CYCLISME : VICTOIRE DE JESUS HERRADA AU TOUR D’ESPAGNE

Vuelta Jesus Herrada
Jesus Herrada vainqueur à Cisternia (photo Unipublic/Cxcling))

Le coureur Espagnol Jesus Herrada remporte la 7ème étape de la Vuelta et apporte à l’équipe nordiste Cofidis sa première victoire de la saison dans un grand Tour. Le grimpeur ibérique s’est imposé au sprint dans une échappée à cinq partie de loin dans cette étape de 190km qui reliait Camargo à Cisternia, et qui semblait permise aux sprinters. Ce succès en World Tour assure pratiquement à coup sûr le maintien du team de Bondues en 1è division pour les trois prochaines années. Pas de changement au classement général où le jeune Belge Remco Evenepoel conserve le maillot rouge de leader.

Jesus Herrada (Cofidis) n’a pas pu retenir ses larmes après avoir tout donné pour remporter la 7ème étape de La Vuelta 22. Le baroudeur espagnol a battu Samuele Battistella (Astana Qazaqstan) et Fred Wright (Bahrain Victorious) à Cistierna après une étape de 190 km parcourue à toute allure pour résister au peloton. Il s’offre sa deuxième victoire sur le Grand Tour espagnol, trois ans après la précédente. 

Jesus Herrada vainqueur sur la Vuelta trois ans après

En s’imposant dans un sprint à cinq bien mené sur la ligne d’arrivée à Cisternia, Jesus Herrada gagne ainsi sur la Vuelta 2022 son 2ème bouquet de l’année après la Classic Grand Besançon au printemps. Il obtient aussi sa 2ème victoire d’étape à la Vuelta (la 1ère fois en 2019) , et aussi le 18ème succès de sa carrière pro. Il apporte enfin la 16ème victoire de la saison à une équipe Cofidis plutôt effacée depuis le départ de la Vuelta il y a une semaine à Utrecht.

« C’est de la folie ! » confiait Jesus Herrada après sa victoire. » Dans les 3 derniers km, les écarts montraient qu’on irait au bout. Il fallait être patient dans le dernier km, en suivant les roues. Je savais qu’il y avait des coureurs rapides dans le groupe mais j’avais confiance en ma pointe de vitesse. On s’est battu jusqu’à la ligne et j’ai pu le faire. C’est très important. Il a été difficile de creuser l’écart avec l’échappée. Ensuite on a dû rouler fort dans l’ascension. On a bien travaillé ensemble et il s’agissait de tout donner jusqu’au bout. On savait que le final et le vent pouvaient jouer en notre faveur. Après la victoire de Marc [Soler], l’Espagne prend une deuxième victoire d’étape. On est heureux. La journée de demain sera difficile mais on va savourer cette victoire. »

Les équipes de sprinteurs, et notamment la Trek-Segafredo de Mads Pedersen ont tenté de contrôler l’échappée avant deux grandes étapes de montagne dans les Asturies. Mais Sam Bennett (BORA-hansgrohe) a franchi la ligne avec un retard de 29’’ sur le vainqueur du jour. 

Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) est seulement le 2ème Belge à conserver la tête du classement général de La Vuelta dans les 40 dernières années, après Philippe Gilbert en 2010.

Classement de la 7ème étape de la Vuelta

1 – HERRADA Jesús (Cofidis) les 190 km en 4:30:58 (42 km/h)
2 – BATTISTELLA Samuele (Astana Qazaqstan Team) m.t
3 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) m.t
4 – JANSSENS Jimmy (Alpecin-Deceuninck) m.t
5 – SWEENY Harry (Lotto Soudal) m.t
6 – BENNETT Sam (BORA – hansgrohe) + 0:29
7 – STEWART Jake (Groupama – FDJ) m.t
8 – GROVES Kaden (Team BikeExchange – Jayco) m.t
9 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) m.t
10 – MCLAY Daniel (Team Arkéa Samsic) m.t

Remco Evenepoel conserve le maillot rouge de leader (photo Unipublic/CxCycling)

Le classement général

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 25:21:34
2 – MOLARD Rudy (Groupama – FDJ) + 0:21
3 – MAS Enric (Movistar Team) + 0:28
4 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 1:01
5 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 1:12
6 – SIVAKOV Pavel (INEOS Grenadiers) + 1:27
7 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) m.t
8 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 1:34
9 – YATES Simon (Team BikeExchange – Jayco) + 1:52
10 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 1:54

FLORIAN SENECHAL FROLE LA VICTOIRE AU TOUR D’ALLEMAGNE

Alexander Kristoff s’impose au sprint devant Florian Sénéchal (photo HenningAngerer/Tour d’Allemagne)

Les Nordistes se sont montrés en tête de course ce vendredi lors de la 2ème étape du Tour d’Allemagne. Le Lensois Quentin Jaurégui (B&B Hôtels/KTM) a provoqué l’échappée du jour avec 4 coureurs qui seront repris à 30km de l’arrivée à Marburg. Jaurégui, souffrant, devra ensuite abandonner.

Le Lignisien Florian Sénéchal (Quick Step/Alpha Vynil), lui, termine 2ème de la plus longue étape de ce tour (200,7km) derrière Alexander Kristoff (Intermarché/Wanty Gobert Matériaux). Sur un terrain vallonné, le Norvégien a remporté le sprint d’un peloton réduit avec un vélo d’avance sur Florian Sénéchal. La troisième place est revenue à Alberto Bettiol. Son équipe, EF Education – EasyPost, a joué un rôle majeur dans le déroulement des 40 derniers kilomètres de l’étape.

L’ancien leader du classement général, Filippo Ganna (Ineos Grenadiers), qui a franchi la ligne d’arrivée à la douzième place, cède son maillot rouge à Bettiol. Avec Kristoff, le trio mène le classement général avec le même temps. Le maillot vert du meilleur sprinteur a été pris par Kristoff (20 points), pour qui c’était la quatrième victoire d’étape sur le Deutschland Tour. Le maillot bleu de meilleur grimpeur reste sur les épaules de Jakob Geßner (Team Lotto – Kern Haus) avec 11 points.

Classement de la 2ème étape du Tour d’Allemagne

1 KRISTOFF AlexanderIntermarché – Wanty – Gobert Matériaux4:57:37
2 SÉNÉCHAL FlorianQuick-Step Alpha Vinyl Team,,
3 BETTIOL AlbertoEF Education-EasyPost,,
4 VAN AVERMAET GregAG2R Citroën Team,,
5 KANTER MaxMovistar Team,,
6 HOLMES MatthewLotto Soudal,,
7 CALMEJANE LilianAG2R Citroën Team,,
8 KONRAD PatrickBORA – hansgrohe,,
9 BJERG MikkelUAE Team Emirates,,
10 ZIMMERMANN GeorgIntermarché – Wanty – Gobert Matériaux,,
A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Vuelta 17ème étape Uran vainqueur, Roglic out

Les commentaires sont fermés.