VOILE : 11TH HOUR RACING TEAM (USA) REMPORTE THE OCEAN RACE SUR LE TAPIS VERT

The Ocean Race classement final
L'équipage de 11th Hour Racing Team lors de son arrivée à Gênes (photo Sailing Energy/The Ocean Race)

Le bateau américain 11th Hour Racing Team de Charlie Enright a été désigné ce jeudi 29 juin vainqueur final de The Ocean Race, au classement général final IMOCA. Le jury de course a accepté sa demande de réparation pour avoir été percuté au départ de La Haye par Guyot Environnement. En obtenant 4 points de réparation, l’équipage très international passe devant le bateau suisse Holcim-PRB et remporte cette 14ème édition du Tour du Monde en équipages avec escales.

le jury international de World Sailing a donc attribué à l’équipe américaine 4 points de réparation – basés sur la moyenne de leurs bons résultats dans la course jusqu’à présent – ce qui les place en tête du classement. 11th Hour Racing Team précède de 3 points Team Holcim-PRB 2ème, Team Malizia 3ème troisième position, Biotherm 4ème et GUYOT environnement – Team Europe en cinquième position.

Deux jours après l’arrivée de la flotte IMOCA à Gênes, en Italie, 11th Hour Racing Team est arrivé sur les lieux de la Grande Finale en tant que vainqueur de The Ocean Race. C’est la première fois en 50 ans qu’une équipe battant pavillon américain remporte la course. Pour le skipper Charlie Enright, cette victoire couronne une troisième tentative de conquête de la course autour du monde. Quant à Francesca Clapcich, elle devient la première Italienne à remporter la course.

Une arrivée en retard triomphale

peu après 17h30 heure locale à Gênes, Mālama, l’IMOCA 11th Hour Racing Team, est entré dans le port et est arrivé à l’Ocean Live Park dans un tonnerre d’applaudissements avant une incroyable cérémonie de remise des prix.

« Je suis immensément fier de l’effort fourni par notre équipe, du début à la fin« , déclare Charlie Enright à son arrivée. « Une chose dont nous aimons nous enorgueillir, est de ne jamais monter trop haut, ni descendre trop bas, et de simplement faire face à toutes les situations. Nous disons dans l’équipe que si vous ne gagnez pas, vous apprenez, et pendant toute cette course, nous avons essayé de nous améliorer dans tous les domaines. »

The Ocean Race classement final
Le public de Gênes a fait un triomphe aux marins de The Ocean Race (photo Brian Carlin / The Ocean Race)

Si le bateau vainqueur, de la classe IMOCA, bat pavillon américain, l’équipage est plus cosmopolite avec 5 nationalités différentes. Parmi eux, 4 Français: Franck Cammas, ancien vainqueur de l’épreuve; Charlie Dalin, Justine Mettraux ainsi que le photographe-cameraman Pierre Bouras, qui travaille depuis plusieurs années avec Thomas Ruyant.

Cette 14ème édition de la prestigieuse course autour du monde prend fin sur une ultime péripétie. Une décision du jury, comme lors du dernier Vendée Globe. Mais la course a été palpitante, avec de multiples rebondissements. Même s’il n’y avait que cinq bateaux engagés au départ à Alicante. On devrait les retrouver tous les cinq, avec leur skipper, au départ du Vendée Globe en novembre 2024.

L’équipage de 11th Hour Racing Team

Charlie Enright (USA) – Skipper
Simon Fisher (GBR) – Navigateur
Jack Bouttell (AUS/GBR) – Régleur
Franck Cammas (FRA) – Régleur
Francesca Clapcich (ITA) – Régleuse
Charlie Dalin (FRA) – Régleur
Damian Foxall (IRL) – Régleur
Justine Mettraux (FRA) – Régleuse
Pierre Bouras (FRA) – Onboard reporter
Amory Ross (USA) – Onboard reporter

Classement final de The Ocean Race

Classe IMOCA

  1. 11th Hour Racing Team (USA) Charlie Enright 37 points
  2. Holcim-PRB (Suisse) Kevin Escoffier 34 pts
  3. Malizia (Allemagne) Boris Hermann 32 pts
  4. Biotherm (France) Paul Meilhat 23 pts
  5. Guyot Environnement (Team Europe) Benjamin Dutreux 2 pts
La remise des prix à Gênes

Classe VO 65

  1. WindWhisper Racing Team (Pologne) 18 pts
  2. Team Jajo (Pays-Bas) 14 pts
  3. Austrian Ocean Racing powered by Team Genova (Autriche) 10 pts
  4. Viva Mexico (Mexique) 8 pts
  5. Mirpuri/Trifork Racing Team (Portugal) 7 pts
  6. Ambersail 2 (Lithuanie) 3 pts

*Les VO 65 n’ont disputé que les trois étapes européennes.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.