CYCLISME : UN BEAU PLATEAU POUR LE PREMIER TOUR DES CENT COMMUNES

Tour des 100 Communes
Jean Réveillon, Samuel Pelcat et Jean-Charles Laigle lors de la présentation (photo JMD/SPORTS 5962)

L’ouverture de la saison cycliste dans les Hauts-de-France, c’est ce week-end. Mais ce ne sera pas avec le Grand Prix de Lillers, comme c’était le cas depuis des décennies. La veille en effet de Lillers partira une toute nouvelle course pro. Il s’agit du Tour des 100 Communes, organisé conjointement par la Communauté d’agglomération de Béthune-Bruay et Région Sport Organisation. Le plateau sera relevé et très international pour cette première avec 23 équipes continentales, Développement pro ou DN1.

Il y a deux mois, les organisateurs annonçait la naissance d’une nouvelle épreuve cycliste professionnelle dans le Pas-de-Calais. Ce Tour des 100 Communes aura lieu le 4 mars et parcourera une bonne partie des cent communes que compte l’agglomération Béthune-Bruay. Classée 1.2 au calendrier de l’Union cycliste internationale (UCI), elle rassemblera comme à Lillers le lendemain des formations amateurs de l’Elite (Division nationale 1), et des équipes continentales (3ème division professionnelle) de plusieurs pays. Au total, il y aura 23 équipes pour un total de 160 coureurs représentant 27 nationalités ! Pas mal pour une première édition.

Samuel Pelcat et Jean-Charles Laigle, de Région Sport Organisation, ont présenté le plateau lundi 27 février à l’Hôtel communautaire de Béthune, en présence du président de la CABB et maire de Béthune Olivier Gacquerre.

Une ville-à-ville totalement différent de Lillers

Les organisateurs ont voulu faire de la nouvelle course d’ouverture dans le Nord une épreuve totalement différente du Grand Prix de Lillers. Ce dernier est une course de 179km en circuit; avec une boucle de 23km à couvrir 8 fois. Le Tour des 100 Communes sera lui une course de ville à ville de 175km, entre les plaines et les collines de l’Artois, et traversera 48 communes de l’agglomération.

« On voulait faire un parcours musclé, une course d’hommes... », affirme le président de Région Sport Organisation, qui gère les deux courses. « Les choses sérieuses commenceront dans le dernier tiers du parcours avec de nombreux monts. On n’arrêtera pas de monter et descendre. » Les côtes de Ames, la Clarence (Divion), Fesnicourt-le-Dolmen (Olhain) et Estrée-Blanche, haut-lieu du GP d’Isbergues, figurent ainsi au menu des puncheurs.

Vidéo SPORTS 59/62 – Cyclism’Actu. Samuel Pelcat, président de Région Sport Organisation

Pour cette « première », Jean-Charles Laigle a réuni un beau plateau de course 1.1. Il y aura donc 23 équipes de 7 coureurs. Les meilleures formations de DN1: SCO Dijon, Mayenne, Etupes, Philippe Wagner, Rouen 76 ainsi que les deux équipes régionales Dunkerque Grand Littoral et Nogent/Oise. Des équipes amateurs étrangères: Rokit-SRCT (GB); EFC-Van Mossell et Urano-Vulsteke (Belgique).

Les professionnels jeunes et anciens au rendez-vous

Côté professionnel, les équipes continentales Felbermayr Simplon Wels (Autriche), Scorpions Racing Team (Pays-Bas), Matériel Vélo.com (Belgique); Ecoflo Chronos (Canada); Léopard Togt (Danemark). Ainsi que les équipes réserves des formations World Tour (les espoirs) comme Soudal Quick Step Devo, Bingoal, Circus Reuz (Belgique); Uno X (Norvège) et aussi Groupama-FDJ (France). Et on n’oubliera pas les équipes continentales françaises à la recherche de succès: Saint-Michel Auber93, Nantes Atlantique et bien sûr Go Sport Roubaix Lille Métropole (qu’on n’est pas sûr de revoir un jour à Béthune et Lillers…).

