CYCLISME : TOUR DE FRANCE J-1, CE QU’IL FAUT SAVOIR

Tour de France J-1
Adrien Petit avec le béret basque à Bilbao (photo Charly Lopez/ASO)

J-1 pour le 110ème Tour de France, qui va donc s’élancer samedi de Bilbao, au Pays basque espagnol. Le cérémonial du Grand Départ a commencé jeudi soir avec la présentation officielle des équipes. 22 équipes, pour un total de 176 coureurs participent à ce Tour de France 2023. On s’attend à un nouveau duel entre Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar. Même s’il y a une vraie incertitude sur l’état de forme du Slovène. Ce Tour marque aussi le grand retour de Egan Bernal. Et on attend beaucoup les dynamiteurs que devraient être Wout van Aert, Mathieu van der Poel et Julian Alaphilippe.

Les coureurs avaient tous le sourire jeudi soir, devant le musée Guggenheim, le lieu de la présentation. Même s’ils s’attendent à trois semaines de souffrance sur un parcours difficile. Le public était très fourni malgré la pluie. La présentation, c’est toujours un moment fort du Grand Départ. Et les coursiers étaient hilares en portant le grand béret basque typique de la région. L’Arrageois Adrien Petit n’a ainsi pas manqué de faire un selfie, pour immortaliser ce moment.

Après la publication de la liste officielle de la liste des partants ce vendredi, 176 coureurs sont donc au départ de la première étape. Afin d’honorer la mémoire de Gino Mäder, décédé à la suite d’un accident sur le Tour de Suisse, le numéro 61 n’a pas été attribué et ses coéquipiers chez Bahrain-Victorious porteront donc les numéros 62 à 69.

Le second départ du Pays Basque

C’est le 25ème départ donné à l’étranger. C’est aussi le 2ème en Pays Basque espagnol, après Saint-Sébastien en 1992.

Vidéo Le Tour. Le teaser du Tour de France 2023.

Les 22 équipes présentent des états de service très variés sur la Grande Boucle.

. Cinq d’entre elles (sous leurs différentes appellations tout au long de l’histoire de chaque structure) ont déjà remporté au moins une fois le Tour de France : Movistar et Ineos Grenadiers (7), Astana et UAE (2), Jumbo-Visma (1).

. Jumbo-Visma détient largement le record de victoires d’étapes : 70.

. L’équipe néerlandaise se classe 2e au décompte des participations (39), derrière Movistar (40) et devant Lotto-Dstny (36).

. Ineos Grenadiers mène le classement du nombre de jours avec le Maillot Jaune (91) devant Movistar (79) et Jumbo-Visma (45).

Uno-X est la seule néophyte cette année, mais des habituées de la course n’ont encore jamais remporté d’étape (Intermarché-Circus-Wanty et Arkea-Samsic) ou porté le Maillot Jaune (Intermarché-Circus-Wanty, Arkea-Samsic, Bahrain Victorious et Israel-Premier Tech).

Les ambitions de Cofidis

Comme on le voit, Cofidis n’a pas marqué l’Histoire du Tour depuis sa création en 1996. Cette fois encore, l’équipe nordiste vient avec des ambitions mesurées: une victoire d’étape et une place finale dans le top 10. Pour cela, Cédric Vasseur et son staff présentent une équipe expérimentée, avec des coureurs taillés pour la montagne. C’est pourquoi les deux leaders seront à nouveau Guillaume Martin et Ion Izagirre.

Tour de France J-1
L’équipe Cofidis se rend à la présentation à Bilbao (photo Charly Lopez/ASO)

Il y aura aussi Bryan Coquard pour les sprints. Mais ce sera dur de s’imposer face aux cadors que sont Jasper Philipsen, Fabio Jakobsen, Caleb Ewan et Dylan Groenewegen notamment.

A J-1, les 176 coureurs du Tour de France 2023 représentent au total 27 nationalités. La France reste le pays le plus représenté avec 32 coureurs, soit un contingent identique à celui de 2022, suivie par la Belgique (21), l’Espagne et les Pays-Bas (14), l’Australie (12). Le Danemark égale avec 11 coureurs son record de 2021, tandis que la Norvège qui aligne pour la première fois une équipe (Uno-X), a aussi la délégation la plus importante de son histoire avec 8 partants. Si l’Australie égale son record établi en 2012, l’Italie n’avait en revanche plus enregistré un nombre de coureurs aussi faible (7) depuis 1983.

Une étape difficile pour commencer

Douze champions nationaux sur route prendront aussi place dans le peloton devant le stade San Mamés de Bilbao : Tadej Pogacar (Slovénie), Richard Carapaz (Équateur), Valentin Madouas (France), Emanuel Buchmann (Allemagne), Mattias Skjelmose (Danemark), Esteban Chaves (Colombie), Fred Wright (Grande-Bretagne), Dylan van Baarle (Pays-Bas), Alex Kirsch (Luxembourg), Alexei Lutsenko (Kazakhstan), Quinn Simmons (États-Unis) et Gregor Mühlberger (Autriche). C’est donc un nombre record, équivalent à celui de 2010, 2014, 2017 et 2019.

Les débats débuteront par une étape de 182 kilomètres, avec départ et arrivée à Bilbao, où le duel attendu entre Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard pourrait aussi être lancé. La bataille concernera également les challengers des deux grands favoris de la Grande Boucle, comme David Gaudu, Ben O’Connor, Jai Hindley, Romain Bardet notamment. Le Tour de France n’en sera déjà plus à J-1, mais à sa première bataille d’ampleur.

Les chiffres-clés du Tour de France 2023

  • 3 405,6 km
  • 8 étapes de plaine
  • 4 étapes accidentées
  • 8 étapes de montagne
  • 1 contre-la-montre individuel
  • 40 villes-étapes (23 départements et 6 régions traversées
  • 30 cols ou arrivées en altitude
  • 5 massifs
  • Point le plus élevé: le col de la Loze: 2 304m
  • 176 coureurs et 22 équipes
  • 500 accompagnateurs

Infos ASO

La liste des engagés

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1641 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Tour de France Ion Izagirre gagne la 12è étape

Les commentaires sont fermés.