CYCLISME : VALENTINE FORTIN ET BENJAMIN THOMAS VICE-CHAMPIONS DU MONDE A GLASGOW

Mondiaux piste Valentine Fortin
Valentine Fortin derrière Lotte Kopecky sur le podium de l'élimination (photo FFC)

Encore une belle journée pour le team nordiste Cofidis. Valentine Fortin termine 2ème de l’élimination aux Mondiaux de cyclisme sur piste à Glasgow; même résultat pour Benjamin Thomas dans l’omnium, déjà vice-champion du monde l’année dernière à Saint-Quentin-en-Yvelines. La coureuse de Cofidis obtient elle aussi la médaille d’argent dans cette élimination remportée pour la 3ème année consécutive par la Belge Lotte Kopecky.

La championne de Belgique sur route est décidément incroyable. Une semaine après avoir terminé le Tour de France Femmes à une étonnante 2ème place, Lotte Kopecky enchaîne sur la piste du Sir Chris Hoy Velodrome par un 3ème titre mondial consécutif sur l’élimination, son épreuve de prédilection.

Après le délayage progressif (le dernier est éliminé après chaque sprint), la championne flamande se retrouvait seule face à la Française Valentine Fortin. La Toulousaine de Cofidis va tenter sa chance sans complexe. Elle plonge à la corde avant le dernier tour et surprend Kopecky. Mais elle ne peut emmener jusqu’au bout son sprint d’un tour. Et la championne belge passe assez facilement Valentine Fortin dans la dernière ligne droite. Celle-ci obtient quand même une belle médaille d’argent, 24 heures après avoir obtenu le bronze en poursuite par équipes. Des Mondiaux sur piste déjà bien réussis pour Valentine Fortin.

La fin de l’élimination et le duel Fortin-Kopecky

La remontada de Benjamin Thomas

Benjamin Thomas lui pointait à la 9è place avant d’attaquer la dernière course de l’omnium, la course aux points, sa discipline de prédilection. Dans l’élimination, il avait été lésé par une erreur des commissaires, qui n’ont pas vu la faute du Canadien Bibic.

Les commissaires ont semblé à nouveau dépassés dans cette ultime épreuve de l’omnium. Dans une course ainsi confuse, le Tarnais de Cofidis va effectuer une belle remontée en doublant le peloton à deux occasions. Juste avant le dernier sprint (points doublés), Thomas est 3ème, loin derrière le portugais qui a déjà course gagnée. Mais à un point seulement du Japonais Shunsuke Imamura. Dans un dernier effort, Benjamin s’impose, marque 10 points et arrache la médaille d’argent, comme l’an passé. Il apporte une nouvelle breloque dans l’escacelle qui commence à se remplir, malgré les échecs répétés des sprinters.

Mondiaux piste Benjamin Thomas
Benjamin Thomas a effectué une belle remontée dans la course aux points (photo FFC)

Nouvel échec pour Mathilde Gros

Car il y a eu aussi une nouvelle déception pour Mathilde Gros dans le keirin. Pourtant, la sprinteuse artésienne avait passé avec maîtrise les séries et les demi-finales. Mais elle va rater sa finale. Partie en première position, Mathilde se fait enfermer après le départ du derny. Vite débordée, elle ne disputera même pas le sprint et termine la course en roue libre, à la 6è place. C’est un nouvel échec après celui de la vitesse par équipes. Mais la Nordiste a sans doute voulu s’économiser avant son épreuve de prédilection, la vitesse individuelle, dont elle la tenante du titre.

Mondiaux piste Mathilde Gros
Mathilde Gros termine 6è du keirin (photo FFC)

On notera aussi la modeste 14è place de Corentin Ermenault dans la poursuite individuelle. Une course remportée avec maestria par l’Italien Filippo Ganna, sur sa lancée victorieuse du Tour de Wallonie.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1572 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.