« La première édition du Tour des 100 Communes réunira ainsi 165 coureurs de 23 nationalités », constate ainsi Jean-Charles Laigle, « preuve qu’il s’agit d’une véritable épreuve internationale. »

Go Sport Roubaix Bessèges
L’équipe de Roubaix sera au départ du Tour des 100 Communes et à Lillers (photo Bruno Bade/LNC)

On retrouvera les mêmes équipes le lendemain au Grand Prix de Lillers. « L’idée est de mutualiser les moyens en cette période de difficulté économique », poursuit Samuel Pelcat. « Pour les équipes, c’est très intéressant de pouvoir faire deux courses de ce niveau sur le même week-end. »

La course partira et arrivera à deux endroits différents de Béthune. « Mais rien ne dit que dans les éditions suivantes, l’arrivée sera à Béthune », explique aussi le maire Olivier Gacquerre. « Nous souhaitons que les communes d’arrivée changent chaque année pour le rayonnement du territoire. »

Les organisateurs ne cachent pas aussi avoir créé cette épreuve pour prouver leur capacité à organiser des courses pro dans le Béthunois. « Nous souhaitons passer en 1.1 dès l’année prochaine« , affirme ainsi Samuel Pelcat. Le but est de convaincre ASO de faire de Béthune une ville-étape du Tour de France dans les prochaines années. Le dossier est prêt depuis longtemps, sur le bureau du maire…

Les principaux engagés

  • Rokit-SRCT (G-Bretagne)
  • SCO Dijon (DN1): Kevin Avoine
  • Mayenne-Vand B- Monbana (DN1): Florian Maître
  • EFC-L&R-Van Mossel (Belgique)
  • CC Nogent/Oise (DN1): Guillaume Dauschy
  • CC Etupes-Doubs-Pays de Montbéliard (DN1)
  • Urbano Vulstake Cycling Team (Belgique)
  • Dunkerque Grand Littoral (DN1): Clément Cordenos, Ugo Ananie, Alexis Caresmel, Nicolas Moncomble
  • Philippe Wagner Cyclisme (DN1): Jérémy Lecrocq (vainqueur à Lillers en 2018)
  • VC Rouen 76 (DN1): Alexis Gougeard, Jordan Levasseur
  • Team Felbermayr Simplon Wels (Autriche)
  • Scorpions Racing Team (Pays-Bas)
  • Matériel Vélo.com (Belgique): Ivan Centrone
  • Team Ecoflo Chronos (Canada) avec le picard Flavien Dassonville, directeur sportif
  • Léopard Togt Pro Cycling (Danemark): Tom Paquet
  • Uno X Dare Development Team (Norvège)
  • CIC U Nantes Atlantique (France): Pierre Barbier, Emmanuel Morin
  • Saint-Michel Auber93 (France): Rudy Barbier, Joris Delbove, Morné Van Niekerk
  • Go Sport Roubaix Lille Métropole: Samuel Leroux, Stéfano Museeuw, Jérémy Leveau
  • Circus Reuz Technord Development (Belgique): Axel Huens
  • Bingoal WB Devo Team (Belgique): Maurits Van Peteghem
  • Soudal Quick Step Devo Team (Belgique)
  • Groupama-FDJ-Continental (France): Ben Askey

*en gras, les coureurs nordistes

Grand Prix de Lillers 2022
Le podium du Grand Prix de Lillers 2022, remporté par le Belge Milan Menten (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

Programme du week-end d’ouverture

Samedi 4 mars: Tour des 100 Communes

175 kms

Départ: Béthune, avenue de Londres, devant l’Hôtel Communautaire, 12h20

Arrivée: Béthune, boulevard Kitchener, 16h15

Dimanche 5 mars: Grand Prix International de Lillers

179 kms

Départ: Lillers, Place Jean Jaurès 12h15

Arrivée: Lillers, Place Jean Jaurès 16h30

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. 100 Communes et Lillers : la saison est lancée dans le Nord

Les commentaires sont fermés.