CYCLISME : RUDY BARBIER RETROUVE LE CHEMIN DU SUCCES AU TOUR DE BRETAGNE

Tour de Bretagne Rudy Barbier
Rudy Barbier félicité par son équipier Joris Delbove (photo Gurvan Sévenou/Tour de Bretagne)

Le Beauvaisien Rudy Barbier (St-Michel-Mavic-Auber 93) remporte au sprint, ce mercredi 25 avril, la deuxième étape du Tour de Bretagne (2.2), disputée sur une distance de 172,2 kilomètres entre Sibiril et Melgven (Finistère).  Le Picard devance Riley Pickrell (Israel-Premier Tech Academy) et Luke Lamperti (Trinity Racing). Ce dernier conserve son maillot vert de leader du classement général.

Il a donc fallu attendre la fin du mois d’avril pour voir enfin un coureur des Hauts-de-France lever les bras sur une course pro, même si celle-ci accueille aussi une majorité d’équipes amateurs. Le sprinter beauvaisien s’impose après presque trois années de disette au Tour de Bretagne

Cette saison, les régionaux sont effectivement à la peine. Ainsi, Arnaud Démare a été battu dans tous ses sprints cette année. Touché par le covid en début d’année, le Beauvaisien peine à revenir. Privé de son train, il manque aussi de confiance. D’autant que la Groupama-FDJ ne semble plus trop tabler sur lui. Sans oublier la polémique avec David Gaudu.

Quant aux Nordistes Adrien Petit et Florian Sénéchal, ils ont accumulé les chutes et les problèmes durant le début de saison et n’ont ainsi toujours rien gagné. Le Boulonnais Samuel Leroux enfin est lui en proie avec la forte incertitude sur l’avenir de son équipe Go Sport Roubaix LM.

Changement d’équipe cette année

C’est pourquoi la victoire ce mercredi 25 avril de Rudy Barbier fait du bien. D’autant que l’autre sprinter de Beauvais est passé du World Tour avec Israël Tech à une formation Conti avec Saint-Michel Auber 93. Nous l’avions rencontre au Grand Prix de Denain. Il semblait cependant bien accepter cette « rétrogradation ».

Vidéo SPORTS 59/62. Rudy Barbier au Grand Prix de Denain.

Dans un long sprint (marqué par une chute à 350 mètres de la ligne), Rudy Barbier fait parler sa puissance brute et remporte l’étape devant le canadien Riley Pickrell (Israel Premier Tech Academy) déjà 3ème hier. L’Américain Lamperti prend la 3ème place de l’étape et conserve son maillot vert de leader. Rudy Barbier est donc 3ème au classement général à 6 secondes de Lamperti.

«On avait fait le point dans le bus », explique sur le site de la course le sprinter picard. « On savait qu’il fallait être placés à 4km car c’était une petite route abritée donc le vent n’avait pas trop d’importance. Mais si on attendait aux 600m le virage, c’était presque trop tard, ça aurait lancé. Et c’est nous qui avons lancé donc c’est juste parfait. On n’allait pas rouler à 40 bornes pour s’écarter à 5 bornes. Donc on a pris les choses dans le bon sens. »

 » On a remis l’église au mileu du village aujourd’hui »

Rudy Barbier (Saint-Michel Mavic Auber93)

A propos de la chute, Rudy poursuit aussi. «  J’étais frustré de l’arrivée d’hier parce qu’on a vraiment des mecs très forts pour lancer et on ne s’est pas trouvé, on a manqué d’ambition. On a remis l’Eglise au milieu du Village aujourd’hui. Pour les chutes, je ne sais absolument pas ce qu’il s ‘est passé derrière. On était tellement bien placés. On était 1-2-3 au dernier virage. J’ai voulu anticiper le sprint et lancer de loin car je me sentais fort.»

Pierre Barbier également dans le sprint

On notera aussi la 11ème place dans ce sprint de son frère Pierre Barbier, lui aussi passé dans une équipe continentale, CIC U Nantes Métropole, après la disparition de B&B Hôtels/KTM. Passés tous les deux par le VC Roubaix, tous deux figurent donc toujours dans le peloton professionnel français en 2023.

On peut espérer les voir tous les deux briller à nouveau au sprint dans cette épreuve où les pros côtoient l’élite des équipes amateurs.

Tour de Bretagne Rudy Barbier
Rudy Barbier s’impose en patron à Melgwen (photo Gurvan Sévenou/Tour de Bretagne)

La 3ème étape, longue de 191,5 km, conduira les coureurs de Trégunc à Le Quillio ce jeudi 26 avril.

Classement de la 2ème étape du Tour de Bretagne

1. BARBIER Rudy (FRA) AUB les 172,2 km en 4h10’49 » (moy. 41,193 km/h) (bonification : 10 »)
2. * PICKRELL Riley (CAN) ICA à 00 » (bon : 6 »)
3. * LAMPERTI Luke (USA) TRI  » (bon : 4 »)
4. DAUPHIN Florian (FRA) CMM  »
5. * ANDERSEN Kasper (DEN) HBA  »
6. * SIMMONS Colby (USA) JVD  »
7. * POLLEFLIET Gianluca (BEL) LDD  »
8. * UHLIG Henri (GER) ADD  »
9. * VAN SINTMAARTENSDIJK Roel (NED) CRT  »
10. * DEBIASI Andrea (ITA) ITA  »
11. BARBIER Pierre (FRA) UCN  »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1510 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. 4 Jours de Dunkerque Sagan tête d'affiche 2023

Les commentaires sont fermés.