de la poursuite par équipes féminine. Après avoir contrarié les Britanniques en demi-finale, les Françaises s’attaquaient à l’Australie pour la médaille de bronze. La Lambrésienne Victoire Berteau, accompagnée de son équipière de Cofidis Valentine Fortin, de Marion Borras et Clara Copponi, vont décrocher cette première médaille française en menant de bout-en-bout dans une course malgré tout serrée. En restant à quatre plus longtemps que les Australiennes, les tricolores prennent une belle 3ème place qui débloque le compteur français.

Parcours sans faute pour Mathilde Gros

Gros, deuxième des qualifications et donc directement passée en huitièmes. L’Artésienne bat la Japonaise Mina Sato de 6 centièmes seulement. En quart de finale, Mathilde déterminée, affrontait une sprinteuse plus expérimentée: la Britannique Sophie Capewell. Mais elle gère parfaitement la première manche en partant en tête, et en résistant sans problème au rush final de l’Anglaise. Même scénario dans la 2ème manche que l’Artésienne gagne plus largement encore.

En demi-finale de ces Mondiaux sur piste, Mathilde Gros affrontera la redoutable allemande Emma Hinze, championne du Monde en titre. Mais la Française a impressionné en ce début de tournoi.

Mathilde Gros a bien débuté le tournoi de vitesse individuel (photo FFC)

Chez les hommes, les sprinters français aussi ont bien marché dans le keirin, après leur échec de la veille en vitesse par équipes. Mais ils sont restés au pied du podium. Si Rayan Hellal est sorti au premier tour, Sébastien Vigier et Melvin Landerneau se qualifient pour la finale, après être passés par les repêchages. Vigier passe de justesse en arrachant, à la photo-finish, la 3ème place de sa demi-finale derrière le Colombien Santiago Quintero et le Néerlandais Jeffrey Hoogland. Et après avoir commis une faute tactique à mi-course.

Nouvel échec pour les sprinters

Melvin Landerneau en revanche se qualifie haut-la-main en remportant sa demi-finale devant le champion du monde néerlandais Harrie Lavreysen en personne. Les deux Français se retrouvaient donc en finale du keirin face aux deux monstres hollandais notamment.

Il n’y a pas eu de surprise. Lavreysen s’impose devant Hoogland. Malheureusement, le Colombien Quintero souffle la médaille de bronze à Vigier, 4ème, et Landerneau, 5ème. Déception aussi dans le scratch hommes. Le tenant du titre, Donavan Grondin, termine 5ème d’une course remportée par le Canadien Bibic.

On notera aussi la première médaille pour l’équipe Cofidis. Elle est en argent pour Simone Consonni, battu avec l’équipe d’Italie en finale de la poursuite par équipes. Une heure avant Victoire Berteau et Valentine Fortin, qui ont amené le bronze de la poursuite par équipes à la formation nordiste fortement représentée à Saint-Quentin-en-Yvelines. Et aussi l’or des Italiennes avec Martina Alzini, la compagne dans la vie de Benjamin Thomas.

Les podiums de la 2ème journée

Poursuite par équipes Femmes

  1. Italie (Fidanza, Consonni, Balsamo, Guazzini, Alzini)
  2. Grande-Bretagne
  3. France (Borras, Copponi, Berteau, Fortin)

Poursuite par équipes Hommes

  1. Grande-Bretagne (Vernon, Bigham, Wood, Hayther)
  2. Italie
  3. Danemark

Elimination Femmes

  1. Lotte Kopecky (Belgique)
  2. Rachele Barbieri (Italie)
  3. Jennifer Valente (USA)
Le podium du keirin avec Hoogland, Lavreysen et Quintero (photo Patrick Pichon/FFCyclisme)

Keirin Hommes

  1. Harrie Lavreysen (Pays-Bas)
  2. Jeffrey Hoogland (Pays-Bas)
  3. Santiago Quintero (Colombie)

Scratch Hommes

  1. Dylan Bibic (Canada)
  2. Kazushige Kuboki (Japon)
  3. Roy Eefting (Pays-Bas)

LES CHAMPIONNATS DE FRANCE 2023 A ROUBAIX

Le Stab de Roubaix lors du stage des Néo-Zélandais (photo JMD/Sports 5962)

La nouvelle sera officialisée ce vendredi par une conférence de presse. Mais on peut d’ores et déjà annoncer que les prochains championnats de France de cyclisme sur piste auront lieu en janvier 2023 au Stab de Roubaix.

Un an et demi après les championnats du Monde, le vélodrome couvert régional accueille une nouvelle compétition de haut-niveau. 2023 sera d’ailleurs une année prolifique pour le cyclisme dans le Nord. Il y aura en effet fin juin les championnats de France sur route en Flandre Intérieure, à Cassel et Hazebrouck.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Mondiaux piste Benjamin Thomas 2ème de l'omnium

Les commentaires sont fermés.